J’ai fait ma Parisienne sur 6,7km

20130915-150351.jpg
Ce matin avait lieu, pour la 17ème année consécutive, à 9h45 le départ de la fameuse course La Parisienne réservée aux femmes et qui soutient la recherche pour le cancer du sein depuis 10 ans maintenant. Et cette année pour la première fois je participais à cette course. J’étais plutôt fière d’y être en compagnie de 14 de mes collègues et de quelques 29999 autres nanas et en plus soutenue par 2 de mes super collègues :) Nous avions rendez vous à 8h et je peux vous dire qu’un dimanche matin ça pique un peu les yeux… Heureusement la pluie avait décidé de passer son tour pour notre plus grand soulagement. Arrivée sur les lieux j’ai retrouvé mes collègues, posé mon sac et je me suis dirigée sur le pont de Iéna, lieu du départ de la course. Nous avons suivi l’échauffement précédant la course pendant 30min pour ne pas démarrer à froid. Puis l’attente sur le pont de Iéna a commencé. J’ai eu la chance de partir au début j’étais dans la 3ème vague car lors de La Parisienne, c’est 1ère arrivée 1ère partie. Je courrais avec une copine plus rapide que moi et en fait ce n’est pas une si bonne idée car on va soit trop vite soit pas assez et là j’ai couru plus vite que d’habitude ce qui fait que j’étais ravie de passer la ligne d’arrivée :) Cette course est sympa pour l’ambiance, pour le symbole et voir tous ces gens autour de nous prendre des photos, nous applaudir fait chaud au cœur. Mais je suis un peu déçue de la course en elle même, le parcours n’est pas super, on court sur le quai Branly un moment et on ne profite pas du paysage à vrai dire et on voit à peine la Tour Eiffel notre parisienne à toutes, le ravitaillement est mal indiqué j’ai failli le manquer… Pour moi qui suis coureuse, le pire dans cette course et le plus fatigant est de doubler les marcheuses, celles qui slaloment pour les éviter te font slalomer, tu doubles comme tu peux et on finit par être bloquée par un groupe, tu dois donc ralentir la cadence, piétiner et repartir. Et ça sur 6,7km. Question chrono c’est pas une course sur laquelle il faut se fier vu qu’on coure difficilement surtout au début et être régulier est assez difficile à faire. Mais ce fut néanmoins une course que je recommencerais l’an prochain juste pour le symbole ! À l’heure qu’il est je n’ai toujours pas mon chrono, ma montre ne m’indiquant pas la même distance que la course je préfère ne rien annoncer :)

20130915-150431.jpg
Tous les bénéfices amassés lors des 3 jours précédents la course lors du Village sont reversés à la Recherche Médicale. L’inscription allait de 35€ à 50€. 50% des participantes viennent du Challenge Entreprise (comme moi) et les autres sont des inscriptions individuelles. Et seulement 30000€ dus aux inscriptions sont reversés à la Recherche Médicale. Je rappelle que nous étions 30000 inscrites, faites le calcul, il n’y aurait pas comme un problème ? J’aimerais beaucoup que Patrick Aknin le créateur de cette course m’explique où partent les sous des inscriptions. Je suppose que comme les personnes qui sont sur les stands, ceux qui sont au ravitaillement et qui nous font l’échauffement sont bénévoles. Je veux bien admettre que fermer des rues dans Paris soit coûteux ainsi que de réserver les emplacements le long du champ de Mars pour le Village de la Parisienne mais malgré ça pourquoi si peu d’argent est reversé à la recherche ? On coure pour les femmes, pour la recherche pour que de moins en moins de femmes meurent du cancer du sein comme récemment l’actrice Valérie Benguigui et pleins d’autres inconnues, jeunes et moins jeunes. Je ne coure pas pour que l’argent aille ailleurs que dans la recherche. Cette course est une bonne idée, réunir des femme pour une même cause qui nous touche toutes de plus ou moins près est une belle chose, on partage, on se soutient mais on ne veut pas courir pour qu’on en parle juste comme ça, on veut que ça profite aux chercheurs et je pense que quelques euros de plus seraient déjà un geste profitable à la recherche non? Mais bon 1€ c’est toujours mieux que 0€ :) Allez je vous laisse avec quelques clichés de La Parisienne 2013.

20130915-150329.jpg

20130915-160940.jpg

J’apprends à cuisiner solidaire

atayef-mainIMG_4746

Et pas n’importe quelle cuisine. De la cuisine syrienne. Quand mon ami syrien m’appelle ce matin en me disant qu’il est dans le 17ème et participe à une Journée culturelle et solidaire en faveur du peuple Syrien resté au pays. C’était une journée exceptionnelle sous le signe de l’amitié pour soutenir plusieurs projets de solidarité au profit du peuple syrien. J’ai donc répondu oui pour le cours de cuisine !

Et à 17h j’étais présente prête à apprendre à cuisiner et quelques plats traditionnels de Syrie. J’ai appris à faire des feuilles de vigne (ou yabrak), un plat principal composé de feuilles de vigne enfermant une farce composée de riz rond, viande hachée, 7 épices, condensé de tomates. Il se prépare avec les mains et ce n’est pas évident à rouler les feuilles et il faut ensuite 2h de cuisson. Un jour je m’y atèle c’est promis.

J’ai aussi découvert un autre plat, sucré celui là appelé Atayif ou أطايف en arabe pour ceux qui savent le lire. Ce sont comme des crèpes composées de farine, semoule très fine, sucre et baking powder, une sorte de bicarbonate de soude… Une fois la pâte prête elle doit poser 1h. La cuisson est elle très simple, sur une poêle chaude, on verse une petite quantité de pâte et quand ça fait des bulles et qu’une face est cuite et légèrement dorée et l’autre quasi cuite (attention on ne tourne pas la pâte, ça ne se cuit pas comme une crêpe)… Une fois la cuisson nickel on laisse refroidir, puis on met de la mascarpone à l’intérieur avec quelques fraises, on plie, on met du sirop de fleur d’oranger et on déguste en se léchant les babines :)

Cet après midi cuisine et culture syrienne était très intéressante. J’étais ravie d’avoir par ma maigre participation, aidé les associations qui se battent pour que ceux restés là bas puissent être soignés, manger et avoir un toit sur la tête. Quand un des représentants de l’association UOSSM (Union des Organisations Syriennes de Secours Médicaux), qui fait elle même partie de l’association d’Aide aux Victimes en Syrie ( AAVS), a parlé des conditions de vie là bas actuellement, j’étais choquée. Bien sûr je suis les infos quoi de loin et je sais ce qui se passe dans un pays en guerre. Mais cotoyé mon ami syrien, sa famille et ses amis fait que  je suis encore plus touchée. Je m’inquiète toujours de savoir comment il va, le moral, sa famille. C’est mon ami c’est normal. Ca serait mon pays qui serait en guerre qu’est ce que je ferais ou comment je réagirais ? Je l’ignore. Ici on se plaint de l’augmentation de la redevance télé par exemple, je trouve ça incroyable quand on sait que des familles entières là bas sont obligées de quitter leur foyer et de se réfugier aux frontières de la Turquie qui hélas ne peut plus accueuillir personne actuellement. Je crois que décidément nous avons de la chance.

L’association UOSSM aide à soulager la souffrance du peuple syrien en apportant l’aide médicale dont ils ont besoin. Ils font du beau travail. Si vous voulez plus de renseignements n’hésitez pas à aller sur le site de l’association : http://www.aavs-asso.org. Vous avez aussi la page Facebook Pour une Syrie libre ainsi que le site http://www.pourunesyrielibre.com ! La Terre va mal, que ça soit en Syrie ou dans d’autres pays, je m’inquiète de notre futur pas vous ?

Moi petite chatonne je me présente

Je m’appelle Teka et je suis la petite boule de poils de votre Missbavarde adorée, sa nouvelle co-propiétaire depuis ce we, samedi 11h pour être exacte ! Je suis une petite chatonne toute blanche avec quelques tâches sur la tête et la queue toute tigrée marron et gris ! Tout avait été bien préparé pour que je me sente bien une fois que j’arriverais, que je me sente à l’aise… Après avoir fait tout le tour de l’appartement et m’être cachée derrière les toilettes, je commence à prendre mes aises, que voulez vous je suis super curieuse, alors je pars à la découverte de son appartement ! J’adore les câlins moi alors 2h après être arrivée dans mon chez moi, je venais me coller à elle dans le canapé et m’endormait paisiblement, après avoir eu mon lot de papouilles :) J’aime déjà son lit, son canapé et elle a même acheté un joli arbre rien que pour moi, je vais pouvoir grimper dessus, et même sauter sur sa cheminée et pourquoi pas aller me poser pile devant la télé. Elle m’a aussi acheté tout un tas de balles et une petite souris qui fait du bruit, elle m’a déjà prévenu qu’elle ne me la laissera pas la nuit :) Tant pis j’irais l’embêter toute seule !!

Je suis très joueuse alors on s’amuse toutes les deux. Bon je vais essayer de pas faire trop de bêtises quand elle sera au travail mais que voulez vous, j’aime bien m’amuser, je suis casse cou et je suis encore petite je n’ai que 5 mois et étant encore bébé je vais faire des bêtises forcément ! Dans ma famille d’accueil j’étais entourée de 4 autres petits chatons dont mon frère, et je lui souhaite d’être adopté rapidement ! Il est en famille en attendant qu’une gentille famille l’adopte via l’association Club de défense des animaux, sur leur site cda-paris12.com ! C’est Emilie qui s’est occupée de moi et elle est géniale. Alors si vous souhaitez adopter un chaton, n’hésitez pas et passer par eux ils sont super ! Ma petite Miss déjà adorée m’a adopté contre la somme de 160 euros, dedans sont inclus ma vaccination, ma puce, mon identification et ma future stérilisation ! Une bonne action ! Et ce soir on se regarde un film de filles ! Et comme Miss Bavarde elle est trop cool et que je suis super belle, elle va vous mettre les plus jolies photos de moi prises ce we :) Et vous en faites pas je vous raconterais mes petites aventures de temps en temps sur son blog elle veut bien me le prêter :)