Humeurs

Comment choisir son tattoo…

Rick Genes

Voilà un billet que je voulais écrire depuis un bout de temps déjà. Voilà c’est chose faite. J’ai pas mal de personnes tatouées dans mon entourage, et toutes sans exception m’ont toujours dit de bien choisir mon tatouage, son motif, de bien y réfléchir, autant sur le dessin que sur l’endroit où le faire… Quant à la douleur ça dépend de l’endroit et de la capacité des personnes à supporter la douleur… Pour ma part c’est plus le bruit de l’aiguille qui me fait un peu flippé
J’ai toujours voulu un tatouage depuis des années, mais étrangement bien que je sois graphiste je suis incapable de me dessiner mon propre motif, je trouve ça trop difficile, à croire que je ne me connais surement pas encore assez bien… J’ai donc donné cette tâche à mon meilleur pote graphiste… Je suis pressée de voir ce qu’il va me proposer, peut être cela m’aidera à trouver mon motif, et pourquoi pas à me permettre de me le dessiner moi même…

Je veux mon tatouage au poignet, soit en bracelet mais fin, joli, féminin soit à l’intérieur du poignet… ou bien sur le côté de la hanche :p et non je ne vais pas me faire tatouée Bavarde 🙂  J’ai toujours ressenti un attrait pour le tatouage sans trop savoir pour quoi d’ailleurs… Peut être est ce le côté artistique du dessin, les phrases qu’on écrit et qui nous représentent, le fait que parfois tel signe représente une partie de notre vie ou bien son côté sexy, le fait que selon l’emplacement il se découvre, s’observe, s’étudie…

En général les personnes rencontrées ayant un tatouage en avait en moyenne 2 voire 3, apparemment c’est une véritable addiction, quand on commence on a du mal à s’arrêter, hein ma Bebarock adorée ? Mon ex le tatoué  en avait 8 et avait envie d’un 9ème. Sur les 8 (oui ça m’a fait un choc quand j’ai appris qu’il en avait autant mais en fait ce n’était pas aussi choquant que je le croyais) il y en avait 3 que je n’aimais pas, les autres me fascinaient, une véritable attraction et ça représentait un côté sexy que j’aimais bien chez lui… Et c’est vrai le tatouage a un quelque chose de sexy que je ne saurais expliqué, cette marque sur le corps a un côté attirant selon ou il est placé… Le tatouage attire l’oeil vers certaines parties du corps, c’est parfois des découvertes lorsque les tatouages sont cachés, ne se voit pas au premier coup d’oeil… enfin ça ce n’est que mon avis… Il est prévu que je rentre dans la famille des tatoués avant la fin de l’année, en tout cas avant mes 30 ans !!! Euh par contre je risque de flipper quand faudra y aller, y a bien quelqu’un qui se dévouera pour m’accompagner non ??

Et vous des tatouages ? Si oui combien ? Si non vous en pensez quoi ? Effet de mode ou pas ?

Publicités

56 commentaires sur “Comment choisir son tattoo…

  1. J’en ai 2, un sur l’épaule, un sur le pied, sur le côté et évidemment j’en veux un troisième… Mais je ne sais pas encore le motif.
    Effet de mode oui et non. Je dirai que c’est un mode d’expression. Par exemple, même si c’est un effet de mode, je ne me ferai jamais « percier » (je ne sais pas comment on dit pour le percing !) car ce n’est pas mon truc. Donc effet de mode ou pas, c’est non. Mais le tatouage, pour moi, c’était essentiel.

  2. J’ai trois tatouages et j’en veux deux autres… (Je n’aime pas les chiffres pairs).
    Un à l’intérieur du poignet gauche (triskell), mon premier, mon préféré… Je l’ai beaucoup désiré et quand je l’ai eu, j’ai eu l’envie immédiate de retourner chez le tatoueur en faire d’autres ! Addiction ? J’y croyais pas trop quand on m’en parlait…
    Un an et demi après, j’ai fait les deux suivants, un dans le bas du dos (dragon), un sous la clavicule gauche (étoile).
    Maintenant, j’en veux un à l’intérieur de la cheville droite, mais j’arrive pas à le dessiner… Et je voudrais pour 5ème une représentation du signe astrologique bélier (c’est mon signe mais aussi celui de mon frère décédé, comme pour le dragon), mais je ne trouve pas trop où, peut-être derrière l’oreille droite, un petit, discret…
    Je n’ai presque pas eu mal au poignet, j’ai quasi pleuré pour celui dans le dos et rien senti pour l’étoile.
    Et j’aime les regards que les gens portent sur mes tatouages, en ville, mes copines (certaines m’ont avoué s’être tordues le cou pour bien voir celui à mon poignet en cours…), à la plage ou la piscine. Moi qui n’aime pas trop être observée, quand je sais que c’est pour eux, j’aime !
    J’aime aussi ne plus me rappeler de celui dans mon dos et le voir au hasard d’un miroir…

  3. Tatouée depuis une quinzaine d’années. Une lune parce que je l’aime et qu’elle me fascine et que quand je la regarde je repense à des moments, à des personnes…
    J’ai décidé de me faire tatouée à la suite d’un évènement bien précis comme pour marquer une étape dans ma vie.
    Elle est sur mon épaule un peu à l’intérieur comme ça je peux la cacher facilement ( oui quand je me suis fait tatouer c’était moins fréquent et comme je bosse avec des enfants…).

  4. Ce n’est que dans un mois, le temps que tu te décides! Perso je veux pas de tatouage pour l’instant. C’est plus amusant de les faire moi-même et de l’effacer quand je veux !

  5. Ado je voulais me faire tatouer aussi. Autant percer c’est hors de question, même aux oreilles, mais tatouer ça m’a toujours tenter. Cependant mon Chti n’aime pas trop l’idée, donc je n’ai jamais concrétisé mais c n’est pas non plus une envie folle et irrépressible !

    Après les tatouages chez les autres ça me fait pas grand chose, c’est selon le motif et la façon dont c’est fait. J’avais une amie qui en avait un très grand coloré dans le creux du dos en triangle avec des écailles, ce n’était pas joli du tout. Par contre j’avais adoooré enfant le tatouage d’un militaire qui avait une araignée sur le coude avec une toile autour d’elle, selon qu’il plie ou pas le coude cela faisait bouger la toile. C’était trop cool !

  6. J’en ai un dans le dos le long de la colonne vertébrale que j’ai fait à New York. Le tatoueur était brésilien et sachant que j’étais française, pour me détendre, il m’a mis de la musique du pays. Je pensais qu’il allait me sortir Piaf ou Aznavour… non, non… « Tomber la chemise » de Zebda :))
    Le deuxième, je l’ai fait à Melbourne, en dessous du poignet « Carpe Diem ». Celui là j’y pense depuis mes 14 ans 🙂 Mais c’est à 27 ans que j’ai sauté le pas 🙂
    Ayant vécu en Nouvelle Zélande (d’ailleurs nouvel article sur le blog) et comme l’Homme veut y aller, je pense me faire tatouer un maori là bas. J’aime la façon de tatouer là-bas. Tu as RV avec le tatoueur (un peu sorcier) qui te pose des questions sur ta vie, ta personnalité, ton histoire personnelle… tu reviens quelques jours après et Hop, un tatouage rien que pour toi qui retrace ton parcours!

  7. Je me suis fait faire un signe japonais sur la nuque représentant la victoire de l’esprit sur le corps après mes ennuis de santé; j’ai eu très mal mais bon on oublie! C’est très symbolique pour moi et j’aime le fait qu’on ne le voit que si je le souhaite 😛
    Sinon maintenant je voudrais me faire tatouer le prénom de mon fils en lettrage gothique, mais je ne sais pas où!

      1. A coté de mon ancien lycée, si tu vis sur Paris, il y a un tatoueur très réputé, que des artistes : Tintin Tatouages, rue de Douais… voilà ! 🙂

  8. J’ai une fée que j’avais dessinée depuis environ 20 ans ….. A l’époque, c’était plutôt mal vu . Il y a eu cette mode du tatouage depuis, qui dure …..
    Je trouve que tu as raison de prendre le temps de choisir un motif qui te correspond. Et il existe des crèmes anésthésiantes !!! ^^

  9. Oui c’est indéniable qu’il y a eu un effet de mode. Moi j’ai fait le mien il y 14 ans et à l’époque c’était peu courant (en tout cas pour les femmes) quand je dis « peu courant » je ne parle pas des personnes ayant des tatouages « faits maison » avec les initiales des mioches ou des ex … Moi je mien je l’ais fait avec une copine c’est une rose (pas trop grande et sur mon omoplate). la rose car c’est une belle fleur mais qd on s’en approche, parfois on s’y pique… j’aimerais en faire un autre sur un de mes doigts comme une bague mais quelque chose de très fin. tu as déjà choisit ton tatoueur ?

  10. Aucun rapport avec le sujet de ton article mais demain je (re)commence le sport aussi (aquagym pour moi). les bonnes résolutions de la rentrée…. Allez sur ce, je te souhaite une bonne semaine mais à mon avis je repasserai ici bien avant vendredi !!! bises

  11. Moi je t’accompagnerai avec plaisir si tu veux poulette! 😉
    Sinon oui, tout à fait d’accord avec ce que tu dis, il faut bien choisir son tatouage et ça peut devenir une addiction. Ma mère pense que je devrais limite me faire exorciser parce que j’en ai 2 lol, elle m’a même proposé d’aller voir un psy pour ça…

  12. ça fait des années que j’y pense également, mais j’ai toujours pas trouvé le dessin non plus !! Je veux pas d’un truc que tout le monde a ! Un truc effet de mode, tu vois !!
    J’aimerai qu’il soit sur ma fesse (je sais pas encore laquelle) pour ma part 😉

    1. heureusement que tu en que 2 🙂 moi c’est poignet gauche ou hanche droite va comprendre… et je veux quelque chose qui me ressemble aussi comme toi… je verrais mais dès que c’est fait je vous en parle

  13. J’avais 17 ans quand j’ai fait le premier. Je suis rentrée chez le tatoueur avec une idée bien précise et en feuilletant ces catalogues, j’ai complètement changé d’avis. Une semaine après le tatouage était fait. Un peu impulsive comme décision et pourtant, même encore aujourd’hui, je ne regrette pas du tout ! Pour le second, j’ai pris beaucoup plus le temps d’y réfléchir. Malheureusement, ce dernier a été un peu abîmé par des problèmes de peau que j’ai eu sur les jambes et les chevilles… Ca fait plusieurs années que je pense à un 3ème, mais avant je veux être sûre du motif et de l’endroit. Un jour peut-être !

  14. Rho merci de m’avoir tagué… On a dû avoir une symbiose ou un truc dans le genre pour aborder le même sujet ! Et le pire c’est que je pensais à toi en l’écrivant, car persuadée que tu allais venir me commenter sur ce qui te concernera très prochainement… Faut pas flippé… tu verras ça ira tout seul. L’essentiel c’est que tu ne commences pas ton aventure tattoos avec n’omporte qui !

  15. J’ai un tatouage, depuis l’âge de 16 ans. J’ai pris listé les choses les plus importantes dans ma vie, puis relié un symbole à chacune, pour faire le dessin final. ça donne une petite tortue maori avec une étoile sur la carapace. Et j’ai choisi l’aine, pour être sûre que ça ne me gênerai pas au travail, et en plus il y a du dimension « protecteur sexuel » qui fait que l’endroit est bien choisi.
    Dans tous les cas, il faut d’abord que tu décide si c’est l’esthétisme ou la signification le plus important, pour choisir le motif.
    Et puis, même si le poignet te semble ok pour ton métier actuel, est ce qu’il ne te sera pas préjudiciable si tu change de profession, ou monte en grade, ou… ? tu vois ce que je veux dire, c’est définitif donc il faut l’imaginer dans toutes les phases de ta vie. 🙂

  16. J’ai un tatouage sur l’intérieur de la cheville…J’en ai dessiné le motif et je l’ai accroché au dessus de mon lit pendant un an avant de passer à l’action, je voulais être sûre de ne pas me lasser et que le dessin me corresponde. Je suis satisfaite et je ne pense pas m’en faire d’autre… J’espère que tu trouveras toi aussi ton motif idéal

  17. Personnellement, j’ai toujours voulu un tatouage. Ma mère est contre pour le moment…
    Un petit noeud au poignet gauche , c’est mon rêve !
    Je ne trouve pas que le tatouage est un effet de mode et je le vois plus comme une façon d’embellir son corps.
    Je te comprends quand tu dis que ça a un côté sexy ! :p

    1. mes parents ne sont pas forcément pour les tatouages je crois mais bon je suis grande maintenant alors c’est une décision qui nous est propre faut y réfléchir bien, tu me diras quand tu te le feras si un jour ta maman veut bien ^^

  18. J’en veux un depuis un moment mais je ne veux pas faire quelque chose qui ne me représentera pas. Et évidemment je n’ai aucune idée du dessin ou de la phrase que je veux. Je sais juste que au poignet je trouve ça jolie et « sexy ». Ca habille le poignet et en hiver il est caché donc à découvrir!

  19. Tentée depuis des années par un tatouage au poignet… 🙂 Mais bien que l’envie et le motif soient dans un coin de ma caboche, je sais qu’il y aura nécessairement des moments où j’aurai envie de ma peau ‘nue’… alors …

    On verra. J’en ai envie.

    NowMadNow

  20. Salut, et bien écoute non le tatouage n’es pas un effet de mode puisqu’il existe depuis très longtemps! Les indiens Amériques en faisait déjà: ils se coupaient la peau selon le motif choisis et laisser cicatriser en recouvrant de cendres. Aujourd’hui la technique à beaucoup évoluée, HEUREUSEMENT! Tu as raison, il faut bien choisir son motifs etc mais aussi bien choisir ton tatoueur! Il faut que tu ailles en voir plusieurs, regarde le travail qu’ils font, que tu aie un feeling avec lui, c’est très important! Pense aussi à l’endroit du tatoue, le soleil est son ennemie juré!

    En attendant bonne réflexion! 🙂

  21. Alors, tu l’as fait ou ps ton tatouage?
    Moi depuis toujours, j’ai voulu un tatouage, j’ai finalement sauté le pas en août 2010, à mon retour de vacances. Je me suis faite tatouée la cheville droite. En fait, j’ai un papillon au niveau de la cheville, une fleur d’hibiscus sur le pied et les deux sont reliés par une motif. La douleur est supportable. Je ne diris pas que ça fait mal, je dirais plutôt que ça piquote 😉

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s