Avant…

20130130-081754.jpg

Je n’étais pas aussi bavarde :)
Je n’avais pas de chat.
Je n’étais pas aussi fatiguée.
Je n’avais pas commencé mon dessin de tatouage !!!!
Je n’étais pas si silencieuse.
Je me battais plus pour certaines valeurs.
Je disais moins merde aux autres.
Je n’aimais pas trop mon travail.
J’étais moins déçue. Par les autres et la vie.
J’étais moins égoïste.
J’étais plus jeune.
J’étais moins rancunière.
J’étais moins myope.
Je ne mangeais pas autant japonais.
J’étais trop mince.
J’étais plus gentille.
J’étais moins chiante :)
Je n’étais pas blogueuse !!!
Je n’avais pas pour projet d’aller à Rome (hiiiiii) et d’aller ailleurs :)
Je ne me maquillais pas.
J’étais moins jolie.
J’avais un manque de confiance en moi.
Je faisais des efforts.
Je ne plaisais pas aux garçons.
Je ne portais pas de jupes ou de robes (mais je reste fan de jeans)
Je ne décevais pas les gens.
Je voulais plaire aux autres.
J’étais moins en colère.
J’étais plus timide.
J’étais moins féminine.
J’hésitais moins à poster mes articles.
J’étais plus optimiste.
J’étais moins réaliste.
Je pleurais plus… ou moins je ne sais plus.
Je n’avais pas d’IPad (il est beauuuuuu !!!!)
J’étais moins flemmarde :)
J’avais moins de beaux projets.
J’allais moins au cinéma.
Je n’étais pas celle d’aujourd’hui.

Avant… C’était hier, il y a 3 mois, 1 an, 7 ans… C’est mon passé, c’est ce que j’étais et je ne suis pas celle que je serais demain. On est différent chaque jour qu’on le veuille ou non. On évolue, on change, on recule et le lendemain on avance. Ou pas. On ignore ce que demain nous réserve. On sait juste ce qu’hier nous a pris ou donné. Je sais ce que je n’ai plus. Ce que j’ai. J’ignore quelle décision je prendrais demain, je verrais demain. Je vis mon quotidien comme je l’entends. J’attends des petits bonheurs et j’en aurai bientôt alors vivement demain :)

Ma vie est un cliché et j’aime ça

We_Heart_ItPour certains je suis une jeune femme qui ressemble a un cliché : trentenaire, célibataire avec un chat et des amies célibataires autour d’elle et d’autres en couple! Un peu la Carrie Bradshaw sans les pompes, les fringues de luxe et New York :) Mais c’est pas totalement faux, de loin je peux être assimilée à un cliché :) et j’aime ça, ça vous en bouche un coin n’est ce pas? Pour d’autres je suis une jeune femme comme il en existe beaucoup et qui se moquent des clichés !

Pour certains donc je suis un cliché, pour la société aussi sûrement et alors? Voilà comment je me vois moi : un joli petit cliché sympathique qui bouleverse parfois l’image que les autres ont d’elle. Je suis célibataire et désolée pour vous je ne m’envoie pas en l’air tous les 4 matins et quand je sors on ne me drague pas et je ne drague pas non plus! Et franchement on s’en fout ! C’est pas grave, ce n’est pas un but en soi et ma vie n’est pas si triste et pathétique comme beaucoup peuvent le croire quand ils croisent une célibataire longue durée qui couche pas pendant des lustres et qui en plus a un chat ;) La célibataire cliché a automatiquement un sex friend sinon de quoi elle parlerait avec ses copines lors de soirées filles ? Si elle n’a pas de mec à fréquenter elle peut pas l’ouvrir elle y connaît rien non? Et bien j’en ai pas ! Comme c’est ballot par contre j’ai quand même toujours un avis sur la question :) Mais j’ai fait l’expérience des sex friends pendant plus d’une année et j’ai décidé que ça ne m’apportait rien… Du moins j’avais fait le tour (non pas des mecs célibataires de Paris hein) mais de mon expérience, et je savais enfin ce que je voulais !
La fille célibataire a toujours des amies en couple ! La j’avoue c’est le cas et même que ma chérie elle va se marier cet été et que ça me fait tout bizarre mais il y a aussi les autres super copines qui sont célibataires avec qui je peux parler rencontres, mecs, histoires de couple… pendant des heures au téléphone ! Car on a beau dire entre célibataires on se comprend !

1452187767La fille célibataire, pour être un beau cliché (fun, dans l’air du temps, qui la rend attachante) doit avoir un animal de compagnie :) Moi j’ai choisi le chat, le chien c’est moins tendance sauf si on aime se promener avec son Chihuahua dans son sac comme Paris Hilton ou qu’on s’appelle comme une ville ! La femme cliché parle de son chat autant que les mamans parlent de leurs enfants en exhibant des photos évidemment ! Je le fais, je suis fière de ma boule de poils, elle est belle, assez sage, pose bien sur les photos, me fait plein de câlins et me fait rire ! Pourquoi j’en parlerais pas hein ? Parce que c’est un animal et que certains trouvent ça pathétique? Et alors ? Si je devais parler seulement de ce qui intéresse les gens ou de ce qui fait croire que j´en ai dans le cerveau je dirais pas grand chose de mes journées et ça serait dommage non?

Quand on est un cliché on se doit d’aimer les fringues et les chaussures… J’aime ça enfin surtout les jeans j’en fait une collection et il m’en manque toujours plein. Hélas j’avoue que mon compte en banque parfois m’empêche d’être complètement cliché ! Ça me fend le cœur si vous saviez :) En tant que célibataire, trentenaire qui ne couche pas rappelons le, je me dois de critiquer les hommes, les détester pour ne pas m’aimer et les mettre dans le même panier ! Hélas je ne pense plus comme ça quel dommage, je casse ma réputation là! Je ne dis pas que je n’ai pas pensé ça durant un moment mais ça remonte à loin désormais :) Au final les hommes ils sont comme nous, une fois que tu sais ça tes rencontres masculines changeront des précédentes !

Tout ceci est bien sur des exemples de ce que j’ai pu moi même penser étant plus jeune (hélas), de ce que beaucoup pense des jeunes femmes trentenaires et célibataires !! D’où viennent toutes ces idées tordues je l’ignore mais elles ont la vie dure ! Le mieux est à mon sens d’assumer et d’en rire car certains clichés sont vrais et agréables à vivre. Je suis un cliché a ma façon, je suis mon propre cliché, pas celui des autres, le mien et certains clichés peuvent être magnifiques! J’en ai vécu plein quand je vivais près de l’océan, c’est un lieu idéal pour ça mais mon plus beau cliché reste celui vécu ici à Paris :)

Voyage dans un monde musical

IMG_0036

Hier soir j’ai voyagé. Pas très loin géographiquement, j’étais dans Paris au Dansoir derrière la Bibliothèque François Mitterrand. J’ai voyagé dans ma tête, dans mon coeur, mon esprit… Grâce à de la musique et à 2 artistes, auteures, compositrices, chanteuses incroyables qui n’ont rien à envier à certains artistes qu’on peut entendre sur nos ondes.

Je parle de Gaëlle Buswel et d’Emily Taliana. 2 voix incroyables et très différentes. 2 amies. 2 styles de musique mais une même passion, un même plaisir de chanter et de tout donner même à seulement 20 personnes !! Sur leur visage on pouvait lire le bonheur, la joie, les sourires, le partage et la passion… J’ai adoré ce moment, ce concert tout en acoustique. Dehors tout était blanc, recouvert par la neige ce qui donnait une atmosphère assez magique. Au milieu comme venu de nulle part, d’une autre époque, un chapiteau : le Dansoir. Des miroirs sur les murs, du parquet au sol et des fauteuils capitonnés, recouverts de velours rouge qui encerclait de vieilles table de bois tout autour de la piste de danse. Et sur cette piste, nous le public et les 2 artistes.

IMG_0004

En 1ère partie, Emily Taliana, que vous pouvez découvrir sur son site ICI. Une voix pure, cristalline, une artiste rock, dynamique, pétillante et dont la joie de chanter et de tout donner devant nous se ressentait… Elle était accompagnée à la guitare de son acolyte de toujours Antonin et sachez que son 1er album est disponible sur ITunes et n’hésitez pas à aller découvrir son titre Ose moi. Les textes sont en français, en anglais, écrits et composés par elle même, une artiste complète. Ce fut une superbe découverte ! Suivait l’artiste du soir Gaëlle Buswel, une jeune femme adorable, passionnée que j’ai eu plaisir à rencontrer hier soir, et qui a eu la gentillesse de me dédicacer son album :) Vous pouvez l’écouter et la découvrir ICI sur son site. Gaëlle était accompagnée de ses 2 musiciens Michal et David, à la guitare, basse, violon et mandoline. Gaëlle a une voix puissante, profonde, teintée de blues et de rock et sa musique, entraînante et gaie, ses rythmes, sa voix et son plaisir d’être là m’ont emmenée loin, très loin de ma vie quotidienne, de mes soucis, mes idées et idéaux, mon quotidien, et tout simplement de ma vie.

Pendant son concert, j’étais ailleurs, j’étais dans un monde de blues, de rock, de passion, de tendresse… je vivais la musique du coeur et pour ça merci beaucoup les filles ! La musique permet d’oublier son quotidien, de voyager, de se sentir entièrement libre dans sa tête et son corps durant un laps de temps et découvrir 2 jeunes artistes ce fut un bonheur immense. J’étais ravie de ce concert, de ce partage qu’Emily et Gaëlle nous ont transmis et je leur souhaite une longue et belle carrière musicale :) C’était un de ses nombreux petits bonheurs qui m’accompagneront toute l’année je l’espère !

20130120-105921.jpg

La complexité de l’amitié

we-heart-it

we-heart-it

L’amitié c’est beau. C’est simple. Parfois. Car parfois c’est compliqué. Complexe. C’est tellement fort, entier, vrai, réel, honnête que parfois ça déborde, le trop plein fait qu’on ne se comprend plus, qu’on craque… Et après ça revient. Et ça repart comme avant. Plus enrichi de l’autre, mieux compris, plus aimé, respecté. C’est comme l’océan et ses marées. Les vagues sont plus ou moins hautes, fortes, destructrices, enrichissantes, surprenantes… Et elles partent. Se retirent. Redeviennent calmes, douces, tranquilles…

L’amitié c’est du partage, du rire enfin DES rires, des larmes, de la colère, de l’amour, des confidences, du soutien, de la présence, de l’honnêteté, de la pudeur et de l’impudeur aussi, de l’écoute, des bavardages, nombreux et animés. L’amitié c’est de la compréhension, de l’incompréhension, des coups de pied au cul, de l’attente, de la patience, de la passion, de l’entraide. L’amitié c’est entre filles, enfants, ados, adultes, entre hommes et femmes, entre hommes. L’amitié c’est inconditionnel, fort, puissant, timide. C’est naturel, difficile, simple, facile, sans questions et parfois sans réponses. L’amitié c’est la vie. Des hauts et des bas. Des arrivées et des départs. On y gagne. Et parfois on perd. Mais l’amitié c’est un ciment. Elle nous lie aux autres. A nous.

we heart itDes ami(e)s j’en ai. Ils/elles se comptent sur les doigts de mes 2 mains. Des vrai(e)s. Des entier(e)s. J’ai cet honneur. Je les aime. Tous. Qu’ils me fassent rire, pleurer, sourire, me poussent dans mes retranchements, me mettent hors de moi. J’espère qu’ils m’aiment aussi. Au moins un peu. Avec eux je suis moi. Juste moi. Parfois c’est facile pour eux. Parfois non. Je suis complexe. Compliquée. Grise. De différentes teintes. Pas facile à suivre. Agaçante, frustrante, décevante, drôle, souriante, bavarde, parfois un peu folle, complexée, amoureuse, pleureuse. Je suis entière, franche, honnête, dure. Mais c’est moi.

Ma plus vieille amie est dans ma vie depuis près de 25 ans. D’autres depuis quelques mois. Certaines depuis 5 ans, 10 ans. Ils et elles sont artistes, épicuriens, fous, posés et réfléchis, petits et grands, d’origines culturelles variées. Loin de moi géographiquement pour certaines. Proche de moi pour les autres. Nos rencontres sont à nous, juste à nous. L’amitié c’est la diversité, culturelle, intellectuelle, familiale, amoureuse. L’amitié c’est simple, tout coule de source. une intonation de voix, un regard et on comprend. On sait. Et parfois on ne sait pas. On doute. On force. On critique. On essaie. On se trompe. Et on apprend. Et on pardonne. Et on aime. Car jamais on ne cesse d’aimer nos amis. Les miens en tout cas. Parfois je me trompe. Et il y a rupture. Mais ça laisse la place à d’autres. L’amitié ça va, ça vient, mais c’est rare. L’amitié ça reste. Chez moi en tout cas c’est comme ça que ça marche. Mes amis, je les aime. Même si parfois ils m’agacent prodigieusement. Ils sont eux, différents. Compliqués. Mais enrichissants.

C’est l’histoire d’une jeune femme

C’est l’histoire d’une jeune femme qui vit sa première journée de l’année 2013.
C’est l’histoire d’une jeune femme qui ne voit rien de différent avec 2012.
C’est l’histoire d’une jeune femme qui n’aime ni les fins ni les débuts d’année.
C’est l’histoire d’une jeune femme qui ne fait pas de résolution sauf celle de penser plus à elle.
C’est l’histoire d’une jeune femme qui s’est couchée tôt ou tard selon le point de vue.
C’est l’histoire d’une jeune femme qui a passé une bonne soirée.
C’est l’histoire d’une jeune femme dont l’état d’esprit n’a pas changé avec le début d’année.
C’est l’histoire d’une jeune femme qui ne s’attendait pas à un miracle.
C’est l’histoire d’une jeune femme qui ne cherche pas l’amour.
C’est l’histoire d’une jeune femme qui n’a pas envie de le rencontrer même s’il est séduisant.
C’est l’histoire d’une jeune femme qui n’est pas prête et n’a pas envie de l’être.
C’est l’histoire d’une jeune femme qui est pleine de contrariétés.
C’est l’histoire d’une jeune femme qui dit noir, qui dit blanc mais qui voit gris.
C’est l’histoire d’une jeune femme qui a décidé de dire merde plus souvent.
C’est l’histoire d’une jeune femme qui se prépare un voyage dans une ville magnifique.
C’est l’histoire d’une jeune femme qui va réaliser un de ses rêves en compagnie d’une amie.
C’est l’histoire d’une jeune femme qui en est toute joie et bonheur.
C’est l’histoire d’une jeune femme qui a décidé que les autres ne la feraient plus se sentir coupable de vivre sa vie.
C’est l’histoire d’une jeune femme qui ne voit pas 2013 comme étant l’année de tous les changements.
C’est l’histoire d’une jeune femme qui va décider d’elle même quand sa vie changera.
C’est l’histoire d’une jeune femme qui va rencontrer plein de nouvelles têtes.
C’est l’histoire d’une jeune femme qui va organiser une jolie soirée avec plein de blogueurs parisiens.
C’est l’histoire d’une jeune femme qui va faire son bonhomme de chemin. Tranquillement.
C’est l’histoire d’une jeune femme qui se pose et se posera toujours des questions.
C’est l’histoire d’une jeune femme qui va continuer son blog.
C’est l’histoire d’une jeune femme qui va arrêter de trop prévoir.
C’est l’histoire d’une jeune femme qui va essayer de vivre au jour le jour.
C’est l’histoire d’une jeune femme qui se remet en questions tous les jours.
C’est l’histoire d’une jeune femme qui a décidé de ne pas arrêter ça.
C’est l’histoire d’une jeune femme qui en fait ne sait pas grand chose.
C’est l’histoire d’une jeune femme qui n’a pas envie.
C’est l’histoire d’une jeune femme qui veut plus de compréhension de la part des autres. Et de la société.
C’est l’histoire d’une jeune femme qui va essayer de sourire chaque jour.
C’est l’histoire d’une jeune femme qui va partir à la recherche de petits bonheurs!
C’est l’histoire d’une jeune femme qui va continuer sa vie a l’instinct.

20130101-182927.jpg