ciné

Sons of Anarchy

Je sais, je sais, la saison 5 sort à l’automne aux États-Unis donc la série existe depuis un bail (2008 exactement) et je vous en parle que maintenant. Oui mais moi j’aime bien ne pas faire comme tout le monde et voir les séries une fois qu’elles sont bien installées. Il faut savoir que ma culture télévisuelle et cinématographique est quelque peu lamentable (aux dires de certaines personnes de mon entourage qui je dois l’avouer ont raison !!), je me dois donc d’y remédier, et je commence par la télé. Je viens de regarder les 3 premières saisons de cette série juste géniale en à peine quelques semaines. Quand je commence un épisode il faut que j’enchaîne directement avec la suivante, je suis devenue accro. Hier soir j’ai donc fini la saison 3, une fin en apothéose, je ne m’y attendais pas du tout, quelle surprise et quelle final exceptionnel, vivement que je commence la saison 4 !

Mais j’en vois là bas qui se demandent de quoi je parle, je m’en vais donc t’expliquer ça. Sons of Anarchy c’est tout simplement la vie d’un club de bikers dans leur bonne ville de Charming en Californie. Ce club, nommé Sons of Anarchy Motorcycle Club Redwood Original, couramment abrégé en SAMCRO, fait régner l’ordre dans Charming. Clay Morrow en est le président et aussi patron du garage Teller-Morrow où bossent tous les membres du club, il est secondé par son beau-fils Jax Teller (fils d’un des fondateurs du club) le vice-président. Les Sons of Anarchy sont à la fois craints par la population mais également très respectés et admirés pour leur code d’honneur et leur capacité à maintenir l’ordre et rendre justice dans les situations délicates. Vous allez vous dire qu’une série sur des bikers franchement on doit tourner en rond. Détrompez vous, c’est une série tout simplement excellente, une BO juste superbe, un générique très graphique, des effets spéciaux au top, une réalité insoupçonnable, des personnages auxquels on s’attache, un style de vie et des façons de faire que l’on comprend au fur et à mesure. On se rend compte qu’ils défendent des valeurs importantes comme la famille, le sens du devoir, le code d’honneur, la vérité et que quand tu as le malheur de dealer dans leur ville sans qu’ils le sachent, de devenir une balance, de toucher à un membre de la famille, d’essayer de les tromper, de leur mentir dans ton propre intérêt il vaut mieux pour toi que tu disparaisses en vitesse sous peine de passer de sales moments.

Cette série n’est pas édulcorée, ce n’est pas la vie du bon américain pépère qui vit une vie tranquille dans sa villa avec pelouse verte, barrière blanche, femme, enfants et chien… Il y a de la violence (beaucoup), du sexe, de la drogue, de la prostitution, de la prison, de l’amour, de la vérité, du désespoir, de la vie… bref une série réelle, vivante et on s’y plonge en quelques épisodes seulement. Je suis devenue fan des bikers, et il faut savoir que ces clubs existent vraiment aux États-Unis et que ce sont de vraies communautés, une vraie famille… et je dois avouer que je ne m’attendais pas du tout à ça et que je suis agréablement surprise.

Et toi tu connais Sons Of Anarchy ?

Advertisements

16 commentaires sur “Sons of Anarchy

  1. C’est une des meilleures séries. Et elle doit déranger car elle n’est jamais nominée aux cérémonies comme les Emmy.
    Néanmoins elle reste en deçà de Breaking Bad ou Mad Men.

    1. La série a déjà gagné plusieurs récompenses, notamment l’actrice Katey Segal aux Golden Globes il y a 2-3 ans.
      Perso les Bikers j’avoue que je ne suis pas fan donc je ne me suis jamais vraiment penchée sur cette série…

      1. bah écouté moi j’ai peur de monter sur une moto mais à regarder à la télé ça va très bien !! j’avais vu pour cette actrice oui sa récompense 🙂

  2. Je pense que ma culture cinématographique est encore plus nulle que la tienne, donc je te remercie de m’indiquer les bons choix à faire, et je dois dire que cette série (totalement inconnue pour moi) me donne envie 🙂

  3. Conclusion : Paradoxalement même s’il s’agit d’un bon épisode, je dirai que c’est le moins bon de la série jusqu’à présent ou du moins celui qui m’a le moins plu. Cela est assez relatif car Sons of anarchy est une excellente série et chaque épisode nous montre une autre facette de ce club de motards. Ici, il s’agit avant tout de stratégie et j’avais quand même préféré l’action de l’épisode précédent qui nous laissait pas une seule seconde de répit. La série reste malgré tout toujours aussi inattendue. Alors qu’on pensait assister à une guerre ouverte entre les Sons et les Mayans, on calme le jeu. Cela pour amener des intrigues sans doute encore plus fortes par la suite notamment au niveau des personnages principaux dont on continue de creuser les relations.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s