La cigarette : un lien social ?

20130819-230133.jpg
Salut, t’as pas du feu?
Quel fumeur n’a pas posé une fois cette question à un mec ou une nana croisée au hasard dans une rue, dans un bar ou un resto? Qui n’a pas engagé la conversation avec un mec grâce à une clope? Qui n’a pas éclaté de rire aux blagues de ce groupe de gens super cool accostés devant le bar après leur avoir emprunté du feu? Moi. Tout simplement parce que je ne fume pas. Pour être honnête avec vous, je n’ai même jamais essayé de fumer ni de crapoter. Je ne sais même pas ce que ça fait, j’imagine un goût de brûler dans la bouche, une bouche sèche et qui pue. Je suis sortie avec des fumeurs je sais l’haleine que ça peut donner et pour tout dire, il y a plus agréable :) Je n’ai jamais regretté de ne pas avoir fumer ni même essayer. Certains me disent que je mourrais idiote si je n’essaie pas, je leur dis que je mourrais idiote mais sur beaucoup d’autres choses bien plus importantes.

J’ai beaucoup d’amis fumeurs, je suis sortie avec des fumeurs et force est de constater que fumer crée un lien social entre les gens. Le simple don d’une clope, le prêt d’un briquet va lier ces gens d’une façon inconsciente. Par un accord invisible, ils vont se comprendre, être dans le même monde qu’un non fumeur ne connaitra jamais. Les clopes se donnent sans se poser de questions, elles entraînent les gens à se parler entre eux et à faire connaissance si chacun en a envie. Quand tu traines avec des fumeurs et que toi même tu ne fumes pas, on va au début te regarder comme un drôle de petit canard, comme une chose bizarre, mais ça ne va durer que quelques secondes et après on va te féliciter d’avoir résister à la force obscure de la clope et des copains qui fumaient tous pour faire bien, pour faire comme les grands parce que fumer c’est fun quand tu as 12 ans. Mais la barrière est levée. Tu n’es pas pareil. Définitivement. Quand tu es au resto ou dans un bar avec des potes et que les 3/4 fument, quand ils décident tous de faire la fameuse "pause clope" toi non fumeur tu te retrouves comme un con seul à ta table avec ton verre de vin ou dans un bar à dégainer ton IPhone pour faire moins seul ! J’ai souvent entendu dire "j’ai parlé avec un mec super cool dehors en fumant" ou "trop cool le groupe dehors on a parlé de ceci où cela en fumant"… Et toi non fumeur tu souris et dit que c’est chouette… Que veux tu dire d’autre ? J’ai eu un mail de bidule…?? Tu vas pas te mettre à fumer pour te faire des amis quand même ? Alors tu vas toi aussi faire ta "pause clope de fumeur passif" pour rester avec tes potes et ne rien manquer de ce qui se passe dans la rue quand on fume…

20130819-230200.jpg
Parce que c’est bien connu, rester seul à une table quand tes potes s’éclatent dehors il y a plus sympa comme soirée. Fumer crée un rapport entre les gens, une connivence quand chacun se retrouve côte à côte dehors pour fumer et forcément tu sociabilises et quoi de plus facile que de demander du feu au beau mec à côté de toi !! Quelle excuse toute trouvée, le gars ou la nana n’ira pas vérifier si ton briquet est dans ton sac ou dans ta poche. Il va te sourire et te prêter son briquet. Il faut avouer un truc c’est que dans certains films ou pub, l’image est telle que fumer te rendrait presque sexy. Ça a un côté de je ne sais quoi d’attirant. Mais dans la réalité c’est tout autre. Fumer attire les gens les uns vers les autres. J’ai vu bon nombre d’amies timides demander du feu ou une clope à un mec à côté d’elle qu’elle n’aurait jamais osé aborder si on leur avait demandé. J’ai l’impression que fumer casse les barrières entre les gens, les font se rencontrer avec une facilité dont ils n’ont pas conscience et dont nous les non fumeurs sommes exclus, tout du moins au début. Mais est ce que je vais les envier? À lire ce post on pourrait croire que oui. C’est presque vrai. Mais ce n’est pas de fumer dont je les envie, mais de cette aisance dont chacun fait preuve sans s’en apercevoir pour aborder des personnes qu’ils ne connaissent ni d’Eve ni d’Adam. Mais une chose est certaine en revanche, c’est que jamais je ne fumerais pour avoir plus de courage, j’ai trouvé autre chose : la bière! Je plaisante bien sûr, ce courage et cette aisance je les ai au fond de moi, je dois seulement mettre la main sur la clé !!

La complexité de l’amitié

we-heart-it

we-heart-it

L’amitié c’est beau. C’est simple. Parfois. Car parfois c’est compliqué. Complexe. C’est tellement fort, entier, vrai, réel, honnête que parfois ça déborde, le trop plein fait qu’on ne se comprend plus, qu’on craque… Et après ça revient. Et ça repart comme avant. Plus enrichi de l’autre, mieux compris, plus aimé, respecté. C’est comme l’océan et ses marées. Les vagues sont plus ou moins hautes, fortes, destructrices, enrichissantes, surprenantes… Et elles partent. Se retirent. Redeviennent calmes, douces, tranquilles…

L’amitié c’est du partage, du rire enfin DES rires, des larmes, de la colère, de l’amour, des confidences, du soutien, de la présence, de l’honnêteté, de la pudeur et de l’impudeur aussi, de l’écoute, des bavardages, nombreux et animés. L’amitié c’est de la compréhension, de l’incompréhension, des coups de pied au cul, de l’attente, de la patience, de la passion, de l’entraide. L’amitié c’est entre filles, enfants, ados, adultes, entre hommes et femmes, entre hommes. L’amitié c’est inconditionnel, fort, puissant, timide. C’est naturel, difficile, simple, facile, sans questions et parfois sans réponses. L’amitié c’est la vie. Des hauts et des bas. Des arrivées et des départs. On y gagne. Et parfois on perd. Mais l’amitié c’est un ciment. Elle nous lie aux autres. A nous.

we heart itDes ami(e)s j’en ai. Ils/elles se comptent sur les doigts de mes 2 mains. Des vrai(e)s. Des entier(e)s. J’ai cet honneur. Je les aime. Tous. Qu’ils me fassent rire, pleurer, sourire, me poussent dans mes retranchements, me mettent hors de moi. J’espère qu’ils m’aiment aussi. Au moins un peu. Avec eux je suis moi. Juste moi. Parfois c’est facile pour eux. Parfois non. Je suis complexe. Compliquée. Grise. De différentes teintes. Pas facile à suivre. Agaçante, frustrante, décevante, drôle, souriante, bavarde, parfois un peu folle, complexée, amoureuse, pleureuse. Je suis entière, franche, honnête, dure. Mais c’est moi.

Ma plus vieille amie est dans ma vie depuis près de 25 ans. D’autres depuis quelques mois. Certaines depuis 5 ans, 10 ans. Ils et elles sont artistes, épicuriens, fous, posés et réfléchis, petits et grands, d’origines culturelles variées. Loin de moi géographiquement pour certaines. Proche de moi pour les autres. Nos rencontres sont à nous, juste à nous. L’amitié c’est la diversité, culturelle, intellectuelle, familiale, amoureuse. L’amitié c’est simple, tout coule de source. une intonation de voix, un regard et on comprend. On sait. Et parfois on ne sait pas. On doute. On force. On critique. On essaie. On se trompe. Et on apprend. Et on pardonne. Et on aime. Car jamais on ne cesse d’aimer nos amis. Les miens en tout cas. Parfois je me trompe. Et il y a rupture. Mais ça laisse la place à d’autres. L’amitié ça va, ça vient, mais c’est rare. L’amitié ça reste. Chez moi en tout cas c’est comme ça que ça marche. Mes amis, je les aime. Même si parfois ils m’agacent prodigieusement. Ils sont eux, différents. Compliqués. Mais enrichissants.

Vaut mieux m’avoir en photo qu’en pension…

C’est ce que disait ma grand mère quand j’étais petite à propos de mon grand appétit, car oui je mangeais beaucoup étant gamine, je reprenais 2 fois des plats tout le temps, et avec mon cousin et mon frère on se battait presque pour savoir qui finirait les délicieuses pommes de terre de mamie !! Mais je ne vais pas vous parler de bouffe et là je te vois lecteur souffler de contentement :) Attends de voir la suite, faut pas se réjouir trop vite !!!

Ce post m’est inspiré par ma Dark Gally, la grande et l’unique :) qui parlait de photo sur son facebook. Elle trouvait que Camille et moi étions photogéniques !! Alors pour Camille je suis bien d’accord mais alors moi pas du tout, je suis pas bien en photo je trouve toujours un truc qui cloche. Pis c’est surtout qu’avoir une photo de moi, bon pourquoi pas c’est sympa mais c’est nettement moins drôle que de m’avoir en vrai à côté de soi. Pourquoi te demandes tu ? Mais voyons, excuse moi hein, mais ta question elle est idiote ! Pourquoi c’est moins fun une photo de moi que de m’avoir à côté de toi, et bien tout simplement à cause du son !! Bah oui t’as déjà vu des photos qui parlent toi ? T’es pas dans Harry Potter hein faut plus vivre dans le monde magique de Poudlard !! Car oui une fois que tu me connais, que je suis à côté de toi, dis toi que le bruit que tu entends constamment dans ton oreille, ce bruit qui ne s’arrête jamais, ou le bouton stop ne fonctionne pas, ce fourmillement même lointain, bah c’est moi qui parle :) Et ça peut durer trèèèès longtemps ça tu peux demander à tous ceux qui me connaissent, limite ça vire au bourdonnement insupportable (que personne ne confirme ce mot insupportable hein :) )!!

Bon cela dit je suis habituée à ce que parfois, certaines personnes que je côtoie (bon ok 95% des gens) décrochent !! C’est pas de leur faute, il y a trop d’informations à venir, à gérer et à trier (car oui en plus faut trier ce que je dis, tu te rends compte ??) c’est pas donner à tout le monde. Ma meilleure amie R. est une habituée, toutes les 2 on est même capable de faire 2 conversations en même temps sans perdre le fil, oui on est très douées mais dis toi que l’on a 25 ans d’expérience aussi !! Et puis je parle depuis l’âge de 1 an, et je suis pas prête de m’arrêter là, imagine si je vis assez longtemps pour parler durant 1 siècle ça serait quand même formidable !! Pour tes oreilles c’est pas dit mais bon moi je parle si tu m’écoutes pas toujours c’est pas grave c’est de bonne guerre je te pardonne ! Donc oui je te confirme que moi en photo, en plus de pas être présentable, c’est chiant, tu t’ennuies !! Le réel y a que ça de vrai :) Et puis mon pseudo : MissBavarde, il vient bien de quelque part non ? Mais je dois t’avouer un secret mais promis tu le répètes pas ok ? Parfois il se passe une chose incroyable, surprenante, inattendue, limite irréelle : je me tais :) Ouiii je te jure ça m’arrive de me taire, ma bouche fait silence, et je vais écouter les autres et tu sais quoi, j’aime ça :)