Humeurs

Avant je croyais en l’espèce humaine

Et j’aurais envie de dire : mais ça c’était avant  🙂
Mais ça serait réducteur et un peu rapide comme conclusion n’est ce pas ??
J’ai été maintes et maintes fois déçue par les êtres humains (oui hommes et femmes compris)… J’ai toujours cru que l’être humain était bon, loyal, honnête et franc mais je me rends compte que non l’homme est tout le contraire, égoïste, malhonnête, fier de lui et surtout pas franc, et roi dans la critique !!!

Bon je sais vous allez me dire que je suis vraiment très directe et un peu voire beaucoup réductrice dans ce portrait. Ce n’est pas faux 🙂 Heureusement que certaines personnes me démontrent le contraire et me prouvent que j’ai tort. Ce qui est incroyable c’est que j’ai beau savoir comment est l’être humain, j’arrive pas à m’y faire, et je ne vis pourtant pas dans un monde de bisounours ! Je sais pertinemment que les critiques, les désaccords sont notre lot quotidien à tous (franchement qui n’a jamais critiqué les chaussures ou le style vestimentaire de l’un, la coiffure de l’autre, le boulot des autres, les décisions prises par machin, le mec de la copine etc…) mais la critique se doit d’être constructive si possible… ce qui, il faut l’avouer est rarement le cas…

Est ce la société qui nous fait comme ça ou c’est juste la personne que l’on est qui décide d’être ce qu’on est ? La critique (pour prendre ça en exemple) permet à tous d’avancer je pense, parfois si elle est bien faite on peut se remettre en question soi même ce qui est toujours bénéfique pour chacun… Car se remettre en question, c’est poser un doigt sur nos propres failles, sur les erreurs que l’on peut commettre pour les éviter, comprendre notre comportement et avancer en étant encore mieux avec soi même et par conséquent avec les autres. Hélas je vois peu de personnes faire ce genre de démarches, car il faut être honnête, l’entourage que je me choisis bah je l’ai choisi, ces gens me plaisent pour ce qu’ils sont, pour leurs caractères, leurs forces et leurs failles… L’entourage qu’on subit (tous les autres en fait :)) bah il faut faire avec, composer et faire sa vie avec eux sans pour autant leur accorder trop d’importance pour ne pas en souffrir.

Mais je me demande si cette société dans laquelle on vit ne nous pousse pas d’une certaine façon à nous protéger des autres, alors on critique, on fait ressortir le côté mauvais de l’autre (celui que l’on voit mauvais de notre point de vue car cela peut être bien sûr différent d’une personne à l’autre, des ressentis et des affinités de chacun) en se disant que comme cela on cache nos défauts à nous. En mettant la lumière sur l’autre, on se fait oublier et nos propres failles ne deviennent pas visibles. On vit tous les uns sur les autres, on aura donc tous tendance à envier certains biens que peut posséder autrui, ou espérer des attitudes, des prises de positions… dont on sait pertinemment qu’elles nous décevront par la suite… C’est humain c’est comme ça. Par les réseaux sociaux, internet, téléphones mobiles… bref la  technologie d’aujourd’hui, les contacts sont plus fréquents qu’il y a 10 ans, est ce que ça n’engendre pas plus de conflits et à contrario plus de rapprochements entre les gens ? Car internet par exemple nous permet d’être plus proches de certains ou hélas de s’en éloigner…

Je crois que même si la société ne nous aide pas, au final la nature humaine est comme ça, que celui qui n’a jamais dit de mal d’autrui lève le bras… On a le droit de ne pas aimer certaines personnes et heureusement d’ailleurs, imaginez l’orgie que ça serait si tout le monde aimait tout le monde 😉 Mais je pars du principe que le respect d’autrui, la bonne éducation… adoucissent les mœurs et font que l’on passe au dessus de ça… ça me paraît être la base de tout et pourtant cela a tendance à disparaître et si on veut vivre heureux, ne vivons pas cachés mais assumons nos points de vues, nos identités, nos envies, nos avis divers et variés et acceptons les autres tels qu’ils sont avec leurs défauts et leurs qualités et n’accordons pas d’importance à ceux qui n’en valent pas la peine car à cause de ça, on risque de passer à côté de ce qui en vaut la peine, et je risquerais de manquer l’Homme idéal moi 🙂

Bien sûr en disant cela je ne vis pas dans un monde de bisounours n’est ce pas ??

Publicités

36 commentaires sur “Avant je croyais en l’espèce humaine

  1. comme tu dis « il y a l’entourage que l’on choisit et celui que l’on subit ». l’entourage que je subis, je ne l’aime pas, je ne veux même pas en faire partie mais j’y suis bien obligée. il y aura toujours des connards, des empêcheurs de tourner en rond, des exrémistes, des fous, malheureusement on n’a pas le choix. ou peut-être que si. quoi qu’il en soit, l’espèce humaine n’a plus foi en rien et c’est comme ça. oui, suis plutôt fataliste, je sais…

  2. « et n’accordons pas d’importance à ceux qui n’en valent pas la peine » hmmm
    faudrait pas que parce que tu veux te préserver, tu sois amenée à considérer certaines personnes comme « valant moins » quand même… ça me.rappelle ce cher Gueant

    1. Ah non pas du tout, je ne considère pas les gens comme valant plus ou moins que d’autres, juste leur propos si ils me sont directement destinés, selon la personne je n’y attacherais pas la même importance mais hélas je me remettrais quand même en cause

  3. Alors dans les bisounours y a « tout taquin » « tout ronchon », je continue ou bien ??? La Petite Parlote te fera liste complète si tu veux…
    Tu vois moi je ne suis pas critiqeuse je suis une taquineuse… hum… et ce n’est pas tjrs bien compris… tant pis… Pour ce qui est de l’acceptation de l’autre j’ai fait des progrès… et j’en ai encore beaucoup à faire mais je m’applique…
    Bonne journée miss bavarde

    1. ah bah peut être aussi oui, tout est question de point de vue, d’avis sur telle ou telle chose mais il faut que tout le monde se remette en question et je pense que je le fais assez régulièrement !!

  4. Eh bien La Bavarde, tu ne seras pas surprise si je te disais que je pensais comme toi (c’est d’ailleurs pour quoi je n’aime que peu voir même très peu de personne). Pour ne pas être déçue par les gens, je ne développe tout simplement pas de sentiments pour eux( bon sauf mon mec j’ai pas pu m’en empêcher) et du coup je n’ai pas vraiment d’amis seulement des potes… Comme ça, s’il y en a un qui fait le con, je n’ai aucun scrupule à me venger de façon ignoble et surtout, je n’en souffre pas.
    La méchanceté humaine est un trait typique de la société française en général. Dans notre pays les gens sont envieux et jaloux et donc pour arrivé à leurs fins, n’hésitent pas à faire le mal (j’en ai eu la preuve encore une fois aujourd’hui même sur la blogo d’ailleurs). Mais Dieu merci, il y a des exceptions difficiles à trouver mais avec lesquels on peut faire un échange régulier et sympa… comme moi 🙂

    1. Il y a des exceptions et fort heureusement ça fait poids dans la balance ^^ mais si tout le monde arrivait à se remettre en question ça résoudrait pas mal de problèmes, peut être pas dans le monde mais au moins dans le quotidien des gens… enfin bon je suis pas experte hein 🙂

  5. Je mentirai si je disais que j’ai jamais dit du mal d’autres personnes. Je crois qu’on critique tous ! C’est sûrement un moyen de se rassurer sur nous-même. Par contre, la méchanceté gratuite, critiquer juste pour critiquer, c’est moche. J’ai la chance d’être plutôt bien dans ma vie et donc de pas être envieuse. Ca veut pas dire que je critique pas, mais juste qu’au moins je jalouse pas les autres 😉

    1. pareil je vais critiquer évidemment comme tout le monde j’ai envie de dire mais en essayant de ne pas être méchant car ça apporte rien. quant à être envieuse non ça je ne pense pas être comme ça je vais peut être envier un style de vie ou autre mais je suis ravie de ce que j’ai je n’ai pas vraiment à me plaindre

  6. Je pense qu’en ayant connaissance de toutes ces « mauvaises » personnes qui nous entourent, il faut faire attention, trier et nous entourer de gens qui nous font du bien….et prendre de la distance avec les autres 😉 (pas toujours facile à faire…)

  7. Comment veux-tu qu’on ne soit pas d’accord ? Heureusement qu’on n’aime pas tout le monde, on s’ennuierait sans bouc-émissaire 🙂 Il y a du bon et du mauvais dans tout le monde, c’est une question d’équilbre. Mais je crois quand même que l’on nait tous totalement bon.

  8. Quelqu’un n’a pas été gentil ???
    Arf, y a des gens cons, malheureusement faut faire avec !!
    Pour revenir sur le comm de ragnagna… pendant longtemps j’ai cru comme vous, puis j’ai rencontré ma collègue machiavélique ! Il y a des personnes malsaines et le but du jeu c’est de les éviter le plus possible !!

      1. Euh… ou pas !! On se prendrait moins la tête ça c’est sûr ! Après, bien entendu on est toujours le con d’un autre :p

      2. bah c’est ce qu’on dit qu’on est tous les con de quelqu’un, c’est assez flatteur du coup quand on y pense, on pense à nous en de mauvais termes mais on pense à nous 🙂

  9. buhuhuuuuu ma cop de bisounours finit de m’enlever tous mes espoirs, où va-t-on ? Tu étais mon dernier espoir pourtant… *soupir*

  10. Je lève spontanément le bras, puis le rabaisse bien vite. Ca a forcément dû m’arriver, mais il y fort longtemps.
    Mon remède contre tout ça ? Le j’m’en foutisme… Et même si c’est pas mieux, ben au final c’est moins pire !

  11. L’humain, cet enculé notoire, il y a que le mot  » humain  » qui en porte le sens, l’humain quant à lui n’est rien d’autre qu’une grosse enflure qui ne pense qu’a sa gueule et au pognon, il n’en a strictement rien à cirer des autres. Le pire est que ce con se croit indéniablement supérieur, meilleur, tout propre sur lui, mais ce connard super parfait n’hésitera pas à te mettre des bâtons dans les roues si il voit que tu réussi ta vie et pas lui. L’humain me fait tout simplement vomir.

      1. Tu as l’air manifestement jeune, il te reste donc de l’espoir est c’est tant mieux, je te souhaite le meilleurs mais avec le temps tu comprendras que tu ne peux absolument compter sur personne pour avancer. Tout n’est que frime est faux-culisme. Quand j’étais plus jeune, oui j’y croyais mais ton pseudo humais m’a vite rappeler quel ignoble enflure il est. Ce monde n’est pas le mien.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s