Mon coeur en plein désert

Rien à l’horizon.
Pas âme qui vive.
Rien. Pas de palpitations. Juste mon coeur et sa solitude qui me met dans un état second. Mon coeur est déserté de tout sentiments. Il ne ressent rien pour aucun homme, même juste en rêve. Il est seul avec ses doutes et je dois faire avec. Il est seul avec lui même et moi aussi par conséquent. Mon corps commence à montrer lui aussi des signes de faiblesse. Conséquence d’un désert affectif profond, rempli d’une immense plaine sans dune, sans rien, sans la moindre ligne masculine en vue !

Comment la présence de quelqu’un peut nous rendre aussi heureux et malheureux ? Comment l’absence de cette présence peut avoir autant d’effet sur notre moral ? Après tout je suis en bonne santé, ma famille et mes amis également, ils sont là pour moi et pourtant je suis seule au fond de moi, chaque jour et chaque nuit, j’assume mon appartement seule, ma vie professionnelle je ne la dois qu’à moi, ma vie personnelle plutôt réussie je ne la dois qu’à moi et au soutien de ma famille et de mes amis proches. Je ne vais pas ennuyer mes amis à longueur de temps en leur parlant du désert de mon coeur. Mais ma vie amoureuse, ce désastre qu’est ma vie amoureuse, je ne la dois qu’à moi aussi, à mes histoires, mes expériences, mes bonnes et mauvaises décisions… et reporter la faute toujours sur l’autre ne fait pas avancer même si je ne suis pas la seule fautive dans certaines histoires râtées ! Je suis pourtant heureuse de la vie que je mène car très bien remplie, malgré ce grand vide que je ressens. A croire qu’on se fait à tout et que je me suis fait une raison. Ne vous fatiguez pas à me dire que ça changera, ça ne servirait à rien, même si je ne pourrais pas en empêcher certaines de le faire 🙂

Bien sûr une rencontre ça commence parfois sur pas grand chose. Un regard. Un sourire. Une rencontre. Une attitude. Une soirée. Une envie réciproque d’aller au delà du simple regard appuyé… Je sais que ces rencontres j’en vivrais d’autre, 1, 2, 3… ou plein d’autres, mais je sais au fond de moi que malgré ces rencontres qui me donneront l’opportunité de vivre de belles histoires plus ou moins longues, je ne vivrais jamais avec le même homme toute ma vie, ce n’est pas pour moi ce genre d’histoire. L’Amour, le grand je ne suis pas sûre de croiser sa route, bien sûr je croirais peut être un jour l’avoir enfin trouvé cet amour indéfectible, magique, cet homme que j ‘aurais auprès de moi chaque jour et que j’aimerais toujours plus que le jour précédent et moins que le suivant. Un jour j’aurais peut être une famille, un ou deux enfants qui sait. Je serais amoureuse, une fois, deux fois, trois fois qui sait ? Mais Amoureuse je ne crois pas, je suis trop défaitiste pour ça, trop négative, je pars perdante et ce n’est pas la solution de me protéger, me sur-protéger mais on ne se refait pas. Malgré tout l’étincelle de cet espoir est là, quelque part en moi, à quelqu’un de trouver comment la faire apparaître ! En attendant cet instant j’aimerais chaque homme qui croisera ma route car chacun d’eux m’apportera un petit quelque chose qui fera que ma vie sera remplie du matin jusqu’à la nuit tombée ! Mais là aujourd’hui, ce désert est vaste, vide, sans rien, le soleil pointe parfois son nez mais il disparaît assez vite. Mon coeur est déserté d’amour, de la compagnie d’un homme, mais il est rempli d’amour amical et familial et ça c’est déjà énorme !

Publicités

50 commentaires sur “Mon coeur en plein désert

Ajouter un commentaire

  1. Oh purée, ce message ça sent le suicide au Nutella, la gaufre qu’on achète en se disant que dehors il fait froid.
    Ca sent le défaitisme et le verre à moitié vide, franchement faut pas, sinon assurément c’est le bide.
    J’ai appris récemment que la chance n’existe pas, c’est l’attention qu’on porte à notre entourage qui nous fait saisir des opportunités qu’on prend pour heureuses.

    On est quand même le 12 juin, et dans « 12 juin » y’a 21! C’est l’été bordel: la saison des pêches et des gariguettes. Ok on dirait pas, mais c’est l’été quand même, c’est plus le temps de la dépression.

    Faut sortir, cuisiner, taper sur des gens, prendre soin de soi…
    Le reste viendra.

    Ca me fait penser à cette vidéo/chanson que je viens de voir/entendre sur la période charnière que nous vivons actuellement:

    Sur ce j’suis à la bourre, j’ai une crème patissière à faire!

  2. Nos coeurs sont jumeaux en ce moment, et c’est un sentiment très nouveau pour moi… déroutant de ne pas avoir un seul homme au fond du coeur…
    (… à part : papa,frérot,les copains,les amis, le boulanger… XD )

  3. Il y a des hauts & des bas ds le célibat !
    Que te souhaiter en dehors du fait d’être heureuse & de combler tes manques, avec ou sans un homme ! Cette alchimie si particulière entre 2 être humains.
    Attendre & voir ce que la vie te réserve !
    Hauts les coeurs !

    1. La vie est un tas de merde
      La vie c est marche ou creve et la faim justifie les moyens
      cote sentiments, vaut mieux etre chacal que pigeon

  4. Je ne sais pas trop quoi te dire, c’est très défaitiste mais je comprends ton point de vue. Moi aussi ça me fait peur tout ça, je ne sais pas si je suis capable de rester avec une personne, mais bon, en tt cas je te souhaite le meilleur, et regarde quand même THE bon côté des choses (j’ai tendance à être la brune ds la vidéo) tu as un job, une famille et des amies ^^
    Ca aurait pu être pire !

    Je t’embrasse super fort !

  5. Comme je te comprends… Mais il viendra peut-être au détour d.un rayon ikea, sur un fauteuil du next, au temple du ninja ou encore ailleurs. En attendant même si c’est pas pareil rempli ton cœur d’amitié. Bisous

    1. j’ai toujours privilégié mes amies à mon mec car elles et eux car y a des mecs aussi, ils restent !! Bon là je marche comme un canard ça peut être une technique de drague remarque 🙂 et ikea j’y retourne ce midi ou ce soir ^^

  6. je te rejoins sur ce que tu dis à propos de trouver l’amour, le vrai, avec un grand A qui dure toute la vie. j’ai beau être très heureuse avec le géant, quand j’entends certaines filles parler de leur relation, je ne m’y retrouve pas. l’amour pour la vie, je n’y crois toujours pas.

    1. c’est ça et puis après je pense que chacun a sa vision particulière de l’amour aussi, qui ne sera pas la même que ta meilleure amie, quand j’écoute mes copines, je ne partage pas la même vision de l’amour qu’elles

  7. Là dessus je raisonne un peu comme ça .. Je ne comprends pas comment avoir qqn ou non à l’esprit change la donne dans notre mental ! Pourtant c’est ce qui se passe !! pfff 😦

  8. Ben…pour une fois, je n’ai pas grand-chose à dire 😦 Je suis sans voix 😦
    Je vis très bien, mon célibat, moi…Mais, c’est parce que professionnellement, c’est la catastrophe. A 30 ans, je suis dans l’impasse 😦
    Du coup, fin juillet, je dois faire un bilan de compétences approfondi pour savoir vers quelle voie me tourner, quels métiers conviendront le mieux à ma personnalité. Et donc, je crois que le fait de réfléchir à mon avenir professionnel prends une place si énooooooooorme, au point que je n’ai pas le temps de penser au fait que je n’ai pas d’amoureux dans ma vie.
    Sans doute que le vide sentimental apparaît plus vite quand on a réussi sur tous les autres plans ( t’as des amis géniaux, une famille formidable, un travail où tu tépanouis, tu es propriétaire à seulement 30 ans !!!!, tu as une voiture, tu es extravertie….bref, l’homme, c’est la seule chose qui manque !! Mais, franchement, de toi à moi, j’adorerais être à tn niveau. Tu as accompli déjà des tas de chose que j’aurai bien aimé avoir réussi à 30 ans)

    Je sais, ça t’aide pas ce que je te dis, mais bon:(

    1. si si ça m’aide 🙂 le boulot qui m’épanouit heu joker mais déjà je fais le métier que j’ai toujours voulu le faire et je l’aime malgré les aléas, je ne sais pas si j’ai tout réussit en tout cas ça a toujours pris le pas sur ma vie amoureuse qui est toujours passée au second plan, pour moi ce n’était pas primordial et à 30 ans je me rends compte que si finalement c’ets plus important que ce que je croyais

  9. « Mais ma vie amoureuse, ce désastre qu’est ma vie amoureuse, je ne la dois qu’à moi aussi »…
    Et ta baffe tu vas la devoir à qui non mais ho ???

    T’es au courant que dans une relation faut être deux ??? Ca se réussit et ça se foire à deux, point ! T’es mal tombée, vous n’étiez pas fait pour être ensemble (dans mon cas avec MEX nos chemins ont pris un sens contraire et on s’est fait du mal…tu veux que je me pende après avoir lu ça ? que je me dise que j’ai plein de de choses à me reprocher dans mon divorce ? Non ben voilà, toi en plus t’as à rien à te reprocher).

    Maintenant je ne te blâme pas de ressentir ça (c’était mon cas il y a 2 mois et je te rappelle que tu m’as poussée à me secouer), c’est humain, en plus il fait froid c’est déprimant. Seulement, plus tu vas déprimer, moins tu vas rencontrer quelqu’un CQFD. Mais en te martelant que c’est ta faute si tu es seule, que tu ne vivras pas de grand amour et de toute façon ça n’existe pas…ce n’est pas la chose à faire (le négatif attire le négatif).

    Quand ton dos ira mieux (et que tu auras vu le médecin) ton moral va vite remonter !

  10. Hmmm… Parfois je partage les mêmes pensées que toi. Je baisse un peu les bras. C’est pas facile de voir que « tout le monde y arrive mais pas moi ». La joie mais aussi le petit pincement au coeur quand tu vois que tes amis se marient, ont des enfants… Mais je suis persuadée qu’on a chacun notre « moment ». Pourquoi te dire dès maintenant que l’Amour n’est pas pour toi? Tu as toute la vie devant toi, qui sait ce qu’elle te réserve…

    1. ça j’en confirme je ne sais pas ce qu’elle me réserve, mais je sais pas pourquoi j’ai toujours pensé que c’était pas pour moi, c’est ce que je ressens et ce depuis que je suis jeune comme si je le savais depuis toujours alors qu’en fait j’en sais pas vraiment plus

  11. comme je te comprend… et pour moi cette traversée du désert s’est soldée par une capitulation, j’ai accepté une relation avec un homme très bien qui avait des sentiments pour moi depuis longtemps, mais de mon coté, rien de tout ça, juste beaucoup d’affection, mais je ressent toujours ce désert, ce manque d’étincelle et de noeud à l’estomac quand je le regarde… mais voilà, je suis enfermée maintenant… je comprend tout à fait ton état d’esprit, mais vraiment, ne cède pas au premier qui t’offrira de combler cette absence, ça peut te rendre tout autant malheureuse…

    1. j’écouterais ton conseil, je préfère encore être seule, ça ne me réussit pas trop mal mais là mon corps me fait tellement souffrir que j’ai qu’une hâte c’est de voir le médecin, ça doit jouer aussi

  12. Il y a malheureusement des jours fastes et néfastes (ou du moins c’est ce qu’on m’avait appris en 1ere année d’histoire du Droit)
    Et je dois avouer que c’est dans cet état d’esprit que j’avais découvert ton blog. :/
    Maintenant bon je suis un peu pareil, ce qui manque le plus c’est cette épaule, ce soutient, cette âme soeur avec qui converser, se confier. Celle qui nous comprend et nous réconforte quand ça va moins bien que d’habitude.

    Souhaitons que le soleil brille rapidement et qu’il apporte son lot de jolis sourires complices

    Eh au fait il s’arrête quand ce foutu désert ? nan parce qu’il commence à y avoir du monde là !

    Sur ce je bosse pas aujourd’hui donc je crois que je vais me rematter la saison 2 de Game of Thrones (ok complètement off-topic ça :p)

      1. Jolie métaphore, et ouais pour madmed demain j’y serai… faut juste que je trouve quelqu’un chez qui squatter l’imprimante pour sortir le billet 🙂

      2. tu peux pas l’imprimer à ton boulot ?? Bon bah on se voit demain, je serais celle qui se déplacera lentement du à mon mal de dos mais qui parlera beaucoup ^^

      3. C’est bon je me suis débrouillé ; obligé d’aller dans le XVIIe quand même (j’habite le XVe). J’espère que tu as consulté pour le mal de dos et pour ce qui est de parler, rassures toi c’est mon métier lol. Y’a même des collègues qui m’appellent bouche de vieille >.> sympa les gars !

      4. Opérateur Régulateur sur fréquence radio. Grosso modo j’ai 12 équipes que je dirige et je fais tout le reporting de ce qu’ils constatent sur le terrain. C’est un peu particulier de parler à 12 personnes différentes de 12 choses différentes en même temps mais bon… c’est un coup à prendre. 🙂

      5. waouh t’as pas intérêt à être distrait alors ^^ bon tu me raconteras tout ça demain !! j’en ai des fans à voir loool !! et je présenterais de jolies filles (enfin si t’as besoin de nous hein parce que beaucoup se débrouillent très bien sans les Meddler ^^)

  13. Je suis sûr qu’il n’est pas loin votre coeur complice, car vous avez une belle âme !

    Ne pas attendre, ne pas chercher, ne pas déprimer, rien ne génère l’amour, sauf des hormones, des hasards, des sourires, des sentiments suivant des palpitations non expliquées, lui, là, vous, et ses bras, ses lèvres, ses mots !

    Bises de courage

  14. Ba quand on te propose de supers occaz tu ne veux pas toi aussi! Sinon il faut se ressaisir jeune fille, et te concentrer sur le positif de ta vie (sisi il y en a !). Quand a trouver le Mr Bavard je te laisse encore un ans, et après je diffuse ton cv aux rh de la gendarmerie ( si avec ça tu ne trouve pas 😉 )

  15. Comment faire our que tu y crois… à l’Amour avec un grand A ? Parce que ça existe, tu sais, ça existe. Tous les hommes ne sont pas des grands méchants, il y a des types biens dehors, et il y en a un pour toi !

    1. J’ai compris qu’ils n’étaient pas tous pareil, seulement celui avec un grand A je n’y crois pas, je crois en l’amour mais pas l’indéfectible, pour moi c’est danger, alors je l’approcherais je pense mais je ne vivrais pas avec… je ne sais pas si ça ne me réjouis pas d’ailleurs ^^

  16. Bon tu sais j’ai une amie qui résonnait comme toi l’année dernière. Début de l’année elle disait « La vie de couple c’est pas pour moi, je suis pas faite pour ça « , et en plus elle avait eu une attirance très forte non réciproque avec un ami, relation ambiguë et malsaine qui a duré durant des mois!. (Il s’est jamais rien passé hin). 4 ans de célibat pour elle, après une longue relation.

    Et juste au printemps, alors qu’elle comptait plus du tout dessus, un beau jeune homme (vraiment très mignon), intelligent, sportif, curieux, lui court après. Elle s’est dit « pourquoi pas? ».

    Ça fait un an et des poussières que ça dure, et c’est pas prêt de s’arrêter je pense!

    Comme quoi! (Mais bon, si je devais faire un transfert sur moi, je dirais comme toi ;)).

    1. oh bah oui je pense que ça m’arrivera et toujours au moment imprévu, mais même en étant heureuse dans ma vie, car j’ai vraiment pas à me plaindre il me manque un petit quelque chose… bon bah du coup j’y crois alors ^^

  17. j’ai découvert ton blog il y a peu et je suis plutôt du type lectrice dans l’ombre, qui ne poste pas de commentaires… mais là, je me dois de te dire merci. merci d’avoir mis des mots sur ce que je pense, ce que beaucoup pensent sans se l’avouer ou sans vraiment savoir le formuler. et je suis d’accord, ce n’est pas être « pessimiste » mais réaliste et ça n’empêche pas de profiter de la vie. c’est un constat qui peut paraître amer mais qui ne l’est pas : mieux vaut accepter l’évidence que de la nier, de la fuir.
    bref, c’est bon de se sentir moins seule car je connais moi aussi ce désert.
    bonne continuation !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Ce site vous est proposé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :