Actu·Humeurs·Publicité

Quand je m’appelle aussi Paulette

Photo réalisée par Matthieu Dortomb pour Paulette

Non vous inquiétez pas mes fidèles loulous, la Bavarde ne débloque pas… enfin pas encore !!!
J’ai juste envie de vous parler de ma lubie du moment le magazine Paulette. Tout d’abord sachez que je le fais de mon propre chef car je crois au concept et étant graphiste (et rêvant de bosser pour un magazine), une fille (oé oé je suis une femme dites donc) et étant fan de lecture de magazine (en plus des blogs 🙂 ) j’aime que les magazines voient le jour, existent et partagent nos vies pliés dans nos sacs à main ou bien rangés dans nos bibliothèques…
Tout d’abord Paulette, c’est ICI que ça se passe.
Paulette c’est qui ? ou plutôt quoi ?

Paulette, c’est le projet d’un magazine féminin mensuel, populaire et national… et c’est une vraie famille
Paulette c’est THE magazine ou tu parles chiffons, cheveux, chaussures, des trucs de filles quoi, mais ou tu parles aussi blog, culture… C’est le magazine qui se veut proche de la femme que l’on est toutes, qui se veut attractif, différent, interactif (de par son site, on peut commenter les articles, donner son avis, et même y participer si on est artiste, graphiste, écrivain…)
Participer à la rédaction d’un magazine mais moi je LIKE doublement, j’adore ce concept…

Le site de Paulette (car elle est maligne la Paulette et conceptuelle aussi) est tout simplement magnifique, il est ultra dynamique (à la limite de la magie, ta souris survole une image et hop un texte apparaît), il est coloré, très design par sa petite banderole noire qui nous donne directement et simplement les rubriques qui sont traitées et qui sont illustrées sur la page d’accueil… On a même droit à un petit mot de la rédac tous les jours et on peut suivre pas à pas la vie de Paulette… L’illustre blogueuse Deedee y tient même une chronique c’est vous dire le potentiel du magazine…

Un beau projet mais qui pour exister et vivre sa vie au milieu de la jungle des magazines féminins dans nos kiosques à journaux a besoin de nous… Bon moi ça y est je suis une Paulette mais toi ? Pour cela rien de plus simple, déjà tu vas sur leur page facebook en cliquant LA (tout est expliqué très très bien et tu rejoins la communauté)… ensuite tu t’abonnes au magazine et tu fais monter le Paulettomètre car pour exister il  faut atteindre les 30 000 abonnés pour lancer les impressions du magazine et tout ça avant septembre… Le prix des 3 numéros est tout petit : 10 euros !!!

Je ne fais jamais d’articles promos vous me connaissez assez maintenant, mais vous savez que je parle de ce qui me passe par la tête, de ce qui me passionne et aujourd’hui ce n’est pas de garçons (et je sais que vous en mourrez d’envie pourtant) mais d’un magazine. Je ne reçois rien en retour de la part de Paulette à part faire augmenter la communauté, et avoir la possibilité de recevoir dans ma boîte aux lettres mon premier et tout beau et tout neuf magazine Paulette. J’ai passé une commande comme tout le monde, et bossant dans la com j’avais envie de parler de ce petit bijou qui va nous changer de nos Elle, Cosmo, Glamour qu’on adore pourtant… ça leur fera de la compagnie et on n’a jamais assez de magazines dans nos vies les filles…

Alors allez vous adopter la Paulette attitude ??

Publicités

26 commentaires sur “Quand je m’appelle aussi Paulette

  1. En ce moment je le vois partout mais je n’accroche pas du tout. Beaucoup trop girly/mode/beauté pour moi !
    Je préfère Causette où les sujets sont moins « magazines féminins classiques ».

    Mais c’est que mon avis de fille ratée ^^

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s