J’ai besoin de temps, merci de me le laisser

1353563421576898

Parfois ça va. Et parfois non. C’est comme ça. Dans la vie, il y a des hauts et il y a des bas. Chacun vit sa vie à sa façon et à son rythme. Surtout à son rythme. Quand il n’y a rien à signaler, les jours défilent comme à leur habitude. On est à droite à gauche. Enfin je vais parfois à droite et parfois à gauche et de temps en temps je reste chez moi. Pour moi. Pour me retrouver et prendre soin de moi et passer du temps juste avec moi.

Ca peut paraître étrange pour certains mais j’assume. J’aime me retrouver avec moi. Certains vont me trouver égoïste voire égocentrique ou encore ermite. Mais c’est comme ça, vivre avec soi n’est pas forcément chose aisée, s’accepter tel que l’on est, voir et accepter ses défauts n’est pas évident mais je le fais. Je n’aime pas toujours  celle qui est dans le miroir, je n’aime pas toujours les failles et les faiblesses que je vois en moi mais je les accepte car elles font partie de moi. Elles me rendent faible je le reconnais mais elles me rendent plus forte aussi. Nos faiblesses sont à mon avis un atout pour avancer et se construire et évoluer dans la vie en se relevant après chaque embûches. Courir à droite à gauche c’est bien, ça fait passer le temps plus vite, je profite de chaque instant mais parfois n’est ce pas juste une raison pour ne pas voir ma vie telle qu’elle est réellement ? Je suis seule, le revendique, en est même assez fière quand je vois ce que j’accomplis par moi même mais ce n’est pas pour ça que c’est tous les jours évident.

tattoo-tumblr-photography-for-myspace-on-we-heart--w-i-tattoodonkey.com_largeJ’aime prendre le temps d’aller mal pour mettre des mots sur mes maux au cœur. Ça peut prendre du temps, et ça survient n’importe quand. En ce moment c’est ce que je suis en train de vivre, et j’ai le sentiment que personne ne me laisse le soin de le vivre. J’ai le moral en baisse, j’ai le cerveau et mon cœur qui font des sauts dans le passé, ça me peine, m’attriste mais ce n’est pas pour autant que je suis malheureuse dans ma vie. En ce moment mes questions portent sur l’amour, le sentiment amoureux et j’ai de sérieux doutes sur la raison de le vivre. Est ce que ça vaut vraiment le coup ? Pourquoi vais je vouloir croire en une historie et m’y investir en ayant des sentiments pour l’autre quand je connais déjà la fin de l’histoire au fond de moi ? Est ce pour cela qu’à 31 ans je n’ai jamais été vraiment amoureuse ? Je n’aime pas ce sentiment qui rend dépendant à plus ou moins grande échelle selon les personnes, change ta façon de voir le monde… Alors je m’interroge et me dit que ce n’est peut être pas pour moi tout ça. J’aurais surement de belles histoires mais est ce que ça vaudra la peine que je me dise : peut être qu’avec lui je changerais d’avis ? J’ai déjà cru, et ça n’a servi à rien. Alors oui j’ai vécu des moments heureux mais j’ai comme un gout amer dans la bouche. Comme une impression de ne pas avoir vécu comme je le voudrais et je m’en veux. Et j’ai l’impression que dès que je vais mal, pour les autres je suis malheureuse dans ma vie tout simplement. Je leur fais pitié, ils me trouvent pathétique. J’ai l’impression de ne pas avoir le droit de ne pas aller. On va me dire fais ci, fais ça, penses à ci, à ça, t’inquiète pas l’amour viendra… Alors que j’ai plus besoin d’entendre mais vas y, fais la tête, sois énervée tu as le droit de toute façon ça passera, je te comprends… Alors stop laissez moi vivre et être triste si j’en ai envie et ne me faites pas me sentir mal parce que mes questions vous semblent être du n’importe quoi.

J’ai besoin parfois de me retrancher dans mon coin, et si j’ai besoin d’un coup de pied au derrière je sais à qui m’adresser, il n’y en a qu’une capable de faire ça comme il faut et hélas elle est loin de moi. Si je veux un conseil je le demande. Si je ne demande rien c’est que je n’ai besoin de l’avis de personne. Parfois juste échanger avec une amie, avoir une discussion simplement comme on peut en avoir plein. Je suis désolée si c’est mon mode de fonctionnement et qu’il déplait mais parfois l’avis des autres je m’en cogne. Je ne peux pas leur en vouloir de me conseiller, c’est pour mon bien mais hélas parfois j’entends mais n’écoute pas ce qu’ils me disent parce que certains de mes soucis ne pourront être résolus que par moi.

J’ai le sentiment que personne ne comprend que parfois je vais mal, et qu’après je vais bien et que tout simplement je suis comme ça. Quand je n’ai pas le moral, j’essaie de savoir pourquoi pour enfin trouver la solution à ce que je ressens. Je revendique mon statut de célibataire, il y a pire dans la vie et quand je dis que je ne veux pas être en couple parce que ça me fait peur, parce que je n’aime pas devenir  inconsciemment dépendante de l’autre, je considère avoir le droit de le dire, bien qu’étrangement j’espère quand même un peu parce que sans espoir à quoi bon ? Ça paraît si irréel pour certains ? Si inconcevable que j’ose dire que peut être l’amour c’est pas pour moi. Même si je dis que le passé c’est le passé, et bien je dis aussi que le passé fait ce qu’on est et que le passé récent a besoin d’être accepté pour pouvoir avancer. Et on ne contrôle pas toujours les retours imprévus du passé. En ce moment il y a des évènements qui resurgissent et avec lesquels j’ai du mal à m’entendre. Je suis en colère. Mais ça passera. J’avais juste besoin que vous le sachiez, et si vous avez envie de me donner un conseil ne le faites pas, ne vous fatiguez pas dites juste que vous comprenez ou pas en toute honnêteté.

J’apprends à cuisiner solidaire

atayef-mainIMG_4746

Et pas n’importe quelle cuisine. De la cuisine syrienne. Quand mon ami syrien m’appelle ce matin en me disant qu’il est dans le 17ème et participe à une Journée culturelle et solidaire en faveur du peuple Syrien resté au pays. C’était une journée exceptionnelle sous le signe de l’amitié pour soutenir plusieurs projets de solidarité au profit du peuple syrien. J’ai donc répondu oui pour le cours de cuisine !

Et à 17h j’étais présente prête à apprendre à cuisiner et quelques plats traditionnels de Syrie. J’ai appris à faire des feuilles de vigne (ou yabrak), un plat principal composé de feuilles de vigne enfermant une farce composée de riz rond, viande hachée, 7 épices, condensé de tomates. Il se prépare avec les mains et ce n’est pas évident à rouler les feuilles et il faut ensuite 2h de cuisson. Un jour je m’y atèle c’est promis.

J’ai aussi découvert un autre plat, sucré celui là appelé Atayif ou أطايف en arabe pour ceux qui savent le lire. Ce sont comme des crèpes composées de farine, semoule très fine, sucre et baking powder, une sorte de bicarbonate de soude… Une fois la pâte prête elle doit poser 1h. La cuisson est elle très simple, sur une poêle chaude, on verse une petite quantité de pâte et quand ça fait des bulles et qu’une face est cuite et légèrement dorée et l’autre quasi cuite (attention on ne tourne pas la pâte, ça ne se cuit pas comme une crêpe)… Une fois la cuisson nickel on laisse refroidir, puis on met de la mascarpone à l’intérieur avec quelques fraises, on plie, on met du sirop de fleur d’oranger et on déguste en se léchant les babines :)

Cet après midi cuisine et culture syrienne était très intéressante. J’étais ravie d’avoir par ma maigre participation, aidé les associations qui se battent pour que ceux restés là bas puissent être soignés, manger et avoir un toit sur la tête. Quand un des représentants de l’association UOSSM (Union des Organisations Syriennes de Secours Médicaux), qui fait elle même partie de l’association d’Aide aux Victimes en Syrie ( AAVS), a parlé des conditions de vie là bas actuellement, j’étais choquée. Bien sûr je suis les infos quoi de loin et je sais ce qui se passe dans un pays en guerre. Mais cotoyé mon ami syrien, sa famille et ses amis fait que  je suis encore plus touchée. Je m’inquiète toujours de savoir comment il va, le moral, sa famille. C’est mon ami c’est normal. Ca serait mon pays qui serait en guerre qu’est ce que je ferais ou comment je réagirais ? Je l’ignore. Ici on se plaint de l’augmentation de la redevance télé par exemple, je trouve ça incroyable quand on sait que des familles entières là bas sont obligées de quitter leur foyer et de se réfugier aux frontières de la Turquie qui hélas ne peut plus accueuillir personne actuellement. Je crois que décidément nous avons de la chance.

L’association UOSSM aide à soulager la souffrance du peuple syrien en apportant l’aide médicale dont ils ont besoin. Ils font du beau travail. Si vous voulez plus de renseignements n’hésitez pas à aller sur le site de l’association : http://www.aavs-asso.org. Vous avez aussi la page Facebook Pour une Syrie libre ainsi que le site http://www.pourunesyrielibre.com ! La Terre va mal, que ça soit en Syrie ou dans d’autres pays, je m’inquiète de notre futur pas vous ?

Pépites musicales

tumblr_lnfr6wuOR81qisxoao1_400_large

Ce soir je suis allée au Palais de Tokyo ou France Télévisions présentait pour la première fois Sources. Le premier rendez-vous entre le public et les nouvelles créations télévisuelles présentées sur divers pôles organisés autour de thèmes comme "se cultiver", "raconter", "vivre ensemble"… avec diverses vidéos ! A travers cet évènement France Télévision souhaitait nous montrer la télé de demain, nous faire découvrir de nouveaux réalisateurs, artistes, auteurs, jeunes créateurs qui participent à la qualité et la diversité des programmes du groupe. En parallèle, avaient lieu des concerts de 3 artistes différents.

IMG_2620

Après l’artiste de musique électronique Breakbot qui est un des plus beaux exemples qui contre les clichés associés à la musique électronique  vient la pépite du soir, mon vrai coup de coeur musical : Christine and the Queens que vous pouvez découvrir ICI. Son site est à l’image de l’artiste, il emmène au voyage, et rien que la page d’accueil vous fait croire que vous êtes dans un monde parallèle. Et si j’ai un conseil à vous donner, regardez le clip et écoutez Narcissus is back, titre juste incroyablement féérique pour moi… Quand ce petit bout de femme est arrivé sur scène revêtu de son costume slim noir, chemise noire et petite veste blanche et 2 grandes larmes de maquillage rose à paillettes sur les joues,  j’ai aimé d’emblée. Je ne sais comment vous décrire ce que j’ai ressenti en assistant à son mini concert. C’était transportant ! J’avais le sentiment d’être partie ailleurs avec Christine et ses Queens. Il faut savoir qu’elle compose seule ses chansons en français et en anglais et livre une musique pop, électro aux envolées rythmiques. Elle a une voix magnifique et elle donne envie de rire, de sourire, de partir danser avec elle et d’aller à la rencontre de son monde. Elle vit sa musique, ses paroles, est à l’aise avec le public et n’hésite pas à aller au milieu du public avec un sourire qui fait 3 fois le tour de sa tête. Une artiste heureuse de nous faire partager son univers. Ce fut une pure merveille à entendre, voir et découvrir. Je suis devenue fan et je n’ai qu’une hâte aller la voir en concert dès qu’elle se produira en février prochain. Et ce qu’il faut noter et qui n’est pas négligeable c’est que Christine s’est produite à Taratata dès ses débuts et France 4 est en partenariat avec elle pour la sortie prochaine de son album que j’attends avec impatience.

IMG_2634[1]

Après la pétillante Christine, est venu un groupe californien qui commence à être connu et que j’avais déjà vu en concert car ils faisaient la première partie de Selah Sue lors de son concert au Zénith. Je parle bien sûr d’Electric Guest que vous pouvez découvrir ou redécouvrir en allant sur leur site ICI. France 4 soutiendra le groupe lors de leur prochaine tournée en 2013. Grâce à France Télévision j’ai pu redécouvrir en concert un groupe qui commence à marquer les esprits par leur son pop funky et rock et découvrir une artiste très prometteuse Christine and the Queens. Encore une belle soirée pour votre Bavarde. Ce sont ça mes petits bonheurs qui m’enrichissent jour après jour alors j’ai bien décidé de saisir toutes les opportunités qui se présentent à moi pour m’enrichir chaque jour encore plus et notamment d’un point de vue musical. Sur ce bonne écoute mes amis :)

Retour en Terre Inconnue

47738_430049139651_7503043_n

Ce soir sur France 2 est diffusée Retour en Terre Inconnue présentée par le talentueux et sexy Frédéric Lopez (en toute objectivité bien sûr). Ce soir il a invité Adriana Karembeu, Gilbert Montagné, Zazie et Gérard Jugnot. Et lundi 10 décembre dernier j’étais à l’enregistrement de cette émission :) Si vous me connaissez physiquement et que vous êtes attentifs à ce qui se passe dans votre télé, de temps en temps vous devriez voir apparaître votre Bavarde. Pour ceux qui ne connaissent pas l’émission tout d’abord vous devriez avoir honte de vous, ensuite comme je suis sympa et que j’aime vous éduquer je vais vous expliquer brièvement le concept.

Une personnalité choisie par Frédéric, humaine, ouverte aux rencontres s’envole vers l’inconnu et ne découvre la destination qu’une fois dans l’avion. Elle rejoint quelqu’un qui l’attend quelque part sur la planète, pour lui faire découvrir un autre mode de vie. Mettre en lumière et entendre la parole d’hommes et de femmes qui vivent dans des zones particulièrement reculées, comprendre leur culture, leur religion, partager leur vision optimiste du monde, telles sont les intentions de « Rendez-vous en terre inconnue ». La magie naît de cette rencontre improbable et de la connivence entre ces êtres humains.
Et le principe de Retour en Terre Inconnue est de retrouver les invités de cette merveilleuse expérience quelques années plus tard. Ils revivront les meilleurs moments de leurs aventures passées et auront des nouvelles de ceux dont ils avaient partagé le quotidien. Chaque invité a été bouleversé par son voyage de 2007, 2008 ou 2009. Et ce soir Frédéric nous fait revivre toutes ces émotions. Humilité. Partage. Rire. Larmes. Bonheur. Rencontres… sont les mots qui me viennent à l’esprit pour ce soir.

40531_421959149651_4201910_n

J’ai donc eu l’immense honneur avec ma copine Steph de faire partie des quelques 200 personnes privilégiées présentes dans le public (on est au 1er rang). Et vous n’imaginez même pas dans quel état d’excitation j’étais à l’idée d’assister à l’enregistrement de cette émission dont je suis plus que fan et ce depuis le début et de voir Frédéric Lopez en chair et en os c’est la cerise sur le gâteau.
Pendant 4h30 j’ai assisté à une émission où régnaient le partage, la simplicité, les rires, les larmes, l’humilité, la pudeur, l’enrichissement. J’ai vu des images incroyables, des invités bouleversés… J’ai vu ce que vous, les quelques 8 millions de personnes ne verrez jamais à la télé, j’ai eu cet immense privilège. Vivre l’envers du décor est juste incroyable, intéressant, enrichissant et j’aimerais le refaire… Et ce soir voir l’émission est juste fantastique et très émouvant je ne sais pas comment vous l’expliquer !! Et se voir à l’écran c’est inimaginable même un quart de seconde et tellement drôle ! Revivre ce que j’ai vécu c’est très étonnant comme sensation, très bouleversant mais quel bonheur de vivre ce Retour 2 fois :) parce que ces rires partagés et cette sensibilité, cette humilité et cette simplicité c’est ce qu’il y a de plus beau !

c'est cadeau @Missbavarde

Mes décisions pour 2013

Image

2013. J’aime pas le chiffre ça sonne pas beau dans mon oreille. 31 ans. Idem ça sonne pas bien je trouve, je préfère 32 ans mais hélas je ne sais pas encore sauter une année… Pourtant j’en fais des bonds dans mon appart mais je retombe toujours au même endroit 1/4 de seconde plus tard.

Et je ne sais pas pourquoi mais 2013 je la sens pas comme étant mon année. 2012 fut très riche en émotions, en apprentissage autant sur moi, que sur les hommes, ma relation avec eux, mes envies, mes questions qui bien qu’elles changent d’une année sur l’autre restent malgré tout présentes ! J’ai beaucoup évolué encore cette année, j’ai beaucoup appris aussi et j’ai vécu de très beaux moments aussi. Des moments magiques :) et épanouissants qui m’ont rendu heureuse durant un laps de temps. J’ai réalisé certains de mes rêves, j’ai profité d’opportunités pour vivre de chouettes moments… J’ai profité de chaque instant passé en compagnie de quelqu’un car au fond de moi je savais qu’un jour tout finirait. Comme je le sais beaucoup trop souvent sans jamais me tromper. J’ai été présente pour beaucoup de personnes de mon entourage comme d’habitude. Comme toujours j’ai envie de dire. Et en cette fin d’année je suis fatiguée. Fatiguée de ce trop plein d’émotions bonnes et moins bonnes.

Image

J’avance mais pas comme je le souhaiterais. Jamais assez vite ni dans le bon sens. Il y a certaines parties de ma vie que je n’ai pas vécues, je les ai commencées tardivement, j’ai sûrement manqué plein de choses, je me freinais dans mes envies de voyages, d’audaces, de petits plaisirs… Et par conséquent en 2013, même si je ne la sens pas comme étant mon année, comme étant celle où je rencontrerais un homme qui me conviendra pour une durée plus longue que quelques mois, comme étant celle où j’arriverais à faire ce qui me plaît juste pour mon plaisir personnel, comme étant celle où je n’irais pas encore à New York mais dans une autre belle ville dont je rêve, j’ai décidé d’être égoïste, de penser à moi, de prendre du temps pour moi, de m’accomplir en tant que célibataire, en tant que femme indépendante et libre de ses choix et de faire un pied de nez à cette année 2013 en essayant de la réussir du mieux possible.

J’ai décidé de ne plus partir en quête d’un quelconque amour, d’une rencontre qui le temps de quelques semaines ou mois me rendrait à peu près heureuse, alors qu’au fond de moi mes doutes et questions seront là, je ne veux pas perdre de temps dans des histoires qui ne mèneraient à rien même si tout bien réfléchit elles nous apportent toutes quelque chose et nous mènent toutes quelque part. Mais me concernant elle me mène dans un endroit où je me retrouve seule. Encore. Alors je vais être patiente, en tout cas apprendre à l’être. Mais à contrario je vis mieux le célibat que mes histoires de couples. Tout simplement parce que je le connais depuis très longtemps, c’est comme un vieux pyjama tout doux qu’on n’aime pas trop quitter pour la nouvelle nuisette rencontrée au coin d’une boutique. Mais parfois la tentation de la nouveauté et l’attraction éprouvée pour elle prend le dessus et le pyjama tout doux s’enfouit au fond du placard pour ressortir quelques temps plus tard. Je vis très mal le début du célibat et les quelques crises qui parfois surviennent comme ça arrive à tout à chacun. Et je ne vis pas bien les débuts des relations de couple, cette impression étrange que l’on ressent quand l’autre prend petit à petit sa place dans notre vie, ça me perturbe, me bouleverse,me fait perdre mes moyens et douter. Mais je commence à savoir aussi profiter de ces moments là. Alors en 2013 j’ai décidé de changé ça, j’attends juste un cobaye mignon, sympa pour m’aider dans mon expérience :) J’aime être en couple mais le bonheur que m’apporte la présence d’un homme auprès de moi ne compense pas parfois la tristesse qui peut m’envahir une fois cet homme parti. Alors je me pose des questions : est ce que ça vaut le coup et j’attends de 2013 qu’elle me confirme ce que je redoute depuis plusieurs mois maintenant : oui ça peut en valoir le coup.

2013 doit être à la hauteur de 2012 dans mes petits bonheurs et nettement moins bonne dans mes petits malheurs le plus souvent subis. 2013 doit me prouver que je peux rencontrer la bonne personne et elle doit me permettre d’être encore plus sociable, aventurière, magique :) Je ne crois pas en 2013 mais on ne sait jamais ce que l’avenir nous réserve. Et puis je préfère partir défaitiste plutôt que trop optimiste car comme ça chaque surprise que je vivrais sera vécue à 200% et appréciée à sa juste valeur.

Confidences magiques

black cat lunaIl y a une chose en laquelle je crois en ce bas monde.
C’est une chose irréelle.
Une chose qui pour la plupart d’entre vous n’existe pas, et n’a jamais existé.
Alors non ce n’est pas en l’amour, c’est pas que j’y crois pas, mais tant que je l’aurais pas vu j’y croirais qu’à moitié, c’est comme ça, ça peut être un vaste débat que je n’aborderais pas aujourd’hui.
Non c’est encore mieux que ça.
C’est vachement plus fou fou que l’amour

Je crois aux licornes et en la magie.
Tadaaaam. Et là je vous vois lever les yeux au ciel de désespoir :)
Je suis sure que les licornes ont existé. Je blague pas, demandez à ma mère elle vous le dira (si elle s’en souvient avec tout ce que j’ai débité depuis que je suis gamine). Sinon pourquoi on les aurait inventées hein ? Les cerfs ont bien du bois sur le haut de la tête, pourquoi un cheval blanc n’aurait pas une corne au bout du front ? Franchement je vous le demande ? Évidemment la licorne est magique et magnifique, pleine de prestance et d’élégance. Oui la licorne est une femelle. CQFD. C’est logique, une licorne ne pouvait pas être un mâle, ah bah non ça casserait le mythe. Les mâles c’est plus les dragons voyez, le truc bien lourd qui crache du feu, bon ok le dragon vole. Mais c’est moins fun qu’une licorne :)

268980_235250963161180_216513401701603_946382_2212630_n_largePourquoi on inventerait des histoires de magie, de sorcières, de licornes, de fées si ça n’avait jamais existé ? Pour développer notre imaginaire enfantin ? Peut être mais pourquoi la magie n’existerait pas ? Tout n’est pas rationnel dans notre monde si ? Et le mot magie est utilisé très souvent même dans nos relations sentimentales. Qui ici n’a jamais dit notre rencontre était magique, avec lui c’est magique… Pour chacun de nous la magie existe, d’une façon ou d’une autre, chacun définit la magie à sa façon… Pour moi c’est la magie avec les incantations, les bougies… ça peut paraître très puéril pour certains j’en conviens mais pour moi certaines personnes ont des dons… étant petite je pensais pouvoir déplacer les choses par la pensée, j’ai essayé ça n’a pas marché… Je me suis donc dit que je ne savais pas faire, pas que je n’avais pas le don… À notre façon on est tous plus ou moins magiques non ? On peut paraître magique dans notre façon d’être ou de voir les choses et de vivre notre vie… Un rien peut être magique ! Ça dépend juste de notre façon de voir l’évènement qui nous rend heureux, car on parle toujours d’une chose magique quand elle est plus que positive. La magie nous paraît irréelle et tellement incroyable qu’on a du mal à y croire… et pourtant je suis sûre que ça existe. Pourquoi ferait-on des vœux quand on voit un arc-en-ciel ou quand on souffle ses bougies en une fois si on ne croyait pas à la magie ?

J’ai beau croire à la magie, il me faut quand même accepter le fait que parfois ça ne marche pas, que nos souhaits ne se réaliseront pas, que les petits bonheurs peuvent ne pas durer et que la magie un jour peut s’éteindre.

Je suis sms/dépendante/quand/je/suis/en/couple

iphone-love-photography-telephone-Favim.com-115402_large

Un jour, un ex m’a dit : si tu envoies un sms à ton mec, qu’il ne te répond pas tout de suite, ou seulement le soir voire le lendemain, n’insiste pas, n’en renvoie pas un autre entre temps ça peut être saoulant ! Par automatisme, j’ai répondu ok. Mais en fait je ne suis pas d’accord. Quand je suis avec quelqu’un, je suis parfois trop présente, je le sais et je me soigne. Car je deviens dépendante de l’autre et je déteste ça car ce n’est pas dans mon caractère, je suis tout le contraire, ultra indépendante et j’aime faire les choses dont j’ai envie au moment où j’en ai envie (oui habitude de célibataire).

Mais je suis très attachée aux petites attentions notamment les sms quand je suis en couple. Que ce soit pour dire bonjour, souhaiter une bonne journée, une bonne nuit, organiser la sortie cinéma du mercredi, préparer le we, faire des bisous bref juste montrer que je pense à l’autre. Je n’y peux rien je suis comme ça. Pour certains ça peut paraître étouffant ce que je conçois, j’ai déjà eu des remarques à ce propos du genre : pourquoi je ferais des efforts et t’enverrais un sms en 1er vu que je sais que tu le feras ? Tu es trop prévisible, fais toi désirer " Je vous affirme que cette petite phrase (fort sympathique au demeurant (humour évidemment) m’a fait réfléchir. J’aurais pu être vexée (ok je l’ai été ;) ) mais par la suite j’y ai vu le positif. Je peux comprendre que dans un couple, lorsque l’un a le sentiment d’avoir l’ascendant sur l’autre, ça peut le déranger et inconsciemment ou non il ne fera pas d’efforts envers l’autre. Le petit sms du dimanche matin il ne l’enverra pas il se contentera juste de répondre à celui que j’aurais envoyé… s’il répond. Être prévisible il n’y a rien de pire. J’ai donc décidé de ne plus l’être ou moins car si c’est parfois inconscient je ne le fais donc pas exprès mais on peut toujours s’améliorer n’est ce pas ?

1353563421576898

Donc oui je l’affirme, j’aime envoyer un sms à mon homme et j’aime qu’il me réponde, que je vois que moi aussi je compte pour lui.
J’aime que l’autre me surprenne avec un sms au milieu de la journée, ou le matin en me levant découvrir un sms de mon chéri. Qu"il ait la démarche de penser à moi, qui partage un bout de sa vie, et peu importe que cette relation dure dans le temps ou pas.
J’aime ce sms le matin qui me dit bonjour, qui me demande comment étaient mes rêves, qui me fait un bisou juste comme ça pour le plaisir.
J’aime ce message qui me dit qu’il pense à moi, et qu’il me le dise sans honte.
J’aime que mon homme soit présent, que l’on soit sur un pied d’égalité sur ces petites attentions. Je suis une communicante et je ne peux pas concevoir d’être avec un homme qui a horreur de ça.

Alors bien sûr je ne demande pas à ce qu’on me réponde dans la minute car mon homme peut être en réunion, déjeuner d’affaire, convention, rendez vous client… mais dans une journée prendre 2 min de son temps pour dire à sa chérie (moi quoi) qu’il pense à moi, que ça va et qu’il m’embrasse ce n’est pas grand chose.
Oui je suis accro à ça, ça me fait plaisir et me donne le smile pour le reste de la journée, et me rassure aussi sûrement : me dire que je ne suis pas dépendante, en demande et que l’autre pense aussi à moi est important pour vivre une relation saine et sans prises de tête.

Alors oui je le dis je suis une future chérie qui aime envoyer un sms et en recevoir, et que ça ne vienne pas toujours de moi surtout. J’aime communiquer, dire à l’autre : coucou mon chéri et bonne journée. Pour l’avoir vécu, je sais que ça compte pour moi, que c’est important, et que mon couple doit fonctionner comme ça. Pour certains cela peut paraître exigeant, étouffant, incroyable, chiant… peut être mais c’est ma façon d’être en couple, indépendante mais dépendante de cette petite merveille qu’est le sms. Si mon homme déteste ça, et que j’ai le sentiment d’être en demande d’un petit geste de sa part, je ne pourrais pas être avec cette personne. Je ne vais pas changer ma façon d’être et ce que j’aime pour faire plaisir. Certains vont me dire que ça fait partie des concessions, ce à quoi je dirais que j’en fait déjà pas mal de manière générale quand je suis en couple, je crois même être souvent celle qui en fait le plus, mais plier sur un geste qui nous prend 2 min de notre temps, je dis non. :D

Sur ce je vous laisse j’ai un sms à envoyer.