Fais ton marché sur Twitter planète

20140519-223244-81164448.jpg
Tu cherches un truc, n’importe quoi ? Amis, amour, runneur, job, appart, chien, chat, infos, places de concert… et j’en passe tu vas sur Twitter tu as tout ce que tu veux, voire plus. Twitter c’est un puits d’infos, c’est le reflet même de la société ça rit, plaisante, se cherche, se drague, se félicite, s’encourage, se déteste, se critique, s’informe, se jalouse… et parle par derrière sur ceux qu’on aime pas en message privé.
Twitter c’est la société comme on la connaît où amour, haine, passion, jalousie, rire ont la vie belle… Dans la vie réelle il se passe la même chose que sur la toile, tu te croises, tu te plais, tu te séduis et advienne que pourra, tu te croises, tu t’entends bien et 2, 3 plaisanteries plus tard tu fais connaissance et tu organises déjà la prochaine soirée ou le prochain entraînement entre runneurs…
Je ne regarde plus les infos j’ai Twitter pour ça, je ne regarde pas la montée des marches de Cannes j’ai Twitter pour ça, je ne regarde plus le programme télé j’ai Twitter pour ça, je veux vérifier les dates d’entraînement du mardi j’ai Twitter pour ça… J’ai même trouvé un mec fut un temps grâce à Twitter… Mon cercle d’amis s’étend grâce aux rencontres de Twitter.

20140519-223244-81164366.jpg<br /
Certains pourraient croire que Twitter c’est juste des gens qui se parlent par écran interposé mais Twitter c’est plus que ça. Même si ça tacle parfois sévèrement, que des discordes éclatent sur la toile aux yeux de tous, que des plans drague se voient comme les yeux au milieu de la figure, que les rumeurs vont plus vite que le tweet… Twitter c’est du partage, de l’échange, de la complicité, des rencontres, des moments partagés, des joies aussi, des coups de gueule qui éclatent… Bref c’est la société sur écran. Tu n’aimes pas Twitter et ce qui s’y passe ? Alors tu n’aimes pas la société actuelle. Ce que tu lis c’est ce qu’on vit. Et moi Twitter j’adore, la plupart de mes amis viennent de la toile, que ça soit via mon blog ou Twitter, et franchement quel pied. Ces personnes je les aurais peut être rencontrées dans la vie réelle, croisées maintes fois sans même qu’on s’accorde peut être un regard ou un sourire ou sans qu’on approfondisse notre rencontre, via Twitter le dialogue est né, les affinités se sont créées et de belles choses sont arrivées ! Twitter est un puits, puits de la société, des hommes, d’êtres humains forts et faibles, amoureux, heureux ou tristes… Twitter est un puits de rencontres, c’est l’endroit ou si tu te sens seul, il y aura toujours quelqu’un pour te répondre… Alors moi Twitter je suis pas prête d’en partir car j’ai pas fini mon tour du marché :)

Moi et pas une autre

20140331-225607.jpg

Je suis moi. Pas une autre. Je suis la bavarde qui remplit les oreilles, je suis celle qui a un iPhone greffé dans la main et qui répond aux sms dans la seconde normalement. Je suis celle qui sera présente, peut être trop parfois. Je suis celle qui écoute, qui conseille, qui encourage. Je suis l’amie sur laquelle on peut compter. Je suis celle qui sourit autant que possible, mais je suis aussi celle qui pleure. Celle qui craque, celle dont les barrières vont tomber à cause du trop plein. Je suis celle qui tente de se protéger mais qui veut vivre pleinement, je suis celle qui n’a aucun regrets juste celui de ne pas assez ouvrir les yeux peut être. Je ne suis pas wonder woman, je ne suis pas parfaite car c’est trop ennuyeux, je suis trop entière mais je suis moi. Je suis celle qui donne et celle qui reçoit, mais parfois pas autant que je le voudrais.
Je ne suis pas l’ex. Je ne suis pas celle qui cherchera à leur ressembler pour être aimée. Je ne suis pas celle qu’on imagine dans les rêves les plus fous. Je ne ressemble à personne d’autre. On ne me compare pas aux autres. Je ne suis pas celle qu’on aime parce que je ne suis pas comme l’autre. Je suis celle qu’on aimera pour ce que je suis. Je ne suis pas celle qui hoche la tête pour faire plaisir, je ne le suis plus. Je suis celle qui essaie d’être courageuse mais qui ne l’est pas encore vraiment. Je ne suis pas l’amoureuse toujours disponible pour l’autre, je ne suis pas la même amoureuse que l’autre, je suis moi, pas un contraire, ni un opposé. Je suis différente, je suis juste moi. Je suis telle que je me construis, je suis différente de celle que je serais demain, je ne suis pas la même qu’hier… Je ne suis pas l’amoureuse, je ne suis pas l’amante, mais ça changera peut être demain, ou après demain. Je suis celle qui vit, qui réfléchit, qui pense, échafaude, se torture, doute mais qui se sent vivante malgré tout. Je suis celle qui sait ce qu’elle vaut, qui sait ce qu’elle mérite, et qui a confiance en elle. Je suis celle qui est chanceuse d’avoir les amies que j’ai, et moi je suis l’amie, la fidèle, l’honnête autant que possible, celle sur qui on peut compter. je suis la célibataire qui écrit ses petites aventures sur la toile. Je suis celle qui avance, fait son bout de chemin, qui tente l’aventure de l’écriture, des challenges sportifs. Je suis celle qui a des doutes sur l’amour mais qui se fera encore piégée. Je ne suis personne d’autre que moi. Et c’est déjà pas mal…

Ce sentiment inexplicable…

20140310-224354.jpg

Que l’on ressent lorsqu’une musique nous transporte est étrange vous ne trouvez pas ? Pourquoi cette musique va me rendre mélancolique, triste, sereine, heureuse, en paix avec moi même ? Pourquoi ce morceau plutôt qu’un autre va me faire vibrer, sourire, me faire du bien ? Est ce la voix ? La mélodie ou les paroles ? Pourquoi ce titre va me parler et faire ressortir certaines émotions ? C’est différent selon les personnes, il n’y a pas de règles… Pourquoi ressentons nous parfois le besoin de nous réfugier dans cette atmosphère, de nous évader du quotidien, du bruit ambiant, besoin de nous retrouver dans cette bulle où on laisse libre cours à nos émotions…
Ce sentiment dû à la musique peut être transposé sur les gens de notre entourage aussi. Pourquoi lui et pas un autre ? Pourquoi cette fille ci et pas sa voisine ? Pourquoi cet homme me plait autant ? Le physiologique, les odeurs, le ressenti dû à l’alchimie particulière entre les deux personnes rentrent en ligne de compte en partie mais pour le reste ? Pourquoi j’ai choisi cette amie en particulier, pourquoi nous sommes nous choisies ? Qu’est ce qui fait qu’on s’entende aussi bien ? Pourquoi suis je autant à l’aise avec cette homme et pas avec les précédents ? Qu’est ce qui explique nos choix, les bons comme les mauvais ? On ignore pourquoi cette personne ci va nous plaire… C’est comme ça il n’y a pas vraiment d’explications… Dans le choix de nos amoureux, nos amies, on évolue au fil des années, on saura se tourner inconsciemment vers ceux qui nous font du bien… Plus je vieillis et mieux je m’entoure. J’apprends de mes erreurs, des autres aussi. J’ignore pourquoi cette personne me fera autant de bien, peut être est ce dû à son écoute, sa présence, nos fous rires, les aventures et les défis personnels qu’on se lance, peut être est ce dû au fait de ne pas réfléchir, de vivre tout simplement.

20140310-224512.jpg
J’ignore pourquoi tel morceau me fera pleurer ou rire, me rendra heureuse ou mélancolique, me donnera confiance… Je sais juste ce que ça m’apporte et je ne cherche pas d’explications. C’est comme une sortie de secours, en cas de besoin, je sais quoi écouter, qui textoter… Toutes ces personnes qui me font du bien un petit peu chaque jour, je les ai choisis, parce que la vie, le hasard les a placés sur ma route et parce qu’ils sont qui ils sont : eux mêmes. Parfois il n’y a pas d’explications, on ne peut pas expliquer pourquoi on s’entend mieux avec cette fille, pourquoi nos amies changent, pourquoi on évolue, pourquoi c’est cet homme qu’on aime et pas le voisin, pourquoi on n’aime plus… À quoi bon vouloir savoir ? Pourquoi se justifier de ce qu’on ressent ? On le ressent c’est bien tout ce qui compte non ?

20140310-224407.jpg

Je suis une fille 2.0

20131208-195128.jpg

Ce n’est pas moi qui l’ai dit mais c’est Giulia, l’animatrice radio de Point G comme Giulia, émission dont je vous ai déjà parlé ici. J’appelais pour parler de l’amitié 2.0, sujet que je connais bien vu que la plupart de mes amis parisiens je les ai rencontrés via le web. Giulia m’a présentée à l’invité en disant que j’étais une des poingistes la plus 2.0 qu’elle connaissait : entre mon blog, mon fb personnel, mon fb en tant que blogueuse et Twitter on peut dire que oui le 2.0 et moi on est bons potes.
Être une fille 2.0 c’est être connecté le plus souvent possible pour papoter, parler de tout et de rien, prendre des nouvelles, discuter avec les copains et copines runneurs, discuter avec tout ceux avec qui on partage les mêmes avis, opinions, goûts, passions… Écrire des articles me prend du temps effectivement, mais ce temps je le prends car écrire me plait, j’écris pour me faire plaisir et échanger avec mes lecteurs. Et pour mon bébé blog de bientôt 3 ans j’ai toujours du temps. Quand je n’écris pas je lis les copines et commente autant que possible. Grâce à mon blog, j’ai créé un compte Twitter et j’adore. Bon ok 140 caractères quand on est MissBavarde ce n’est pas simple je dois condenser mes propos et ça me demande un certain effort. Effort récompensé quand je vois les nombreuses discussions que j’ai sur la toile : échanges avec la bande de runneurs, tous plus adorables les uns que les autres et des runneurs sacrément doués, ce n’est pas des jambes qu’ils ont mais des ailes, j’essaie autant que possible d’échanger avec le plus de monde de mes followers… car chaque échange est intéressant, les avis divergent, les soirées s’organisent, des affinités se créent et je peux parler de ce qui me plait et interagir.

20131208-195040.jpg
Certains auront envie de dire que le 2.0 c’est bien mais le réel c’est mieux. Je ne dirais pas le contraire car sachez que la plupart de ceux avec qui je discute via le blog ou Twitter je les ai rencontrés, je les connais de visu et ils sont tels que je les imagine. Certains sont devenus des amis, des personnes proches de moi et depuis que je suis sur twitter les rencontres ne font que se multiplier et ça c’est génial. Pourquoi ne pas rencontrer ses amis via le web quand on utilise ce même réseau pour rencontrer l’âme sœur ? Bien sur les amitiés ne fonctionnent pas toujours, comme les histoires d’amour mais on ne va pas s’arrêter à une personne… C’est la vie, qu’elle soit 2.0 ou pas. J’aime cette idée que chaque jour une nouvelle personne peut rentrer dans ma vie, je ne me demande pas pour combien de temps car je m’en fiche, je profite juste de la présence de l’autre et de nos échanges. On pourrait croire que le 2.0 éloigne les gens, que le réel n’existe plus mais je pense au contraire que ça rapproche les gens car même si on discute à travers les réseaux sociaux, nous sommes des gens réels et vrais et nous pouvons dire ce qu’on pense sans peur du jugement car on ne nous connaît pas depuis des années et les à priori n’existent pas. Avoir un blog et échanger sur le célibat quand on est trentenaire m’a fait comprendre que je n’étais pas la seule dans ce bateau, que d’autres (hommes et femmes) avaient les mêmes interrogations que moi, échanger sur le running avec des passionnés (pour certains le mot est faible) me booste et me motive et chaque semaine je les retrouve pour un run tranquille et sympa. Le 2.0 a élargi mon cercle de connaissances, je pars en vacances désormais avec une super amie rencontrée via nos blogs et il a rendu ma vie parisienne beaucoup plus riche, intéressante et passionnante. Donc oui le 2.0 c’est le top, peut être même qu’il m’apportera l’Homme qui sait :) Ce que je sais c’est que je n’en ai pas fini avec mes blablas ici et sur Twitter et que j’ai hâte de faire d’autres rencontres et d’approfondir celles que j’ai déjà.

Faire des rencontres en réel ce n’est pas qu’un mythe !

@moodjo

@moodjo

Quand on voit ce bel inconnu à côté de nous dans le métro, ou attablé à côté de nous dans notre bar préféré, on ressent l’envie au fond de nous de lui parler mais on ose pas. Quand on trouve dans une soirée que ces filles ont l’air bien sympas, que ces mecs sont pas mal on aimerait bien faire partie de leur cercle d’amis et partager un verre avec eux, mais on ose pas les aborder. Quand on veut rencontrer de nouvelles têtes pour élargir notre cercle d’amis, on ne sait pas comment faire. Pourquoi ? Peut être la peur du ridicule, peur du râteau qu’on pourrait se prendre, peur des moqueries des copines de nous être lancées et d’avoir échouer ? Pourquoi est ce si difficile d’aborder cette fille ou cet homme qui nous plait ou d’aller aborder un groupe de personnes avec qui on aurait des points communs ? Pourquoi est ce si dur de rencontrer du monde en dehors de notre cercle d’amis habituel ? Parce que notre société est remplie d’individualistes, qu’on est formaté par elle et parler à n’importe n’est pas chose aisée. On croit toutes que c’est facile pour le mec de venir nous draguer alors que quand on y réfléchit, aller parler à la fille qui lui plait sachant qu’elle est entourée de ses copines (je suis sûre que vous voyez le tableau) demande beaucoup de courage mais nous les filles c’est ce qu’on leur demande. On est exigeantes il faut le reconnaître mais on aimerait bien avoir ce courage au fond, oser aborder cet inconnu plutôt mignon, ou tout simplement faire des rencontres amicales ! On veut le faire mais comment ?

@moodjo

@moodjo

Et bien figurez vous que 2 potes de lycée, Sébastien et Olivier, parisiens, trentenaires dynamiques et passionnés ont pensé à ça. Ils ont réfléchi à la question lors d’une soirée entre amis et se sont demandés comment faire pour que leurs amis fassent des rencontres plus facilement ! Par quel moyen pouvaient ils faciliter les rencontres ? Ils savaient qu’ils tenaient là les prémices de la bonne idée. Après un tour du monde pour l’un et un déménagement pour l’autre, leur bébé voyait le jour. Moodjo était né. Moodjo (prononcez "moudjo") est une application gratuite sur smartphone qui est un mix entre le réseau social et une appli dating. Il est bien connu que lors de soirées, tu vas parler aux amis de tes amis car vous avez un lien en commun. Au même endroit, différents cercles de personnes se retrouvent donc et des discussions s’engagent et des affinités se créent. Et bien Moodjo c’est ça : un facilitateur de rencontres en réel, tu rejoins les cercles que tu aimes (ça va des lieux comme le cinéma, les bars, restaurants, ta ville ou bien ton boulot, ta ligne de métro, la musique que tu écoutes etc.) et quand tu sors tu fais un Check in qui te permettra de voir si d’autres personnes dont tes amis appartenant aux mêmes cercles que toi sont eux aussi dans les parages. Et là tu agis, tu prends ton courage a deux mains et tu tagues (en gros c’est comme si tu tapais sur l’épaule de ton voisin) ceux ou celles qui te semblent sympa, en adéquation avec toi selon leur profil. Si eux même t’ont repéré et tagué tu peux leur parler directement et briser la glace et donc faire connaissance :) C’est aussi facile que ça. Le profil de chaque utilisateur est succinct (prénom, âge, boulot…) parce que franchement qu’est ce qu’on s’en fout de leur CV et de savoir s’ils préfèrent le poulet avec des frites ou des haricots !! Que ça soit pour rencontrer des gens sympas et nouveaux pour aller boire un verre ou rencontrer pourquoi pas ton futur chéri Moodjo est fait pour toi. Tu peux faire le premier pas sans peur, si tu tagues et que tu ne veux pas te dévoiler par timidité l’autre ne saura jamais qui tu es :) si c’est pas bien pensé ça !!

@moodjo

@moodjo

Moodjo compte actuellement 8000 utilisateurs et alors la super nouvelle qui ravira tout le monde est que la parité est parfaite. Et oui il y autant d’hommes que de femmes :) Moodjo étant lancée depuis le mois de février seulement c’est un beau démarrage mais plus on est de fous plus on rit n’est ce pas ? Alors pour rigoler et faire connaissance tous ensemble Moodjo se télécharge ICI gratuitement pour la version Apple et une version Androïd est également téléchargeable ! Moodjo fait aussi ta connaissance sur Twitter et sur Facebook. Et il y a même un site pour répondre à tes questions avant même que tu te les poses :) Alors pour faire des rencontres sympa, et en réel sans avoir besoin d’un écran d’ordinateur tu as toutes les cartes en main. Soyons des Moodjo girls & guys et faisons tous connaissance les uns avec les autres car la vie et la réalité, il n’y a que ça de vrai.

L’homme de la blogueuse

20130706-225534.jpg
Il y a quelques semaines se tenait à Paris un sommet de blogueuses. Certaines de Paris, d’autres d’un ailleurs pas si loin. Et qui dit blogueuses, qui plus est célibataires, forcément ça parle de l’Homme. Oui celui avec un grand H. Celui dont on rêve toutes. Et quand j’y réfléchis, sache jeune homme qu’être l’Homme d’une blogueuse n’est pas chose aisée. Nous ne sommes pas qu’une fille comme les autres. On est blogueuses. Alors si on le décide on va parler de toi c’est obligé.

Comme je suis plutôt sympa, je vais te donner 2/3 pistes pour réussir haut la main le test du rencard si déjà tu arrives à en choper un. L’Homme de la blogueuse doit réunir plus d’une qualité hélas. Et oui je sais c’est pas facile à entendre mais tu sais mon petit, la vie c’est pas facile. Tu n’es pas encore notre compagnon de route que déjà tu t’imagines qu’on t’aime, qu’on parle de toi aux copines sans arrêt et qu’on rêve de toi avec les yeux qui pétillent bla bla bla bla !?! Eh oh faut pas pousser hein tu crois qu’on bave sur toi sans même te connaitre ?!! Alors sache que notre Homme n’est pas du genre à être trop fier de lui. Il doit bien sûr, être pour nous beau, sexy, intelligent, drôle et attentionné. Il sait ce qu’il veut, ne tourne pas autour du pot sans arrêt et ose dire ce qu’il ressent parce que oui, on aime savoir ce que ton cœur ressent pour nous. Et si par malheur tu ne devais rien ressentir, dis le aussi ça nous évitera de nous faire de fausses idées et la claque sera moins rude.

20130706-225516.jpg
Notre Homme, enfin le mien en tout cas, sera sportif, pas le sportif drogué aux machines de muscu hein mais du style à faire quelques footing de temps en temps par exemple. Notre Homme, enfin le mien (oui c’est mon blog autant que je parle de ce que j’aime ^^) me préparera le petit dej de temps en temps, sera présent quand j’en aurais besoin, m’acceptera comme je suis (ça va du caractère un peu de merde, au fait d’être quelque peu dépendante mais je me soigne, en passant par l’acceptation du chat et en acceptant d’entendre souvent parler des copines…entre autre). Il n’essaiera pas de me changer et fera en sorte que tout soit naturel et simple avec lui. Et quand j’aurais des prises de tête ridicules, j’aimerais bien lui en parler. Et quand il aura envie de me dire merde qu’il le fasse :) Pour plus d’infos je te dirais ça plus tard. Ah et j’ai oublié 2 trucs super importants, il va falloir accepter qu’on soit souvent sur notre tablette ou téléphone pour instagramer, facebooker, Twitter, mailer, commenter et envoyer un SMS aux copines en disant que tu es trop mignon… Et que tu aies des potes célibataires aussi pour mes copines :) Bref ça sera pas facile facile mais tu verras ça vaut le coup :)

Testeuse de site

20130308-191400.jpg

En tant que nana qui parle de sa vie, expériences amoureuses… sur son blog je suis susceptible d’être contactée par des fondateurs de sites internet comme beaucoup d’entre nous au final. Et il y a quelques mois de ça j’ai été contactée par 2 fondateurs de 2 sites différents : voyons-nous et funster.

Les 2 sites fonctionnent de façon différente mais le but reste la rencontre. L’un table plus sur la rencontre amoureuse et l’autre plus sur la rencontre en général et laisse la part belle au hasard. J’ai testé les 2. Alors certains vont me dire pourquoi tu testes des sites de rencontres vu que tu ne veux plus y aller et l’écrit noir sur blanc ? Ce a quoi je répondrais que je teste ce que je trouve intéressant et qui me permet de rencontrer de nouvelles têtes et vu qu’actuellement c’est ce que je recherche autant utiliser les moyens mis a ma disposition non ?

Alors le site voyons-nous lui est axé sur la rencontre amoureuse. Pour le moment il ne fonctionne que sur Paris. Le principe est le suivant : on s’inscrit homme et femme, on remplit nos critères, ce qu’on aime, déteste, ce qu’on attend de notre relation et de l’homme/femme avec qui on veut partager notre vie. L’originalité est que l’on ne voit pas les autres inscrits sur le site. On propose donc une sortie qui va d’une exposition, d’un théâtre, cinéma, resto, sortie sportive… Notre proposition est envoyée ensuite aux inscrits susceptibles de nous plaire et qui correspondent a notre recherche. Ils reçoivent la proposition par mail et mon profil et choisissent de m’accompagner ou pas. Une fois reçu ceux qui veulent m’accompagner je choisis celui qui me plait et avec qui je suis censée m’entendre. On ne discute pas du tout par mail comme sur les autres sites, ou alors juste pour pouvoir s’organiser pour le rendez vous lorsque celui ci est validé. Pour le reste ça ne regarde que les 2 participants. Moi j’ai rencontré un mec sympa, on a passé une bonne soirée et même si il n’y a pas eu de coup de cœur le principal est d’avoir rencontré quelqu’un de sympa, que j’aurais plaisir à revoir.

20130308-191446.jpg

Le site suivant est funsterclub. Lui se positionne comme un club social et fonctionne pour le moment sur Paris. Le concept est très original et assez novateur. Le principe est qu’on envoie sa candidature au site en se connectant via son Facebook. La team funster regarde notre profil et valide ou pas notre inscription. Une fois accepté on choisit une date via le site et ensuite on invite 2 copines avec nous. Et oui c’est le principe aller à une soirée dans un bar avec 2 copines, ça casse le truc du rencard et on se sent plus à l’aise avec ses copines. Et pour le gars c’est pareil il vient accompagné de 2 de ses potes. Personne ne sait qui il retrouve c’est la surprise, on a juste le nom du bar et l’heure. La personne inscrite paie la 1ère tournée pour elle et ses copines. Les gars sont matchés selon le profil de la fille et inversement. Le site via un algorithme se base sur les intérêts, le job, le profil, l’âge de la personne pour choisir l’autre. Le côté surprise est vraiment fun c’est un peu comme si vous étiez dans un bar avec vos copines et n’osez pas aborder les mecs à côté de vous alors que vous en mourrez d’envie. Via funster pas le choix vous devez être ouverts à la rencontre et parlez aux 3 mecs qui vous ont rejoint. Je l’ai testé avec 2 copines dont Trois fois rien, blogueuse talentueuse, et on a passé une très bonne soirée. Pas de coup de cœur mais une soirée sympa, originale avec des gars cool, légèrement plus jeunes que nous mais pas grave. Le but était de passer une soirée sympa et ce fut le cas. Le concept est original et drôle, je vous encourage à essayer et ça permet de voir de nouvelles têtes et de travailler parfois sur notre côté timide !

Comme d’habitude chacun fait ce qu’il veut, allez voir les sites et voyez si ça vous tente mais l’un comme l’autre change des sites comme Meetic ou Adopte un mec. Et ça fait du bien. Et juste pour info ces posts viennent de moi, de mon avis personnel et n’ont pas du tout été demande par les sites dont je viens de parler.