Je suis une faible femme…

…qui ne résiste pas aux soldes !! Je m’étais promis de ne pas aller courir les trottoirs parisiens le 1er samedi des soldes mais je n’ai aucune volonté et quand j’ai vu qu’en plus le soleil s’y mettait, ni une ni deux, j’ai foncé !! Evidemment je n’étais pas toute seule, il y avait beaucoup de monde, j’avoue parfois j’oublie que je suis à Paris et qu’il y a de ce fait beaucoup plus de monde que dans mon pays !!

Je m’étais préparée une liste de ce que je voulais acheter, et des magasins dans lesquels j’allais entrer, j’ai réduit la liste des magasins à 2 ce qui est positif ! Ce qui le fut moins c’est pour ma carte bleue, la pauvre elle a eu trèèès mal, elle n’en pouvait plus alors je me suis arrêtée avant qu’elle meure ! Alors bon ne vous emballez pas non plus mais je ne me suis pas ruinée (oui j’ai parfois tendance à extrapoler un peu :) ) ! Je suis rentrée dans Mango et là toute ma volonté est restée sur le trottoir, cette saloperie m’a abandonnée à mon triste sort, une vraie froussarde celle là !! Du coup j’ai acheté des articles qui sont plutôt rares dans mon dressing, enfin qui étaient rares et qui ont tendance à le remplir maintenant, des robes !!! Moi, la Bavarde j’ai acheté des robes et une jupe entre autre ! Non mais où va le monde, même pas un petit jean pour rejoindre ma grande collection et pourtant j’en raffole toujours autant, allez comprendre mais en même temps elles sont si jolies ces petites robes :)

Enfin bref, les soldes c’est quand même dangereux hein, tu te prépares, tu te motives, tu te briefes avant de partir, et une fois sur place tu craques sauf si la providence a décidé que ce jour là tu ne trouverais pas ce que tu cherches !!! Sauf que c’était pas mon cas aujourd’hui !!

Y a plus de saison ma brave dame !!

Je suis malade. Tu sais le rhume que tu as en hiver, qui t’enlève tout sex appeal à cause de ton nez devenu rouge à force de te moucher, qui te donne un peu mal à la tête et qui t’empêche de bien faire dodo la nuit ?? Là ça y est tu situes ? Et bien c’est ce que j’ai en ce moment et on est si j’en crois le calendrier, l’IPhone, les médias… en été !!! Et être enrhumée l’été c’est juste chiant !! Là je te vois déjà en train de te dire, ça y est elle va nous saouler avec son rhume, mais qu’est ce qu’on s’en fout !! Là ô lecteur chéri j’aurais envie de te dire que c’est pas très très gentil de penser ça mais que je te comprends ô combien !!

Faut avouer qu’éternuer toutes les 5 minutes et se moucher toutes les secondes c’est ô combien casse-pied !! T’as mal à ton p’tit nez, tu as une voix bizarre et tu as une tête un peu bizarre, une tête de malade quoi !! Et ça énerve passablement d’être malade et je me rends compte que je suis quand même un peu moins patiente et un peu plus sur les nerfs quand je suis malade ! En même temps qui aime être malade hein ?? On se plaint sans arrêt quand notre mec n’arrête pas de dire qu’il va mouriiiiiiir parce qu’il a 38° de fièvre et le nez qui coule !! Bon je peux à peu près certifier qu’on ne doit pas être beaucoup mieux nous les filles, on va se plaindre sur notre sale tête, on va se jeter sur toutes les crèmes supra-hydratantes pour essayer de redonner à ton nez un look passablement sortable !! Bon rassure toi lecteur, ça va mieux aujourd’hui, bon je ne te parle pas de mon nez qui comment te dire ressemble pas à grand chose mais de mon état général et excuse moi je ne suis pas très présente en ce moment mais je ne suis pas très loin :)

This Is It

Bon ok je ne pense être la seule à vous pondre un article sur la film This Is It sur notre regretté Michael Jackson !! Pour ceux qui débarquent voilà un rapide résumé, This Is It a été tourné avec des extraits de prises de vues, de films tournés lors de la préparation de l’immense tournée que préparait Michael Jackson en secret il y a 3 ans ! Tournée intitulée This Is It car c’était la dernière de sa carrière. Ce sont les dernières images du Roi de la Pop sur scène lors de répétitions !

C’est émouvant de voir ces images, on découvre un personnage très pointilleux, très exigeant envers lui et les autres (danseurs, musiciens, choristes) et aussi très souriant, dans le partage, la communication, l’échange… Il avait beau être le Roi, il prenait en compte les avis de ceux qui l’entouraient ! On redécouvre avec plaisir ses plus grands tubes avec les répétitions de ce qui aurait été LA grande tournée de Michael avant son retrait définitif de la scène. On découvre ses chorégraphies répétées au millimètre avec ses danseurs choisis sur casting… Tous ont eu l’immense privilège de fréquenter l’artiste et d’être son ombre, une extension de lui même, et choisit par lui. C’est incroyable de voir le respect que les techniciens, les musiciens… avaient pour lui ! Je crois que rares sont les artistes à avoir eu autant de poids dans le monde de la musique, c’est l’artiste de tous les temps, il était incroyable et novateur car n’oublions pas que c’est lui le 1er qui inventa vraiment le concept de clip avec une histoire liée à une chanson. D’ailleurs je vous mets ICI le clip de Thriller qui est pour moi un des meilleurs clips au monde, ma partie préférée étant vers 7min17 :)

Quand on voit ses images et les témoignages de l’équipe, on pense quel show incroyable baigné d’effets spéciaux, quelle voix, quelle puissance et quelle présence ! Et ensuite on pense quel gâchis !!! Et oui déjà 3 ans que Michael Jackson nous a quitté et fait désormais danser les anges !! Bon je dois vous avouer que j’ai aimé Michael et sa musique en vieillissant, j’apprécie surement plus maintenant que je prends des rides :)  Et en ce moment tous les matins, j’ai l’album History avec tous ses meilleurs tubes dans ma Mimi et MJ m’accompagne de chez moi au boulot tous les matins !!

Et vous Michael vous en pensez quoi ? Qui n’aime pas Michael ici ?

Vivre loin

Vivre loin de sa famille et de ses plus vieux amis n’est pas toujours une chose aisée et facile à vivre au quotidien. Après c’est un choix de ma part aussi. Dès mes 18 ans, je suis partie de chez mes parents pour aller faire mes études à Nantes, puis 4 ans après je suis revenue accompagnée de mes nombreuses affaires qui remplissaient mon studio :) Puis je suis repartie, puis revenue, puis repartie sur La Rochelle puis revenue quelques semaines pour cette fois bien repartir et vivre à Paris :) Je suis habituée à être loin de mes proches. Pour mes amis c’est pareil, je suis habituée à vivre loin de mes meilleures amies, merci les mails, les sms, le téléphone, bref les moyens de communication dont on dispose maintenant, car on n’a jamais perdu le contact, on vit loin les unes des autres mais on est proches dans nos cœurs…

Vivre loin de ses proches peut étrangement nous rapprocher, de mes parents, de mon frère, on ne vit plus de la même façon, on a plus de liberté et plus d’envie de raconter plein de choses… On vit notre vie, loin de notre famille et on vit pour nous et pour eux, pour qu’ils sachent que l’on vit à fond, qu’on s’éclate… C’est rassurant… Et avec mes amies pareil, même si on se voyait tous les jours on aurait toujours un truc à se raconter, alors imaginez quand la distance se rajoute !! On pourrait s’appeler tous les jours hein mais bon on a quand même chacune nos vies à mener :) J’ai la chance d’avoir ma cousine et sa famille qui vivent pas loin de moi, dans le 94 :) Ça me permet de les voir très souvent, on a nos dîners habituels tous les mois ou on papote, on boit et on mange :) C’est mon habitude du mois qui fait du bien, qui recentre, qui détend et savoir une partie de sa famille près de soi fait du bien, si j’ai le moral dans le métro au moins je sais qu’ils sont là pas loin !! En un saut de périph je suis chez eux !

Mais parfois la distance n’est pas simple à gérer, surtout quand le moral va pas au top, mes parents parfois me manquent, mon frère et sa famille aussi, surtout depuis que je suis tata, j’ai le sentiment de manquer certaines choses, d’y assister de loin, mais quand je vais les voir j’en profite 1000 fois plus, je me ressource, je me repose et je profite… et je suis contente de rentrer dans mon chez moi, retrouvez ma vie parisienne car il ne faut pas se leurrer, depuis que je vis à Paris (oé ok en proche couronne), je n’ai plus du tout la même vie qu’avant, je veux dire je fais 20 fois plus de choses que lorsque je vivais en province, je profite beaucoup plus, je suis beaucoup plus active, dans le mouvement constamment, à droite, à gauche, à faire les choses au dernier moment, à sortir pas mal, à rencontrer du monde, à participer à des évènements… quand j’arrive à me poser et rester chez moi c’est que j’ai 10 000 choses à faire dans mon appart, car oui t’as toujours un truc à bricoler, poncer, repeindre, arranger etc etc… quand tu as ton appart !! Mais attention n’allez pas croire que la province n’offre rien de tout ça ok je vous l’interdis !! Tout dépend des gens, de la vie qu’on a et ma province, mon pays c’est pas touche on critique pas sans connaître :) Mais parfois il y a comme un petit décalage avec mes proches restés loin de moi, on met plus de temps à comprendre ou imaginer le style de vie de l’autre et c’est parfois frustrant… Je ne crois pas avoir changé, je suis toujours la même, à vivre à fond en me posant des milliards de questions sur tout et rien, à parler tout le temps :) j’ai juste changé ma façon de vivre, mon caractère est le même, peut être suis je devenue plus patiente je ne sais pas faut demander à ce que je connais, je me dis que la vie parisienne m’a apporté des choses que je n’avais pas en province, peut être parce que j’avais moins d’opportunité, ou plus d’habitudes… Je sais que ma vie peut paraître parfois un peu étrange, je ne suis pas vraiment posée (bon ok j’ai un appart), je suis en mouvement perpétuel. Je suis heureuse de ce que Paris m’a apporté, de ce que mes proches et mes amis me donnent même de loin et heureusement qu’ils sont là d’ailleurs ! Et même si ma vie est différente de celle d’avant, je suis fière de ce que j’accomplis ici. Je ne regrette pas ce que j’ai vécu en province, ça m’a formé, préparé à la vie… et parfois ma province me manque, je suis une fille de l’océan, mon pays je l’aime et je souhaite le faire découvrir à plein de monde si possible et je ne désespère pas d’y arriver :) mais je ne me vois pas retourner vivre en province, ça paraît loin de moi… Mais il n’y a que les imbéciles qui changent pas d’avis et on sait jamais, peut être que le jour ou j’aurais des enfants la province sera salutaire on verra :)

Et vous ville, ou province ? Pour les expatriés comme moi, comment vivez vous la distance d’avec vos proches ?

Millenium de David Fincher

Oui oui je sais j’ai écrit ce post sur l’adaptation de Millenium par David Fincher. Je m’étais insurgée, j’avais critiqué sans voir et avais décidé de ne pas voir le film tout simplement parce que je suis fan de la version suédoise. Mais ça c’était avant :) (vous remarquerez que cette accroche est très pratique ^^) Comme on dit, il n’y a que les imbéciles qui ne changent pas d’avis. J’ai eu l’opportunité de voir le dvd Millenium édité par Sony Pictures Home Entertainment qui sort le 23 juin prochain, j’ai donc décidé de saisir cette opportunité et de me faire un avis sur le film. Vous saviez déjà que ce qui me posait un gros souci dans cette adaptation était l’actrice Rooney Mara qui incarne le rôle de l’héroïne Lysbeth Salander. Oui moi je suis fan de Noomi Rapace.

On m’a conseillé de regarder le film sans à priori. J’ai décidé de suivre ce judicieux conseil. Alors voilà mon avis sur Millenium de Fincher. Première surprise Daniel Craig est plutôt pas mal dans le rôle de Blomkvist, ça je n’avais pas trop de doutes là dessus. C’est un bon comédien, il a l’âge et le physique de Blomkvist, bon par contre pourquoi lui donner une fille, là j’ai pas compris, je ne me rappelle pas de ce détail dans le livre. C’est une adaptation, on peut broder et voir les choses d’une certaine façon mais on n’invente pas des personnages qui n’apportent rien ! J’ai eu le sentiment de voir le film suédois (enfin certaines scènes, paroles…) mais adapté à la caméra américaine ! Le point intéressant mais qui n’est pourtant qu’un détail est le malaise du tuteur de Lisbeth : Palmgren, ce fut un détail que j’ai trouvé bien de montrer ainsi que le rapport que Lisbeth entretenait avec lui, ça j’avoue j’ai aimé :) De toute façon je me doutais bien que la version de David Fincher montrerait des détails que la version suédoise avait occulté et inversement comme les recherches lors de la disparition d’Harriet, l’importance qu’à la maîtresse de Blomkvist dans le film etc ! Bon la scène du viol est tout aussi difficile à regarder que dans la version suédoise, et encore à lire c’est pire !! Par contre je trouve que l’intervention de Lisbeth est longue à arriver et ensuite elle enquête seule de son côté alors que dans le livre de mémoire ils font les enquêtes ensemble ! Bon malgré le fait que je trouve Noomi Rapace excellente, je reconnais que Rooney s’en sort pas mal mais elle n’arrive pas à la cheville du modèle, je la trouve comme je le pensais déjà trop lisse, pas assez de charisme, cependant elle joue bien, car le rôle est complexe et difficile et elle s’en sort bien ! Vous voyez je suis si méchante que ça ^^ Et David Fincher lui donne une espèce de gentillesse, de présence qui fait qu’on l’aime bien et qu’on est pris de sympathie pour elle, il l’a sociabilisé, beaucoup plus que dans le livre et l’a rendu très proche de Blomkvist, il est vrai que dans le livre leur relation est assez complexe et ambiguë !

Le film en soi est pas mal je le reconnais ! Il est dynamique et rock and roll ! Pour ceux qui n’ont pas lu le livre, ou qui n’ont pas vu la version suédoise, il y a certains faits dans ce film qui ne sont pas dans le livre, par exemple c’est Lisbeth qui indique à Blomkvist la piste des versets de la Bible et non sa fille (qu’il n’a pas)… C’est un des nombreux détails qui m’ont marqué dans le film ! Les acteurs sont tous bons dans leur rôle, non vraiment c’est vrai  :) En dehors de quelques détails qui peuvent être dérangeants pour des fans, le film est plutôt fidèle au livre, je ne m’attendais pas à ça, j’étais sure d’y voir la sauce américaine avec la musique qui va bien, les gadgets, les supers maisons etc et je n’ai pas été déçue  !! Et Lisbeth est beaucoup trop sociable je trouve, plus que ce qu’elle est dans le livre… ça lui donne un côté sympathique, dans un sens c’est pas mal mais c’est sa force dans le livre; son caractère, ses analyses, sa façon d’être et de se comporter et d’évoluer !On ne peut pas faire des adaptations fidèles à 100% à un livre c’est impossible et chaque lecteur voit le livre différemment, s’imagine les personnages autrement ! David a une vision qui est différente de la version de Niels Arden Oplev, c’est une autre vision du livre, un autre point de vue sur Lisbeth, un autre point de vue de l’affaire et j’avoue ça se défend, il a pris plus de liberté dans son film que son prédécesseur, pourquoi pas mais je reste malgré tout fan du film suédois. Pour moi c’est le meilleur :)

 

Massage, hammam, gommage, soins : des mots de rêve

Pour mes 30 ans, mes amis (mon club des 5 à moi) m’ont offert un soin en institut. Et ce fut un cadeau plus que génial, je ne les remercierai jamais assez ! C’était un bon Groupon valable dans l’institut Saara dans le 6ème arrondissement de Paris, leur site est visible en cliquant ICI. J’avais droit à 2h de détente intense : hammam, gommage du corps, soin du visage et massage ! Comment vous dire : j’ai plus qu’aimé non adoré !!!!!!!!!!!

L’institut est très sympa, petit en apparence mais très grand en fait avec un rez de chaussée où se trouvent le hammam, la douche, la douche à jet, le vestiaire et le coin détente. J’ai donc commencé par 30 min de hammam pour la première fois de ma vie, et bah dites moi fais sacrément chaud là dedans !! J’ai bien cru que j’allais me transformer en flaque tellement l’eau quittait mon corps !! Pour une première fois j’avoue avoir bien aimé mais je suis sortie avant les 30 min j’en pouvais plus ! Je me suis donc confortablement installée dans un des fauteuils du coin détente, et pris un petit thé à tomber par terre !

Puis j’ai eu droit à un gommage au melon, une tuerie tellement ma peau était douce en sortant de la douche. Mais alors le summum c’est l’heure de soin du visage et du corps ! Je n’avais jamais eu de soin du visage, gommage, puis massage super agréable, et masque pendant 10/15min et enfin application d’une crème hydratante le tout avec des produits bio, naturels au concombre !! Puis pendant que mon masque posait j’ai eu un massage du corps avec des huiles et le tout durant 1h c’était juste génial. J’étais détendue et j’ai vraiment profiter à fond. J’ai passé 2h sous le signe de la détente, élimination des toxines, papouillages, massages, gommage, ma peau respirait et revivait à la sortie de l’institut ! Et chose non négligeable, les jeunes filles qui s’occupent de nos corps stressés à longueur de journée sont juste adorables, souriantes et connaissent parfaitement bien leur métier. Alors mes amis merci merci merci de ce cadeau !!

Romy, le film

Romy Schneider, une icône du cinéma dont je ne connaissais ni la vie ni la filmographie. Oui je sais vous allez crier au scandale mais je n’ai jamais vu Sissi, et je viens de voir le dvd édité par Aventi retraçant la vie de Romy Schneider incarnée par Jessica Schwarz et Guillaume Delorme (dans la peau d’Alain Delon). Ce dvd sort à l’occasion des 30 ans de la mort de l’actrice survenue fin mai 1982. Elle a eu une vie incroyable, sous le feu des projecteur dès son adolescence par son rôle dans Sissi, qu’elle détestait vraiment à la fin et dont elle voulais se séparer, elle avait envie de faire d’autres films, et est venue s’installer en France ou elle a rencontré Alain Delon. Elle le retrouva plusieurs années après leur rupture dans le film la Piscine !

Malgré les paillettes, on se rend via ce film qu’elle ne fut pas très heureuse, elle sombra dans l’alcool et les médicaments par son premier époux mais elle était éperdue d’amour pour son fils David et sa fille Sarah. Bien que l’enfance de Sarah fut montrée de façon assez brève par rapport à David. L’actrice qui incarne Romy est magnifique et sa ressemblance avec l’actrice est incroyable. J’ai trouvé ce film très beau et triste ! J’ai été touchée par la vie qu’elle a mené, la tristesse qui l’habitait et le désespoir qu’elle avait en elle… Je n’ai pas envié la vie qu’elle a mené, dans la souffrance, la douleur, l’alcool mais aussi l’amour, le cinéma, les césars remportés… Elle s’éteint en mai 1982, à peine 1 an après la mort accidentelle de son fils à l’âge de 14 ans !

J’ai aimé ce dvd, cette partie de la vie de Romy Schneider que je ne soupçonnais pas, et ça m’a donné envie de voir ses films, de la découvrir dans son rôle d’actrice qui a marqué le cinéma durant des années !! Je vais découvrir Romy dans ses plus beaux rôles, du moins c’est mon intention :)

Une claque dans ta gueule

Ce matin, malgré mon mal de dos, je suis allée à mon stage de self-défense donné par Charles et ses acolytes :) Alors je te préviens tout de suite toi le psychopathe, le malade, le mec relou et bourré, le félé de service qui n’a rien d’autre à faire que de me voir comme une victime, comme celle que tu as décidé d’emmerder là tout de suite maintenant, parce que ma jupe te convient pas, que ma tête te revient pas, que je suis là au mauvais moment ou pour n’importe quelle raison, toi là qui aura décidé de m’emmerder, sache que désormais je sais ou taper pour que ça fasse mal, que ça te fasse très mal et je promets que tu me détesteras !

Alors bon je ne suis pas devenue un ninja hein mais désormais je connais les endroits du corps qui peu importe la taille de l’agresseur et son physique sont fragiles et sensibles ! Alors peut être vais je être vue comme une victime, une pauvre femme sans défense qui fera même pas peur à une mouche, mais quand je t’aurais mis mon pouce dans l’oeil, un bon coup de genou dans les parties, ou dans le tibia là juste en dessous de la rotule pour que ta jambe se plie juste assez pour que ta sale petite tête soit en rapprochement direct de mon beau et fin genou, quand je t’aurais surpris parce que sans que tu t’y attendes, je t’aurais donné un coup dans le plexus, ou dans la gorge, tu me regarderas pas de la même manière ! Alors oui tu seras surpris, et surement pas content du tout mais moi le temps que tu réagisses bah j’aurais couru trèèèès vite et trèèès loin de toi ! Et bam une bonne claque dans ta gueule !

Voilà ma phrase si un jour je me fais attaquée, je me dirais : une claque dans ta gueule et même si j’ai déjà pris des coups t’en fais pas j’essaierai de faire honneur à l’enseignement de Charles et d’attendre patiemment le moment ou je pourrais viser un des points sensibles de ton corps car mon but est de rester vivante !!! Car comme nous l’a bien expliqué Charles, le stage de ce matin n’avait pas pour but de nous transformer en ninja, non juste de nous enseigner 2/3 coups à donner et les bons endroits où frapper ! On a également vu les différentes façon d’être agressées, celui qui va arriver en face de toi, celui qui va arriver par derrière et t’enfermer dans ses bras, et les divers moyens de se défaire de l’emprise de l’agresseur et comment le surprendre. Après bien sûr lors d’une véritable agression, il y a la stress, la panique qui va nous submerger et on ne se rappellera peut être pas tout de suite dans la minute de ce qu’on doit faire, mais j’ai confiance dans mon instinct de survie, lui saura me dire quoi faire, et je m’en fous si c’est pas esthétique.

Ce fut un stage intéressant, avec des pratiquantes et non pratiquantes d’arts martiaux,ce fut peut être ça qui m’a dérangé, l’écart bien différent entre nous toutes, certaines étaient plus à l’aise que d’autre pour frapper et n’hésitaient pas. Alors bien sûr on était là pour ça, pour apprivoiser le corps de l’autre et apprendre diverses techniques mais quand on n’a pas l’habitude ça peut être déstabilisant ! Car frapper quelqu’un pour prendre conscience de nos frappes, des coups qu’on peut recevoir n’est pas facile, on a le réflexe de se dire je veux pas lui faire mal ! Alors pour moi ce stage fut positif et bénéfique et très intéressant car désormais je sais où faire mal, j’espère bien sûr n’avoir jamais à utiliser ce que j’ai vu aujourd’hui, mais je crois que si Charles refait un stage j’irais, pour confirmer ce que j’ai vu aujourd’hui. On était assez nombreuses mais très bien entourées, les explications étaient très claires, les mots simples, la façon d’appréhender l’agression était très bien, juste ce qu’il faut pour se rendre compte de ce qui peut nous arriver, Charles et ses acolytes passaient auprès de nous pour nous corriger, nous reprendre, nous montrer, participer avec nous, on pouvait les frapper aussi :) et c’est juste très appréciable de pouvoir échanger et poser autant de questions qu’on veut pour tout bien comprendre ! Alors Charles bravo à toi et à tes cobayes ^^

Madmed : very funky people

Hier soir c’était Madmed ! Aucune autre soirée n’était aussi bien que celle ci. Si si je t’assure :) Tout d’abord aux hommes qui sont venus hier soir malgré l’euro de foot vous avez notre entière admiration, bravo les mecs !! Pour les autres ne venez pas nous dire, j’aurais du venir ça avait l’air sympa ! La prochaine fois tu viens, tu discutes pas et réfléchis même pas tiens, tu prends juste ton billet en prévente et tu ramènes ton petit cul :)

Bon sinon comme d’habitude c’était juste génial cette soirée. Des trentenaires, parisiens, cool, funky, beaux, souriants avec l’envie de rencontrer de nouvelles têtes… Des bouches se sont touchées pour notre plus grand plaisir à nous Meddler, des numéros de téléphone se sont échangés, des discussions enrichissantes ont eu lieu… bref une soirée au top et toute en beauté et en élégance. Et nous on aime ça, on aime vous rencontrer, vous connaître et vous voir heureux et ultra souriants quand vous repartez ! Pour vos sourires, votre joie de vivre et votre présence, merci.

Alors Madmed fait sa pause estivale, et oui hier était la dernière soirée de la saison 1. Non, ne pleurez pas les gens on revient très vite ! Merci à vous participants, je suis une jeune Meddler et grâce à vous je m’éclate, j’ai le sourire aux lèvres, je m’amuse, je parle et parle et parle et rit et c’est juste que du fun pour moi ainsi que pour mes comparses Meddlers que vous adorez tous, si si n’ayez pas peur de l’avouer vous nous aimez :) Alors pour ceux qui vont dire, ah si j’avais su je serais venu(e) le dis pas et fais le en septembre. On sera reposés, bronzés, et méga motivés pour démarrer une nouvelle saison Madmed et vous réserver une jolie saison, de jolies rencontres et de belles soirées mémorables !! Alors pour que tu restes au courant des infos, tu vas cliquer sur la page Madmed sur Facebook ICI, tu vas sur le site madmed.fr et tu en parles à tes copains funky. Et en septembre tu viens. C’est comme ça pas de discussion possible ou d’excuse bidon :)

A mes Meddlers que j’aime et Lolo : You rock !!!!!!!!!!!!!!!!

Etre heureuse 100% du temps ne fait pas partie de mes attributions.

La parole oui, mon fort caractère (qu’il soit bon ou mauvais) aussi mais être heureuse 24/24 désolée mais c’est pas moi. Oui je ne suis pas toujours de bonne humeur, bah oui ça vous étonne peut être mais la Bavarde n’est pas forcément une fille qui pète de joie toutes les 3 minutes, oui je râle, beaucoup même (demandez à mes proches vous verrez :) ), j’ai un sale caractère, qu’on ne vienne pas me dire le contraire car c’est mal me connaître. Je suis une éternelle insatisfaite c’est comme ça, je veux toujours essayer de faire mieux, d’avoir plus que ce que j’ai déjà et je vais essayer de me donner les moyens pour y arriver. Non je ne vis pas dans un monde de bisounours où tout est rose, beau et magnifique et où l’amour est présent partout. Mon monde est gris avec des blancs majestueux, des noirs très sombres et des gris incroyables. C’est comme ça. Je me remets très régulièrement en question, sûrement trop j’en conviens mais c’est ce qui me permet d’avancer, de prendre les choses avec du recul, de réfléchir et de savoir ce que je veux, ce en quoi j’aspire, quel amour je veux connaître et vivre, où ma vie doit aller… J’ai besoin de parfois descendre dans mes plus beaux noirs pour pouvoir remonter neuve, comme transformée et débarrassée de mes démons actuels en attendant les prochains… c’est ma façon de vivre qui est comme ça, je remonte toujours, je reviens toujours dans la lumière en étant positive, un peu comme un phénix qui renait de ses cendres, c’est un besoin viscéral de ressentir certaines choses, de me poser des questions, de douter pour pouvoir avancer sereinement et en pleine confiance. Je fonctionne comme ça, c’est juste que je ne vous en avais jamais parlé et je l’ai fait dans mon dernier article, vous m’avez découvert sous un jour nouveau, surement surprenant mais c’est pourtant ce que je suis, noire et blanche, gaie et triste. J’avais envie de partager ça avec vous, de vous montrer une facette de la Bavarde qui vous était inconnue.

Mon dernier article concernait mon cœur qui se trouve actuellement en plein désert sentimental. Il a été vu et ressenti pour beaucoup d’entre vous de façon très différente, certains ont compris mon point de vue sur l’Amour avec un grand A, sur ce que je ressens actuellement dans ma vie, pour le partager avec moi, certains ressentent la même chose que moi et n’arrivent pas forcément à le dire, à mettre des mots sur ce sentiment, sur ce désert qui habite bon nombre de mes amis célibataires ! Puis certains ont bondi, n’y ont vu que du noir, de la déprime, de la déception, du découragement et ont essayé de "m’engueuler" pour me booster… (je sais que c’est pour mon bien, hélas ça n’a jamais eu l’effet escompté ou très rarement). Mais dans ce post, si on lit bien il y a du positif, je vous écris que bien que je n’aime pas un homme actuellement, que je ne crois pas en l’Amour absolu et indéfectible, mon cœur est rempli d’amour pour ma famille et mes amis, là dedans je ne vois pas ce qu’il y a de négatif. Oui j’ai le droit d’être triste, de déprimer de façon passagère, de dire honnêtement à mes lecteurs que oui là je ne suis pas en grande forme, mais ce n’est pas pour ça que je ne suis pas consciente de la chance que j’ai dans ma vie. Ma vie est belle, surement plus animée et enrichissante que ce que j’aurais cru, mais j’ai le droit de ressentir un certain vide, j’ai le droit de ne pas croire en l’Amour avec un grand A, de me dire que ce n’est peut être pas pour moi. Peut être que je ne le rencontrerais jamais aussi ça arrive, mais dans mon post j’ai écrit et donc pensé que oui j’aimerais chaque homme qui croisera ma route, car chacun m’apportera quelque chose, oui je connaitrais l’amour et surement auprès de plusieurs hommes dans ma vie, et je préfère mille fois aimer plusieurs hommes et avoir aimé que de ne jamais connaître ce sentiment, je préfère aimer mille fois qu’aimer une seule et même fois et perdre cet amour ! En quoi est ce négatif ? Fataliste peut être mais je ne le vois pas de cette façon là. Et hélas pour vous je suis extrêmement têtue, je vais lire et écouter vos avis mais j’en tirerais mes conclusions que plus tard.

Oui ce post n’était pas gai, celui-ci ne l’est peut être pas plus, mais je persiste à dire que dans chaque chose négative il y a malgré tout de l’espoir, du positif. Je fonctionne comme ça, mon post était comme ça, celui là est pareil, il va paraître négatif pour certains, positif pour d’autres et peut être la majorité, et certains d’entre vous me diront, je ressens la même chose que toi… Chacun son opinion, chacun sa vie, chacun son chemin et sa façon d’avancer sur sa route, chacun sa façon de gérer ses conflits intérieurs et ses joies… Et ne croyez pas que je suis à l’article de la dépression, à trainer en pyjama toute la journée et à me goinfrer de bonbons à longueur de temps ! Non je souris, je profite, ce soir c’est Madmed et je vais m’éclater malgré tout…