L’homme, une femme comme les autres !!

Je vous vois penser : ça y est la Bavarde elle a complètement débloqué, on se doutait qu’elle était déjà un peu barge et déprimée mais de là à confondre les hommes et les femmes !!  Tranquillisez vous les chatons, même si la déprime se tient au dessus de moi comme un petit diablotin je ne suis pas encore complètement barrée dans ma tête pour confondre homme et femme 🙂 Je sais encore faire la différence, t’es maquillée t’es une femme tu l’es pas t’es un homme na !!!

Non sérieusement, je me rends compte que les hommes sont aussi sensibles que les femmes en fait. J’ai longtemps cru à tort qu’un homme ne souffrait pas autant qu’une femme lors d’une rupture amoureuse ou ne posait pas autant de questions que nous et je me suis trompée faut l’avouer. Peut être est ce dû à leur manque de paroles, le fait qu’ils gardent tout pour eux car un homme ne se doit pas d’être triste ou sensible, un homme ça doit être fort et courageux et pas pleurer ! Bah non les garçons, pour info on aime les hommes sensibles nous (oui enfin pas trop quand même faut pas déconner hein 🙂 ) Un homme qui avoue ses sentiments, qui parfois se laisse aller dans les bras de sa chérie parce qu’un truc va pas, un mec qui a subitement envie de parler juste comme ça, pour partager quelque chose d’important avec sa moitié, bah on aime ça nous !

Hier j’ai discuté avec un ami (et un ex accessoirement, oui on peut rester ami avec un ex enfin lui c’est le seul, si il savait la chance qu’il a, mais je crois qu’il le sait 🙂 bref ) de relations amoureuses, de la difficulté non pas de rencontrer quelqu’un (selon lui) mais de rester avec, de faire que ça fonctionne c’est ce qui lui semble le plus difficile, moi c’est les 2 que je trouve difficile 🙂 Du coup je me suis aperçue que pour un homme il est parfois difficile de passer à autre chose, d’oublier l’ex et d’avancer. On a tendance à croire quand une relation s’arrête (parfois y a une raison, parfois non, ça marche pas on ne sait pas vraiment pourquoi c’est comme ça) que seule la femme va être triste, va pleurer, avoir du mal à s’en remettre… Parfois c’est le cas si le mec d’en face fait partie de l’espèce connard/salaud/enfoiré (ils sont nombreux en plus les cons) mais parfois non l’autre est aussi triste, il ne nous le dira pas et on ne l’imaginera pas. Le nombre de fois ou je me suis dit que j’étais la seule à souffrir de ma rupture et pas l’autre. Je crois que pour certains je me suis trompée, peut être trouvais je ça rassurant ou plus facile pour moi pour passer à autre chose de croire que l’autre n’en avait rien à faire. Détester l’autre ça aide non ? Mais en fait non, ça n’aide pas toujours, j’ai du mal à me relever de certaines histoires bien que je déteste le type avec qui j’étais mais bon passons…
Et parfois ce n’est pas le cas, notre ex souffre comme nous, autant que nous, voire parfois plus. On ne l’imagine pas c’est tout mais c’est pourtant la vérité. Et je me rends compte de ça au fur et à mesure de fréquenter mes amis mecs, célibataires et d’en discuter avec eux et d’un côté ça me rassure, je ne vois plus l’homme de la même manière et ça me donne un peu plus confiance en moi.

Puis je me suis aperçue que certains hommes assimilé à ce qu’on appelle un Don Juan peut lui aussi douter de lui. Vous vous souvenez de l’aventurier n’est ce pas ? Alors n’allez pas imaginer quoi que se soit hein, avec l’aventurier on ne s’est pas revus depuis des lustres mais on parle souvent par sms, msn, et étrangement je fais un peu office de confidente/conseillère… Alors pas conseillère dans ses plans culs il s’en  sort très bien tout seul. Mais on pourrait croire que ce genre de mec à enchaîner les nanas ne ressentent pas grand chose en dehors de l’attirance physique pour l’autre et bien figurez vous qu’on se trompe. Je me suis rendue compte en discutant avec lui que malgré ses conquêtes fort nombreuses, il aspire à se poser, à se mettre en couple. Alors oui un homme peut se poser autant de questions qu’une femme, un homme peut douter de lui, se rabaisser, ne pas croire en ses chances surtout quand la fille en face représente un idéal féminin (avouez les filles qu’un homme qui nous intéresse à mort, sur lequel on craque véritablement va nous bloquer, on va se dire : je vais jamais lui plaire, un mec pareil pourra jamais se mettre avec une nana comme moi, du coup on doute de notre séduction, de nous et on y va pas car on se paralyse et on se débine complètement, ce qui bien sûr ne nous aide pas, se prendre la tête au final n’est pas une bonne idée, vaut mieux foncer direct 🙂 ) Et bien si vous avez longtemps cru comme moi qu’un homme ne doutait jamais de lui c’est faux. Alors je ne vais pas raconter ici les déboires sentimentaux de l’aventurier, mais je veux juste vous dire que bien qu’un homme soit un Don Juan il n’en reste pas moins un homme qui aspire à une vie de couple, à être heureux et se poser, car des plans culs c’est sympa mais ça remplit pas le vide qu’on peut ressentir, c’est ce que j’ai compris avec l’aventurier en le fréquentant. Bien que je ne regrette pas ma décision d’avoir arrêté avec lui, il n’empêche que depuis je suis abstinente mais bon…

Il ne faut pas croire qu’un homme ne doute pas, ne se pose pas de questions, n’est pas vexé, triste, malheureux qu’une femme le repousse ou arrête une relation dans laquelle il se sentait bien, un homme est comme une femme dans les histoires amoureuses, il morfle comme nous, ils ne l’expriment pas de la même façon que nous c’est tout. C’est bien connu la femme montre souvent plus ce qu’elle ressent qu’un homme, l’homme va enfouir tout ça et de cette façon d’être, on va être lancé sur une fausse piste et on sera les premières à dire, de toute façon il s’en fout de moi, regarde il sort avec ses potes pendant que moi je pleure, je suis sûre qu’il a une autre nana bla bla bla… On a juste notre façon de gérer nos déboires sentimentaux de façon différente, et je crois qu’il faut juste admettre et comprendre qu’un homme n’est pas qu’un roc sur lequel tout coule, c’est aussi un être humain comme nous qui pleure, juste il préfère ne pas le montrer.

Alors bien sûr tous les hommes ne sont pas comme ça, y a toujours les salauds qui rodent, mais n’allons pas croire que certaines filles valent mieux que les pires salauds, elles sont parfois pires qu’eux ! Faut pas se leurrer c’est comme ça. Alors je ne sais pas si d’avoir compris ça m’aidera dans mes relations, en tout cas pour une fois, je me verrais sur un même pied d’égalité que l’homme que j’aurais en face de moi et je ne me sentirais pas inférieure car savoir que lui en face de moi, doute peut être autant que moi me rassurera et peut être oserais-je plus de choses qu’auparavant ! L’avenir (en 2013) me le dira !!

Publicités

57 commentaires sur “L’homme, une femme comme les autres !!

Ajouter un commentaire

  1. j’ai lu un jour que les hommes ne se remettaient jamais de leur premier chagrin d’amour, qu’il leur restait toujours un petit quelque chose, voire une grosse douleur alors qu’une femme va passer au dessus et passer à autre chose (ce qui ne veut pas dire que sur le coup elle ne souffrira pas et que certaines aussi restent amoureuse à vie de leur premier amour). souvent je me demande comment le géant peut être aussi zen parfois, il ne s’énerve jamais (pas comme moi en tout cas) mais j’ai réalisé qu’en fait il l’exprimait autrement, le tout est de découvrir comment et ça c’est pas évident tous les jours 🙂

  2. je suis assez d’accord avec ton article… Pour ma part j’ai pu avoir des réflexions « dures » avec certains hommes, en pensant qu’ils n’en souffriraient pas, et en fait si. Sauf qu’ils ont aussi du mal à exprimer qu’on a eu une parole maladroite…

  3. Oui, ils souffrent autant que nous… Et même certains salauds (non pas que je veuille les défendre, hein), mais y en a certains qui m’ont fait du mal juste par réaction à la fille qu’ils aimaient vraiment et qui ne leur rendaient pas (un genre de vengeance transposée). Et à l’inverse, y a bien certaines filles qui ne font pas beaucoup dans le sentiment quand elles plaquent un mec, alors bon, y a pas de loi je crois tout simplement !

      1. Nan c’est sûr, comme je disais, je les défendais pas. Je trouve ça aussi dégueulasse de faire payer les autres pour ses propres souffrances, mais ça arrive…
        PS : rien à voir, mais depuis que WP a changé, je reçois plus de notification de réponse à mes com dans ma BAL… C’est un peu chiant, car si on pense pas à venir voir, bah on connaît pas la réponse 😦

  4. Alors là j’suis bien placée (ou plutôt mal placée justement) pour dire que les hommes ne se remettent pas d’une rupture comme ça en claquant des doigts 😦

  5. Beaucoup de femmes pensent avoir le monopole du sentiment, tandis qu’on donne aux hommes le monopole de la lubricité et du cul libre. Un mec est un obsédé, il regarde les fesses des filles, ne pense qu’au cul etc. Une femme elle rêve de sa famille et de son labrador. Je déteste ces préjugés. Combien de fois une mère n’a t’elle pas dit à son garçon « pleure pas t’es pas une fille! ».
    Quand le Chti m’a demandée de sortir avec lui, je lui ai dit non. On ne s’était jamais rencontré en vrai, c’était pas raisonnable. Il était à son boulot, il y a pleuré toute la journée et le soir idem jusqu’à ce que l’on se donne rendez-vous le week-end suivant. J’avais le coeur en mille morceaux de l’avoir rendu si malheureux.
    Mon frère s’est fait moqué des millions de fois parce qu’il ne suivait pas les préjugés con des mecs ados, il a souffert un maximum mais se murait dans le silence sans partager.
    Bref moi qui ait vécu au milieu de deux frères et qui partage la vie d’un Chti depuis 7 ans, je n’ai jamais cru que les hommes ne pouvaient pas avoir de coeur, et s’il y a eu la libération sexuelle de la femme (qui a encore du boulot!!), il faudrait une libération sentimentale des hommes…

    1. (Désolée pour l’enflammement, c’est un sujet qui me tiens à coeur avec les poils aux aisselles des filles :P)

    2. entièrement d’accord avec toi, après quand je parle avec l’aventurier je ne suis pas toujours d’accord avec lui, surtout quand je vois comment il traite les nanas mais je me dis que ça cache obligatoirement quelque chose et j’ai de la peine pour lui et en fait je l’aime bien ce type… on est potes c’est cool ! et les hommes ont le droit d’être tristes et malheureux seulement on les éduque comme devant être forts ça les aide pas

  6. Bienvenue au club des Abstinentes, Miss 😉 Moi, ça fait 3 ans (déjà) ! Le sexe ne me manque pas particulièrement : j’ai des doigts, je m’en sers :p Et puis, tout un tas de vidéos cochonnes, hihihi !
    Plus sérieusement, ton article est très beau. C’est un article empreint de tolérance et de respect, bien loin des mesquinnes guerres de sexes.
    Il faut que je me trouve des amis mecs, avec qui je pourrais discuter et qui me permettront de mieux décrypter la psychologie masculine. J’ai remarqué que de plus en plus, j’ai l’impression de ne pas arriver à déchiffrer les hommes…résultat : je fais de moins en moins confiance et je deviens évidemment très méfiante. Le cocktail idéal pour passer à côté d’un homme bien 😦

    1. j’espère pouvoir arriver à être moins méfiante avec les mecs quand j’en rencontrerais un mais c’est pas encore gagné, et puis bon avoir l’occasion de faire des rencontres c’est pas si facile

  7. Les hommes auraient de sentiments, un coeur et même un endroit tendre et moelleux pour créer des larmes, des émotions, des palpitations sensibles, non ! ;-)))))))

    Il paraît même qu’il y a des hommes blessés par leur ex, par des séparations variées, par la vie, par l’amour, le vrai auquel ils ont cru aussi. Sensibles ils sont ! non ;-)))))

    Et dans les blogs parfois des hommes parlent des femmes, en profonde admiration, car ils sont sensibles à l’univers de la féminité, sobrement , simplement , intérieurement, avec leur coeur.

    Oui sortons des clichés sur les hommes, sur les femmes, nous sommes tous différents et parfois loin des stéréotypes.

    Bises d’un Gentleman sensible (enfin non, c’est pas possible)
    nylon-volupte.com

    1. 🙂 oui les hommes sont de petites bêtes fort surprenantes et je suis contente d’avoir changé d’avis en espérant rester sur cet avis à la prochaine rencontre masculine que je ferais l’an prochain 🙂

  8. Pendant longtemps j’ai cru que les hommes ne pouvaient pas aimer tellement ils semblaient insensibles, sans réaction… Mais finalement mes histoires m’ont montrées qu’ils souffraient aussi de notre séparation, c’est donc qu’ils ont du tenir à moi quelque part…
    Mais bon s’ils montraient un peu plus ce qu’ils ressentais ça pourraient être plus faciles parfois 😉

  9. C’est un peu dingue!!!! Parce que je crois que pour le moment je n’ai eu le droit qu’à la catégorie salaud/connard et cie!!! Bon c’est vrai qu’il y en a un qui a voulu me faire croire qu’il avait souffert mais j’ai encore du mal à y croire! Il faut que je médite là dessus!

    1. après ce n’est pas toujours facile, je suis tombée sur des cons moi aussi beaucoup plus que ce que j’aurais voulu alors je médite et j’espère arriver à ne pas les mettre tous dans le même panier !! je te souhaite d’en rencontrer un bien 🙂

  10. on se confie… à notre manière! Mais les problèmes c’est entre nous qu’on les partage et encore a demi mot ! entre bêtes on se comprend! 🙂 pour ne pas douter, bière a la main, on refait le monde avec des personnes qui nous sont chères pour trouver une solution ou simplement tenter d’oublier! Il est vrai que depuis tout petit la société nous dit : les hommes doivent être fort et ne pas montrer qu ils sont touchés! alors oui a la face du monde on affiche cette image la, a travers laquelle seul nos plus proches amis détectent le malaise! et puis parfois une fissure apparait et tout vole en éclat! Lafontaine disait que la loi du plus fort était toujours la meilleure et malheureusement pour nous nous sommes poètes dans l’âme ! (c’est dommage parce que être vraiment poète ça aurait vachement facilité la communication lol)

    1. c’est ça entre vous vous vous comprenez, nous les filles faut qu’on en parle à la copine pour avoir son avis, si elle est d’accord avec nous c’est encore mieux 🙂 on devrait peut être revenir à la poésie effectivement !!

  11. J’ai toujours du mal à voir de la sensibilité chez El Chorizo. Et puis quand parfois je l’entends renifler discrètement devant les infos, je me dis que si, il a bien un coeur !

  12. Moi aussi, j’ai longtemps pensé comme ça. D’ailleurs je le pense encore parfois, mais c’est vrai que parler avec des potes et mon homme m’ouvrent vraiment les yeux, sur la nature des hommes et sur l’incompréhension que je peux avoir sur leur comportement. Je trouve que les hommes (en tout cas ceux qui m’entourent) assument davantage de montrer leurs faiblesses et leurs sensibilité. J’apprécie vraiment cela car oui l’homme est une femme comme les autres, mais surtout un être humain qui est plein de sensibilité, d’émotions qui ne demandent parfois qu’un peu de place pour sortir.Je crois qu’avec l’âge, ils redoutent moins le regard et le jugement des autres sur eux et du coup, ils lâchent prise de leurs émotions quelqu’elles soient.
    Tu t’interroges à la fin en te demandant si cela va changer tes relations avec les hommes, moi je pense que oui, comme tu dis il est important de se sentir sur un pied d’égalité avec l’autre et c’est déjà un bon début pour se positionner dans une relation. Moui et puis l’avenir ce n’est pas 2013, c’est maintenant, aujourd’hui, à l’heure, à la minute où tu te sens bien. Moi je suis sure que tu auras des surprises pour 2012 ;-).

  13. Il y a de chouettes gens partout, de tous les sexes, et il y a des cons partout aussi, filles comme garçons ais la perle rare existe pour chacun de nous (regarde, j’ai trouvé la mienne !!!), et elle est différente pour chacun, c’est ça qui est génial !!! Mais Ryan croisera un jour ta route (bon peut-être pas le vrai mais l’idéal que tu te fais de l’homme !) Bises bises !

      1. ah celui par contre je pense que c’est mort 🙂 j’ai pas repris le footing comme il faut depuis mars, entre boulot, temps pourri, fatigue et mal de dos 😦 pfff
        par contre on peut aller courir ensemble de temps en temps si ça te dit

  14. J’ai toujours pensé que les hommes étaient aussi sensibles que les nanas (ok pas tous), mais qu’ils ont un vrai pb pour avouer ça car ça les place dans une situation de faiblesse. Maintenant, est-ce qu’ils s’en remettent moins bien, je sais pas. Regarde, blondin allait drôlement mieux dans sa tête après avec trempé sa nouille ailleurs.

  15. Salut les filles !

    Content de lire (enfin) un article (et des commentaires) sérieux sur la sensibilité des hommes
    Le problème pour nous à montrer notre sensibilité est effectivement beaucoup du à notre statut social
    Nous sommes constamment soumis à la nécessité de nous montrer forts :

    – Si je montre une faiblesse dans mon cercle de copains, je me fais railler illico, N’avez vous pas remarqué les filles comment fonctionnent les cercles d’amis masculins ? On y va de qui mieux mieux à celui qui fera la plus belle vanne, et il faut toujours que cette vanne soit portée à humilier (même très subtilement) un autre gars du groupe, tout ça s’explique par un besoin primitif des garçons de vouloir imposer la loi de plus fort aux autres … même (et surtout) entre très bons potes !!! Ce n’est qu’avec la maturité (après 40 ans) que les quelques copains qui restent deviennent de vrais amis et enterrent la hache de guerre (lasse) … En attendant cet âge plus mur, Panique donc pour les plus sensibles d’entre sous qui doivent accepter la regle du jeu tout en souriant (jaune) pour eviter d’avoir l’air plus ridicules. On comprend déjà pourquoi on reflechira à 2 fois avant d’avouer nos faiblesses devant un parterre de copains « prêts à en profiter pour vous tailler en pièce » (après avoir usé de toute la condescendence qui va bien pour nous exprimer leur compassion et faire mine de nous aider)

    – Si je montre une faiblesse à une fille à qui je veux plaire … eh bien elle se montrera très receptive, voire je serai accueilli tres « maternellement » mais c’est bien là le problème : voila donc des aveux de faiblesse, de sensibilité qui ne tombent pas dans l’oreille d’une sourde : votre inconscient primitif se met en route et voilà que je passe dans votre esprit de la case « possible amant » à « ami sympa » !! Plus beaucoup chance de vous séduire, sauf à considérer que n’auriez pas beaucoup le choix … par contre si je tombe sur une fille qui à l’haitude de se faire courtiser … passe ton chemin l’ami 🙂 Les filles aiment (irresistiblement) les gars qui ont confiance en eux, ceux qui assurent, qui ne se posent pas trop de questions, qui ne tremblent pas lors d’un rendez-vous amoureux, qui arrivent à déclarer je t’aime sans regarder leurs souliers … oui mais tout ça c’est pas forcement les attributs d’une homme VRAIMENT sensible.

    Donc comme je suis un garçon intelligent je me dis : « pour garder mes potes je leur avoue pas (trop) mes faiblesses, je garde ma sensibilité pour moi » , et je me dis aussi :  » si je veux plaire aux filles (et en particulier les plus convoitées) j’ai mechament interêt à montrer de la confiance en moi (quitte à porter un masque), reserver une certaine distance affective, prendre du recul, refreiner mes emotions, … bref , ne pas TOUT donner quoi, et puis finalement comme vous on se protège, on masque nos vraies émotions, nos désirs les plus profonds (celui de lâcher prise à notre envie d’aimer et d’être aimés en retour), notre envie de trouver en vous une écoute reconfortante… et voilà comment certains d’entre nous finissent par devenir de vrai matchos 🙂

    Ah oui, question les filles : ça vous est dejà arrivé d’avoir à faire à un gars plutôt plaisant, bien sous tout rapport, qui vous livre tout d’un coup un  » Heu … salut ! dis moi je crois que j’ai … enfin … je suis ; comment te dire : tu accepterais qu’on se voit après les cours ? » … vous : « heu .. oui mais pourquoi faire ? » Lui « Pourquoi faire ? beeen … je sais pas moi, … j’avais l’impression que tu avais envie qu’on sorte ensemble non ? … » et là, combien de fois lui avez-vous posé un rateau à ce pov’gars ? Et combien de fois l’avez vous regretté par la suite (mais il n’a jamais réessayé de peur d’en prendre un autre)

    Pas facile hein la rencontre amoureuse quand on est sensibles ? ;-))

    1. Mais c’est un commentaire masculin tout en intelligence réflexion et totalement dans le vrai ! alors toi tu as tout compris pas trop en dire aux pires et dire juste ce qu’il faut à la fille pour plaire et pas se retrouver avec une nana qui a envie de te materner ! car bon soyons honnête on a toujours envie de protéger son homme ce qui est con il sait de protéger tout seul!
      putain a se prendre la tête comme on fait tous tu m’étonnes que c’est difficile de rencontrer quelqu’un !
      je suis ravir que tu aies partage ton avis fort judicieux !! ça aide à mieux comprendre comment vous êtes sérieusement 🙂 c’est la 1ère fois que je te vois commenté merci beaucoup et reviens quand tu veux 🙂

  16. Effectivement l’homme est également capable de souffrir. Mais comme l’homme a eu pendant longtemps le monope d’être un « salaud », la femme souvent en mettant fin à une relation se dit qu’il a de toute façon un jour ou l’autre fait souffrir et que ce n’est quelque part que justice. D’ailleurs, je ne sais pas si c’est voulu, mais je trouve les femmes particulièrement insensibles lorsqu’elles mettent fin à une relation.

    Zed qui commence la lecture de ce blog.

    ps : pour reprendre vite fait ce qui a été dit juste au dessus au passage, il est vrai que les femmes ne sont intéressées que par les hommes qui dégagent un certain charisme ou assurance. Assurance parfois feinte, mais qui donne aussi son poids à cette impression d’insensibilité.

    1. mais c’est exactement ça les filles veulent de mettre avec un badboy pour au final se plaindre auprès des copines car c’était un salaud ! Alors que des années après c’est le mec simple adorable qui les aura séduites ! on cherche parfois à se faire du mal je crois c’est étrange ! On souffre tous je crois que c’est plus simple pour nous de vous croire insensible car on passe à autre chose plus facilement ! et bonne lecture à toi 🙂

  17. La peur de l’échec pousse parfois les gens vers lui. La peur d’être heureux également. Autant tout saboter soi-même avant que quelqu’un ne le fasse. L’humain est juste en perpétuelle psychothérapie 😉

    Zed

  18. Coucou Miss Bavarde (t’as pas volé ton nom),
    Comme tu m’as dit de lire cette article, je l’ai fais (moi, je fais ce qu’on me dit). Et un point où je ne suis pas d’accord et ça ressort pas tes commentaires (oui, j’ai lu aussi tout les com’s avant de lacher le mien, t’as vu !), c’est qu’on peut avoir été un salaud mais on est pas un salaud à vie. Et un garçon peut avoir été sentimental avec quelqu’un, ça ne veut pas dire qu’il le sera tout le temps. Le salaud/connard/enfoiré n’est pas un gêne – mais une gène pour vous, OK. Ca évolue en fonction des circonstances. J’ai des amis qui ont été des vrais salauds et des sentimentaux inconsolables. En fait ça dépend de vous, si dès le début, vous nous faites ressentir qu’il faut galérer et batailler pour avoir votre attention, on devient direct des victimes (et accessoirement fou amoureux).
    Bon je m’arrête là parce qu’après je vais devenir Monsieur Bavard.
    ♪( ´▽`)

    1. c’est ça un mec peut être un salaud une fois mais pas deux, c’est vrai, ça dépend de tellement de choses !! et oui je te confirme mon pseudo je l’ai pas volé c’est ce que tout le monde dit ^^

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Ce site vous est proposé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :