J’ai besoin de temps, merci de me le laisser

1353563421576898

Parfois ça va. Et parfois non. C’est comme ça. Dans la vie, il y a des hauts et il y a des bas. Chacun vit sa vie à sa façon et à son rythme. Surtout à son rythme. Quand il n’y a rien à signaler, les jours défilent comme à leur habitude. On est à droite à gauche. Enfin je vais parfois à droite et parfois à gauche et de temps en temps je reste chez moi. Pour moi. Pour me retrouver et prendre soin de moi et passer du temps juste avec moi.

Ca peut paraître étrange pour certains mais j’assume. J’aime me retrouver avec moi. Certains vont me trouver égoïste voire égocentrique ou encore ermite. Mais c’est comme ça, vivre avec soi n’est pas forcément chose aisée, s’accepter tel que l’on est, voir et accepter ses défauts n’est pas évident mais je le fais. Je n’aime pas toujours  celle qui est dans le miroir, je n’aime pas toujours les failles et les faiblesses que je vois en moi mais je les accepte car elles font partie de moi. Elles me rendent faible je le reconnais mais elles me rendent plus forte aussi. Nos faiblesses sont à mon avis un atout pour avancer et se construire et évoluer dans la vie en se relevant après chaque embûches. Courir à droite à gauche c’est bien, ça fait passer le temps plus vite, je profite de chaque instant mais parfois n’est ce pas juste une raison pour ne pas voir ma vie telle qu’elle est réellement ? Je suis seule, le revendique, en est même assez fière quand je vois ce que j’accomplis par moi même mais ce n’est pas pour ça que c’est tous les jours évident.

tattoo-tumblr-photography-for-myspace-on-we-heart--w-i-tattoodonkey.com_largeJ’aime prendre le temps d’aller mal pour mettre des mots sur mes maux au cœur. Ça peut prendre du temps, et ça survient n’importe quand. En ce moment c’est ce que je suis en train de vivre, et j’ai le sentiment que personne ne me laisse le soin de le vivre. J’ai le moral en baisse, j’ai le cerveau et mon cœur qui font des sauts dans le passé, ça me peine, m’attriste mais ce n’est pas pour autant que je suis malheureuse dans ma vie. En ce moment mes questions portent sur l’amour, le sentiment amoureux et j’ai de sérieux doutes sur la raison de le vivre. Est ce que ça vaut vraiment le coup ? Pourquoi vais je vouloir croire en une historie et m’y investir en ayant des sentiments pour l’autre quand je connais déjà la fin de l’histoire au fond de moi ? Est ce pour cela qu’à 31 ans je n’ai jamais été vraiment amoureuse ? Je n’aime pas ce sentiment qui rend dépendant à plus ou moins grande échelle selon les personnes, change ta façon de voir le monde… Alors je m’interroge et me dit que ce n’est peut être pas pour moi tout ça. J’aurais surement de belles histoires mais est ce que ça vaudra la peine que je me dise : peut être qu’avec lui je changerais d’avis ? J’ai déjà cru, et ça n’a servi à rien. Alors oui j’ai vécu des moments heureux mais j’ai comme un gout amer dans la bouche. Comme une impression de ne pas avoir vécu comme je le voudrais et je m’en veux. Et j’ai l’impression que dès que je vais mal, pour les autres je suis malheureuse dans ma vie tout simplement. Je leur fais pitié, ils me trouvent pathétique. J’ai l’impression de ne pas avoir le droit de ne pas aller. On va me dire fais ci, fais ça, penses à ci, à ça, t’inquiète pas l’amour viendra… Alors que j’ai plus besoin d’entendre mais vas y, fais la tête, sois énervée tu as le droit de toute façon ça passera, je te comprends… Alors stop laissez moi vivre et être triste si j’en ai envie et ne me faites pas me sentir mal parce que mes questions vous semblent être du n’importe quoi.

J’ai besoin parfois de me retrancher dans mon coin, et si j’ai besoin d’un coup de pied au derrière je sais à qui m’adresser, il n’y en a qu’une capable de faire ça comme il faut et hélas elle est loin de moi. Si je veux un conseil je le demande. Si je ne demande rien c’est que je n’ai besoin de l’avis de personne. Parfois juste échanger avec une amie, avoir une discussion simplement comme on peut en avoir plein. Je suis désolée si c’est mon mode de fonctionnement et qu’il déplait mais parfois l’avis des autres je m’en cogne. Je ne peux pas leur en vouloir de me conseiller, c’est pour mon bien mais hélas parfois j’entends mais n’écoute pas ce qu’ils me disent parce que certains de mes soucis ne pourront être résolus que par moi.

J’ai le sentiment que personne ne comprend que parfois je vais mal, et qu’après je vais bien et que tout simplement je suis comme ça. Quand je n’ai pas le moral, j’essaie de savoir pourquoi pour enfin trouver la solution à ce que je ressens. Je revendique mon statut de célibataire, il y a pire dans la vie et quand je dis que je ne veux pas être en couple parce que ça me fait peur, parce que je n’aime pas devenir  inconsciemment dépendante de l’autre, je considère avoir le droit de le dire, bien qu’étrangement j’espère quand même un peu parce que sans espoir à quoi bon ? Ça paraît si irréel pour certains ? Si inconcevable que j’ose dire que peut être l’amour c’est pas pour moi. Même si je dis que le passé c’est le passé, et bien je dis aussi que le passé fait ce qu’on est et que le passé récent a besoin d’être accepté pour pouvoir avancer. Et on ne contrôle pas toujours les retours imprévus du passé. En ce moment il y a des évènements qui resurgissent et avec lesquels j’ai du mal à m’entendre. Je suis en colère. Mais ça passera. J’avais juste besoin que vous le sachiez, et si vous avez envie de me donner un conseil ne le faites pas, ne vous fatiguez pas dites juste que vous comprenez ou pas en toute honnêteté.

About these ads

56 réflexions au sujet de « J’ai besoin de temps, merci de me le laisser »

  1. Je n’ai pas vraiment de conseils à te donner, juste envie de te dire que l’essentiel c’est d’être le plus possible en accord avec soi, ne pas se comparer ni se dénigrer parce que l’on n’est pas comme si, comme ça, j’ai mis du temps à accepter mon envie de vivre seule, encore plus de temps à accepter de le dire sereinement aux autres, parce qu’il faut se justifier et que je déteste le faire…. Maintenant je le fais avec humour. Je t’embrasse, je te souhaite de jolies fêtes.

  2. Pas de conseil juste une dose d’énergie et de courage. Je viens de passer par là. Heureusement, ça s’est à peu près vite passé… Juste le temps pour moi de régler des trucs et essayer d’y voir plus clair

  3. « J’ai le sentiment que personne ne comprend que parfois je vais mal, et qu’après je vais bien et que tout simplement je suis comme ça. »…enfin tu sais, ça c’est le cas de tout le monde ^^
    A part ça je comprends. C’est pour ça que je ne dis rien quand je ne suis pas sollicitée, j’aime pas être intrusive dans la bulle des gens et je comprends parfaitement le besoin de rester un temps dans sa grotte pour sortir au grand air quand ça va mieux.

  4. Que tu aies besoin de coups de blues pour aller mieux ensuite, je commence à le comprendre… par contre je trouve ça dommage que tu prennes le chemin de ne plus vouloir aimer et de penser que l’amour ça rend dépendant…

    • Je te remercie de le comprendre c’est important pour moi. Je suis très complexe et hélas ce chemin du moins cette réflexion je l’ai toujours plus ou moins eue depuis que j’ai commencé à sortir avec des mecs, c’est juste que parfois elle est plus présente qu’à d’autres mais elle est toujours là malgré tout. mais tu sais ce qu’on dit il n’y a que les imbéciles qui changent pas d’avis :)

  5. Bon, tu as dit pas de conseil, alors je respecte.
    J’ai été dans ces moments de « déprime » durant lesquels, j’étais le mieux qu’avec moi-même… Alors que tout le monde s’évertue à t’appeler, te changer les idées, te sortir… On ne veut qu’une chose : être seule, se retrouver, réfléchir… attendre que ça passe aussi. Personne ne le comprend vraiment. Je ne répondais plus au téléphone. Je sais que cela inquiétait, mais je voulais être avec moi-même.
    Je ne sais pas quel est le but ds la vie… être heureuse ? l’amour ? Va savoir. En attendant, la pression sociale nous épuise beaucoup.
    Pleins de bisous & rien d’autre :)

    • c’est exactement ça la pression sociale et des autres qui comprennent pas que tu ailles mal alors que vu de l’extérieur il n’y a pas de raison. Mais faut être dans nos têtes et vie pour comprendre parfois !! je réponds au téléphone et sms quand j’en reçois mais je ne donne plus trop de nouvelles de moi même… faut que ça passe et si certains m’en veulent tant pis et quand on me propose un truc j’y vais… merci en tout cas et bisous

  6. je comprends bien ce sentiment et cette frustration qu’on ressent quand les gens nous disent « mais enfin, tu n’as aucune raison d’être malheureuse/en colère/triste/boudeuse, prends sur toi merde à la fin ». alors oui, je suis en couple et ça se passe bien (comme tu es célibataire et que ça se passe bien), oui j’ai un toit (moins que toi puisque ce n’est pas le mien mais bon), oui j’ai un boulot, oui je suis en bonne santé. mais parfois ça va pas et c’est comme ça.

  7. Je devrais peut-être faire lire ton article à mon Ours. Parce que je fonctionne comme toi mais il n’arrive pas à comprendre que moi quand quelque chose ne va pas j’ai juste envie qu’on me foute la paix et si j’ai envie d’en parler, je le ferai. Quand je serai prête.
    Lui il dit tout, tout de suite, quitte à ce que ça dépasse ses pensées.
    Moi je ne peux pas, j’ai juste besoin de « digérer ». Tranquille. Toute seule. Dans mon coin.
    Apparemment je ne suis pas une extra-terrestre ou alors on vient de la même planète toi et moi ?

  8. On est tous passé par là, même les plus grands de ce monde… Il vaut mieux prendre du recul de temps en temps pour mieux sauter! Courage et garde la pêche! :)

      • et bien peut être que c’est à ces « certains » qui ne comprennent pas que tu devrais le dire si ce qu’ils pensent te touche tant!
        S’ils ne te lisent pas et si tu ne leur dis pas…. et bien ne sois pas surprise qu’ils ne le comprennent pas. Personne (à ma connaissance) ne lis dans les pensées.
        Bon courage

  9. je comprends je suis comme ça aussi malgré l’amour de mon homme et notre fille! comme tu dis c’est comme ça, question de caractère! s’en rendre compte c’est bien car parfois c’est déroutant

  10. Je comprends. Je partage. Je ne me force plus à dire « ça va » quand cela n’est pas vrai…sûrement, ça emmerde les autres mais tant pis. Moi c’est moi, avec le pire et le meilleur.
    Je t’accompagne des mes pensées les plus positives ! :-)

  11. Salut Miss Bavarde :-)
    Juste pour te dire (sans te donner de conseils ^^) que tu dois être quelqu’un qui a une vraie personnalité, un vrai goût de l’indépendance et de la liberté alors garde ta barre haute et le jour où ça viendra tu seras au top. Peut être qu’avant cela tu as besoin de passer par un travail sur toi ou eut être tout simplement tu n’es pas tombée sur les bonnes personnes encore, je ne te connais pas assez pour dire. Enfin, en résumé: je n’y croyais plus vraiment non plus mais aujourdh’ui et depuis des années j’ai trouvé THE ONE (et pas au sens où la plupart des gens l’entendent), j’ai eu la chance de trouver mon âme soeur, la vraie, celle avec qui la vie est apaisée et dont j’aime jusqu’aux défauts, avec qui on s’aime dans le respect le plus total de l’autre.

    Quand je l’ai rencontré, en quelques mois j’ai très vite su que c’était le bon, tu le sentiras le jour J toi aussi, c’est vraiment une sensation très particulière : tu n’as pas envie de te venger avec cette personne ou d’être parfois mesquin ou autre (comme c’est le cas dans 95 % des couples), votre histoire ne tient pas uniquement parce que vos deux névroses s’emboutent bien, non, vous avez un réel plaisir à être ensemble tous les deux, sans être fusionnels pour autant. Un plaisir à tel point que la communication devient fluide, facile, rien n’est réellement compliqué ou un problème parce que chacun ne veut que du bien à l’autre et jamais aucune rancoeur ni méchanceté n’a le temps de s’installer puisqu’elle est désamorcée d’elle même par le fonctionnement du couple.

    Cela fait 4 ans que je vis ça, comme un conte de fée, on se le dit souvent d’ailleurs qu’on en revient pas nous-même. Et pourtant au moment où l’on s’est rencontrés tous les deux on ne voulait plus être en couple, in avait beaucoup soufferts chacun dans d’autres couples et on s’étaient fait à l’idée que jamais on ne pourrait trouver une personne « idéale », avec qui ça colle et avec qui la complicité est magique, qu’on seraient voués, comme la plupart des gens à vivre dans un couple où les névroses et rancoeurs s’installent progressivement parce que chacun veut se nourrir de l’énergie de l’autre, parce que chacun finalement n’est qu’égoïsme.

    On ressemble un peu à ces couples qui à 85 ans disent qu’ils ne se sont jamais vraiment engueulés « gravement », qu’ils vivent un rêve éveillé chaque jour. Je me sens tellement heureuse de l’avoir rencontré, on se complète et on grandit ensemble chaque jour sans jamais dominer l’autre et en s’admirant l’un l’autre. Je pense que ce que l’on détient est quand même rare et que c’est aussi une rencontre entre deux personnes à part à un moment particulier qui a crée une synergie. Mais je ne crois pas au hasard et je crois qu’on a tous une personne comme ça avec qui ça peut se passer comme ça, encore faut il être capable par exemple de reconnaître ses torts sans s’arrêter, d’arriver à communiquer ses pensées profondes vite quand quelque chose nous dérange plutôt que de tout garder au fond,etc. Je pense que l’amour, le vrai est très simple car il relève de l’évidence le jour où il vous tombe dessus, et non pas parce que « chacun y met du sien ou des choses comme ça », non, ^parce que ça marche tel que c’est, en étant chacun soi-même.

    Bref, je détaille parce que c’est un vaste sujet mais vu la sensibilité et l’intelligence que je perçois à travers tes articles, je te souhaite de trouver un amoureux à la hauteur, d’où ma phrase du début de ne pas baisser ta barre d’exigences, moi aussi je croyais que j’étais trop exigeante jusqu’au jour où j’ai rencontré une vraie personne en chair et en os qui corresponde à tous ces critères et même plus :-)

    Je te souhaite plein d’amour et en attendant, comme tu le dit, y’a pleins d’autres choses intéressantes dans la vie. Tu es quelqu’un de bien, je te souhaite de trouver un Mr Bavard un de ces 4, moi perso c’est arrivé au moment où je n’y criais plus alors t’es sur la bonne voie ;-)

    • merci énormément pour ce beau commentaire ultra positif ! J’ai rencontre quelqu’un avec qui c’était simple, facile et normal et même si ça n’a pas fonctionné, même si ce n’était pas le bon ça m’a fait du bien de voir que ça existait ! Après j’ai du mal à m’en remettre malgré tout mais si c’est arrive une fois ça recommencera sûrement !
      Et je suis entièrement d’accord avec toi quand tu dis que tout doit être simple comme évident et ce des le départ ! Même si je l’ai vécu peu de temps et que j’avais quand même des questions et bien ça fait du bien ! Et on doit être sur un pied d’égalité pas de différence entre les 2 dans ce qu’on s’apporte mutuellement ! Et merci pour le compliment sur mon intelligence :D
      Et tu as je crois en 2 ans quasi de blog fait le commentaire le plus long et le plus beau :) bisous

      • Oh, arrêtes j’suis toute chouki-touneboulée :-)
        Ben je te parle avec le coeur d’un sujet qui me tiens vraiment à coeur.
        A vouloir trop baisser mes exigences et à vouloir trop « faire en sorte que ça marche » avec mes ex je me suis vraiment retrouvée dans des situations blessantes et dangereuses. J’ai accepté trop de choses parce que je me rabaissait pour avoir un peu d’amour et vouloir croire que ça marcherait, et ce n’est que le jour où j’ai compris qu’il fallait d’abord que je sois bien avec moi même, et que je m’estime que j’ai rencontré celui qui est aujourd’hui mon fiancé et l’homme pour qui je mourrais et qui mourrais pour moi.
        Mon message de ce soir c’est juste de te dire de ne jamais éteindre cette flamme au fond de toi qui croit en un amour pur et magnifique. Ça existe et je souhaite à la Terre entière de le trouver un jour.
        Malheureusement, je pense que beaucoup passent à côté pour pleins de raisons, notamment parce qu’ils ne sont pas prêts à aimer réellement, parce qu’ils restent figés sur des apparences ou parce qu’ils n’écoutent que leur tête ou encore parce qu’ils sont trop égoistes, mais finalement, la vie ne donne que ce la personne est prête à voir et à recevoir. C’est pour ça que j’aimerais que jamais tu ne cesses de croire en l’amour car si tu ne crois pas ne lui comment pourras-tu le voir quand il se présentera?
        L’amour se mérite et pour ça il faut être humble, franc et sans fard.

        Bonne soirée et ravie , vraiment ravie si mon commentaire te met du baume au coeur de quelque façon que ce soit <3

      • C’est toujours agréable ce genre de commentaire car vraiment j’émets suis toujours demandé si c’était pour moi ce genre d’histoires d’amour ! Je dis pas que je le mérite pas mais ça me fait peur de devenir dépendante inconsciemment car ça à souvent été ça sauf peut être avec le dernier ou enfin j’étais moi et ça faisait du bien ! Je suis comme je ne sais pas quel saint qui croit que ce qu’il voit Lol !! Merci encore ça fait du bien de lire de jolies choses comme ça :)

      • Etre en couple, c’est toujours prendre un risque, celui de perdre son équilibre, mais si ils s’écoutaient , la plupart des gens savent quand ce moment là arrive: celui ou on réalise que le conjoint n’est pas le bon, et souvent on le sait très vite mais on reste par peur de la solitude, par habitude…et surtout parce qu’on se dit qu’on ne trouvera peut être pas mieux… on se fait une raison. Les belles histoires d’amour, je ne vais pas mentir, sont à mon avis pour les belles personnes, les égoistes et les mauvais sont incapables de vivre une vie de couple saine et malheureusement ils sont nombreux, c’est pour ça que le spersonnes comme toi ont du mal à trouver, les vrais gentils sont rares. En tout cas tu m’as l’air assez attaché à ta dernière relation quand on t’entend parler. Enfin, bref, tout ça pour dire que oui : les jolies choses existent et je veux en témoigner ce soir et j’espère que tous ceux qui liront ce message continueront de croire que quelque part quelqu’un sera digne de vous si vous l’êtes en retour. :-) Bises <3

  12. Etre seule face à soi-même, en effet ce n’est pas toujours évident, mais c’est comme on dit un mal nécessaire pour savoir où on en est, ne pas chercher à se cacher à soi-même quand on traverse des coups durs, et puis profiter aussi des instants de calme quand tout va bien, en savourant de ne pas faire d’efforts pour les autres. Même pour ceux qui sont en couple c’est important de se regarder soi dans le miroir, on reste un individu à part entière même quand on est à deux. Quant au célibat, ce n’est jamais tout blanc ou tout noir, parfois on a envie d’en sortir, parfois on s’y sent bien, dans un cas comme dans l’autre il y a toujours des peurs associées, mais ce n’est pas aux autres de décider de si on doit s’ouvrir ou non à une nouvelle relation, il faut se sentir prêt(e), c’est tout :-)

  13. :D comme bien souvent je te comprends … c’est fou le nombre de fois où j’ai l’impression que tu écris mes mots, mes pensées… comme quoi on n’est pas seule à être seule et à avoir besoin de temps pour nous…à avoir parfois du vague à l’âme et parfois du baume au coeur…plein de bisous

  14. Ce matin, je me suis levée déprimée. Ca fait deux heures que je me force à ne pas retourner sous la couette et contenir mes larmes. Je suis énervée après moi-même de ne pas être fichue de savoir ce qui ne va pas aujourd’hui. Cela fait un mois qu’un resto est prévu ce midi avec Monsieur. J’en ai aucune envie… La solitude, elle est souvent mon amie sauf qu’aujourd’hui, j’ai du mal à la gérer… Bref, de te lire, je me sens un peu moins bizarre, merci ^^

    • je t’en prie et j’espère que cette impression te passera et peut être que le dîner te changera les idées… et si tu n’es pas obligée de bosser retourne sous ta couette devant un bon film :) bisous et bon courage

  15. Comme je te comprends. Je ressens aussi des émotions comme celle là de temps en temps et je trouve ça tout à fait normal.
    J’espère juste que cela ne gâche pas tes fêtes de fin d’année.
    Bonne continuation!

  16. Pourquoi te donner un conseil alors que tu n’en n’as pas besoin? Tu as tout compris par toi même, il suffit de te lire! (quand je dis tout compris, je veux dire que tu comprends tes sentiments et comment vivre avec, et c’est pas tout le monde!). J’admire la façon dont tu as décrit tes pensées sur l’amour, c’est exactement mon sentiment, j’aurai pu écrire exactement ces mots (j’hallucine un peu d’ailleurs, mais surtout je suis contente de voir que je ne suis pas toute seule ^^)
    Quant à vouloir rester seule de temps en temps, c’est parfaitement humain mais un peu antisocial, c’est pour ça que peu de gens le comprennent (et le respectent d’ailleurs). C’est dommage.

    • merci pour ces compliments :) dommage effectivement que les gens ne comprennent pas ! et peut être dommage que ça me touche autant aussi ! en fait avec cet article j’ai l’impression d’avoir été dans la tête de beaucoup de monde :)

  17. Ouh la la, ça me parle tout ça!J’ai trop besoin de ma cabane-refuge, et d’un peu de têtes à têtes avec moi-même, mais malheureusement certaines personnes peuvent en être blessées…dur dur de résister à la tentation de la justification permanente n’est-ce pas!

  18. Pas de conseils non plus à donner mais a priori nous sommes nombreuse à être de la même planète…..J’aime aussi prendre le temps d’aller mal, comprendre pourquoi, analyser et réparer vraiment :)

    Je t’envoie de bisous magiques

  19.  » vas y, fais la tête, sois énervée tu as le droit de toute façon ça passera, je te comprends…  » :)
    j’aimerai aussi qu’on me le dise parfois !
    je te comprends plus que tu ne peux l’imaginer

  20. Bonsoir, j’ai parcouru les posts de ton blog, et moi aussi je suis dans la même situation que toi à 33 ans ( et oui je suis plus vielle que toi :-)), depuis le 1er Janvier exactement. Je ne souhaite pas étaler ma rupture sur ton joli Blog, bien entendu. Depuis 2013, mes jambes sont cotonneuses, nausées( je ne suis pas enceinte), et colère intense ne me quittent plus. Je continue à aller bosser tous les matins malgré tout. J’avance, même si j’ai le Blues, mon regard a change aussi. C’est très violent pour moi, je l’avoue. J’ai eu beaucoup de larmes, mais elles sont parties maintenant. Paris et surtout le monde professionnel type grosse structure, nous renvoie à ce genre de stéréotypes : Tu commences à avancer dans la trentaine, et les questions tournent inévitablement autour du mariage et des BB. Moi je dis merde à tout celà :-). Cas typique, je me suis boostée pour aller au pot de départ de mon ancien Boss ( qui part à l’étranger, c’est chouette çà ?), un de mes anciens collègues a voulu vérifié si portais ou pas le gros cailloux à l’annulaire gauche. Signe des temps ?? La maternité est encensée en France, plus que la valeur couple à mon avis . La personne en question, je pourrai dire le type m’a montré les merveilleuses photos de ces gosses, dont je n’avais strictement rien  » à foutre  » car ce n’était pas son diner de départ ( mais celui de mon ancien boss qui m’avait gentiment invitée), tout en fantasmant sur les seins, d’une ex collègue.
    Bref , Il n’y a pas pas de morale à tout ça sauf de faire justement tout ce qu’on a envie de faire, et de s’alléger un peu.

    Je cherche une partenaire de solde pour choisir de nouvelles bottes pour l’année 2013, car je veux me débarrasser de mes anciennes.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s