Comment la Terre va survivre ?

Survivre à quoi allez vous me demander, et bien à nous… l’être humain. Je me le demande vraiment…
Je ne suis pas de ceux qui croient en la fin du Monde en mai prochain, ou encore en 2012, ou bien plus tard… J’oserais même dire n’importe quoi mais après chacun ses croyances je respecte.  Je crois plutôt en la fin d’une ère, d’une époque, d’une forme de vie (regardez nos amis les dinosaures,  une météorite et hop plus personne…) pour permettre l’évolution des espèces…

Mais à bien y regarder, on remarquera que depuis que l’être humain vit sur notre bonne vieille planète, on ne lui fait pas vraiment de cadeaux. On la pollue avec des marées noires, on lui impose le nucléaire, on la bétonne, on lui arrache ses plus belles forêts pour toujours construire encore plus, on lui envoie en orbite des milliers de satellites que l’on ne récupère jamais en plus et qui se détériorent dans le système solaire, on impose à notre planète bien des malheurs je trouve… Alors on va entendre parler de façon de vivre écologique, on va se remettre à recycler, on va vouloir revenir à de la nourriture saine, aux produits bio sans pesticides… comme pour essayer de se rattraper et de se faire pardonner…
C’est pas un peu tard tout ça d’après vous ?
Alors c’est sûr c’est mieux que rien du tout… Mais moi, je veux bien faire le tri de mes déchets, je veux bien essayer de mieux consommer, j’essaie de faire à mon échelle (c’est à dire miniature) de faire un petit peu car un petit peu plus un petit peu… mais dans ce cas là apprenons à la nouvelle génération à respecter l’environnement, à ne pas jeter leur kleenex par terre ni les papiers par exemple…
Vous avez remarqué que l’on est une société de consommation et c’est de pire en pire (je ne suis pas la dernière à consommer en plus je l’avoue mais je suis loin d’être la pire)… On utilise cette planète  à nos fins personnelles, et jamais on ne pense à elle, pauvre Terre…

SI j’étais elle, j’aurais envie de me rebeller, de nous faire taire, de nous dire STOP, de nous faire comprendre que ça a assez duré toutes ces constructions, toutes ces marées noires qu’on lui fait connaître… D’ailleurs, les changements climatiques, les tornades, les tsunamis, les tremblements de terre, les volcans qui se réveillent après avoir dormi pendant des milliers d’années…. n’est ce pas la planète qui se rebelle contre nous ?

Qui nous dit que notre planète n’a pas envie de se défendre? Comme notre corps lorsqu’on est malade ?
Je n’ai pas de réponse, je m’interroge juste de ce que je vais laisser à mes enfants, comment leur expliquer que l’on clone des animaux,  que de plus en plus de maladies graves apparaissent chaque jour, que les températures sont anormalement élevées pour un mois de décembre, que la Terre a encore tremblé…
D’ailleurs vais je faire des enfants, je ne sais pas, quand je vois l’héritage que je vais leur laisser, quand je vois que l’être humain se détruit seul à coup d’attentats et de guerre à n’en plus finir, ça me fait peur…

Je ne suis pas écolo loin de là, je regrette juste les bons fruits et légumes du jardin de papi par exemple et l’insouciance de l’enfance… Que devons nous faire je ne sais pas… Si je me pose ces questions (parmi toutes celles que je me pose bien sûr) c’est suite à un roman que je suis en train de lire qui traite un peu de ce sujet, de l’évolution de l’être humain au fil de son existence… de ce que l’on s’impose à devenir… Ce livre c’est la théorie Gaïa de Maxime Chattam. 

Et vous que faites vous pour notre bonne et belle planète ? Et croyez vous en ces fins du monde annoncées ?

Publicités

6 commentaires sur “Comment la Terre va survivre ?

Ajouter un commentaire

  1. Ben alors, c’est quoi ce billet tout noir ? C’est un sujet très sensible pour moi (l’incidence de l’homme sur sa mère la Terre), qui m’a poussée à me rapprocher de Greenpeace. Avant de prendre cette décision, j’ai vraiment flippé, tant que çà m’obsédait jour et nuit pour me faire tomber dans une spirale noire… Je trouvais égoïste de faire des enfants, et puis, je me suis dit :  » J’ai mieux à faire que de déprimer sur une fin certaine, que ce soit pour mes proches, mes enfants, ou moi, que ce soit par la chute d’une météorite, des maladies, ou un accident de la route. Le mieux à faire, c’est de vivre au jour le jour ! Faire des enfants pour leur apporter un bonheur intime mais certain. Personne n’est à l’abri d’un malheur, aussi petit que grand…

  2. La fin du monde annoncée par les maya, j’y crois pas, parce que déjà les prédictions j’y croies pas, et vas y de donner une date aussi précise à des milliers d’années d’intervalle.

    Après une météorité peut nous tomber dessus demain ou que sais-je et pouf plus rien !

    Sinon, pareil à mon échelle j’essaies de pas gaspiller, de recycler, et quand je voies la merde sur les trottoirs ça me dégoute (et là lendemain du 1er mai en bossant là où hier y’a eut grosses manifs et concerts etc c’est franchement horrible)

  3. Je sens que je vais lire ce livre moi 😉

    Forcément je ne préfère pas croire à ces théories de fin du monde, mais bon…qui vivra verra!
    Et concernant la planète, je fais des petits efforts de ci de là, même si je sais que ce n’est qu’une goutte d’eau

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Ce site vous est proposé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :