Humeurs

La vie et ses rencontres c’est un sacré bordel…

we heart it -tumblr
we heart it -tumblr

La vie s’écoule doucement et parfois de façon agitée. Et dans notre vie, les gens vont et viennent… Certains restent, un peu, longtemps, à jamais, et d’autres disparaissent. Ils disparaissent de nos vies soit parce que la vie s’en est mêlée, soit par choix… Une dispute, une distance, de la mésentente ou une évolution de vie font que l’on se détache petit à petit… Parfois ça peine, parfois seulement…

Certaines personnes ont une place dans notre vie sur le long terme au point d’avoir une place privilégiée dans notre développement social, amical, personnel et d’autres font un passage éphémère et laisse une petite trace dans leur sillage qui s’estompera au fur et à mesure. Je me dis que la vie (enfin la mienne en tout cas) c’est un sacré bordel de rencontres, de gens croisés juste pour une soirée, de paroles et de sourires échangés à de parfaits inconnus jamais recroisés, de regards, de paroles, de discussions avec des inconnus qui ne le deviendront plus… Bordel réel ou en 2.0. Et depuis que je suis blogueuse et que je vis à Paris, le nombre des rencontres a très fortement augmenté. Des bonnes et des moins bonnes mais ça, parfois, on n’y peut pas grand chose. Et ce bordel est très souvent plein de rires, de petits bonheurs appréciés, de joie et de partage. Mais parfois dans ce gros bordel, ça déraille.

we heart it - tumblr
we heart it – tumblr

La vie ça nous bouscule, ça nous oblige à faire des choix, faire du tri, à prendre des décisions et avancer tant bien que mal en choisissant ceux qui nous entourent, nous soutiennent, nous enrichissent. Nos amis on les choisit et ils nous choisissent. En vieillissant je deviens égoïste, j’ai pris cette décision l’an dernier et depuis j’essaie de penser à moi, me faire plaisir sans oublier ceux qui me sont chers et prendre le temps de profiter d’eux, des rencontres que la vie occasionne, profiter du hasard… Je ne veux plus subir la présence de ceux qui me critiquent, me testent, veulent me changer, me font de la peine alors je prends mes distances, en me demandant quand est ce que ça a déraillé. Je suis fatiguée de toujours vouloir arranger, discuter, négocier, parlementer, comprendre, me remettre en questions constamment pour que mes relations amicales, amoureuses tiennent bon la route… J’ai souvent l’impression d’être la seule à vouloir arranger un peu tout ça. Et ça me prend la tête ! Je ne dis pas que je suis facile comme amie, comme amoureuse, mais j’ai le mérite de dire ce que je pense et de répondre présente, je n’essaie pas de changer les autres, je les aime comme ils sont, je les écoute et essaie d’être celle sur qui on peut compter. Je ne suis pas wonderwoman et je n’essaie pas de l’être.

Toutes ces rencontres c’est un gros bordel. Mais un joyeux bordel en général. Un bordel qui est sans cesse en mouvement, qui parfois s’agite et se calme… et roule doucement, suit son bonhomme de chemin. Et mon bordel de rencontres va parfois prendre une personne qui m’attendait sur le côté de ma route. Soit elle reste, soit elle vient et s’en va. Les hommes que j’ai fréquentés ont fait partie de ma vie, en font encore partie d’une certaine façon car c’est grâce à eux que je me construis, que j’évolue, que je sais ce que je recherche et ce que je veux abandonner, mais ils ont disparu de mon entourage pour mon bien. C’est aussi le cas d’ami(e)s, ils débarquent sans crier gare, certains s’installent, un temps et prennent une place importante, d’autres ont élu domicile dans mon joyeux bordel depuis des années et sont importants dans le bon déroulement de mon épanouissement personnel, ils sont là à chaque instant. D’autres sont arrivés, puis sont partis, par décision personnelle, ou par leur propre choix, ou tout simplement parce que la vie a décidé que l’on avait fait le tour. Je prends ce que j’ai à prendre. Je prends ce qu’on me donne. La vie est trop rapide, houleuse, courte pour ne pas prendre chaque moment qu’une personne me donne en un moment précis. Mon bordel est riche, entier, vrai, honnête… il évolue chaque jour, ce soir il va évoluer par un nouvel arrivant même éphémère … et la semaine prochaine d’autres éléments vont l’enrichir… Pour un temps ou pour la vie. Je l’ignore alors je profite. La seule chose que je sais sur mon bordel de rencontres, c’est que la base, forte et puissante est là et si je dois me séparer de quelques uns pour être pleinement heureuse, je le ferais même si c’est difficile à comprendre. Mon petit bordel de rencontres qui rythme ma vie sociale ne demande qu’à être enrichi et à grossir, grossir, et me remplir de petits bonheurs, d’instants furtifs et précieux. Et pour ça je ferais tout ce que je peux pour le vivre.

Publicités

20 commentaires sur “La vie et ses rencontres c’est un sacré bordel…

  1. Je pourrais écrire le même article mais tourné différemment : certains boulots vont et viennent, certains plus longs que d’autres, certains plus marquants que d’autres, parfois tout ce passe bien puis ça déraille, parfois par décision personnelle, parfois par manque de chance…

    Et là d’un coup je trouve ça drôlement plus marrant 😀

    1. 🙂 ravie de t’avoir fait rire et qu’elle est conne l’autre même si tu aimais pas le job ça faisait des sous !! Pfff je te fais plein de câlins pour la peine (en tout bien tout honneur hein ^^)

  2. Depuis que je suis a paris j’ai fait de belles rencontres et des moins bonnes aussi mais je retiens quand meme que les plus belles ce sont passees ici ! Peut etre parce que j’ai grandi, évolué… je ne sais pas ! Par contre maintenant, j’en fais un peu moins ! Surement car ma timidite reprend un peu le dessus ! Mais bon j’espere toujours que j’en ferai encore 🙂 Et puis de temps en temps cela ne fait pas de mal de rester dans sa bulle !

  3. J’espère avoir l’occasion de faire parti, du moins le temps d’un café, de ton joyeux bordel, une fois rentrée à Paris 🙂
    Au final, il faut juste profiter et ne pas se prendre la tête…
    Avoir des priorités sans s’embarrasser de boulet.

  4. Ouais un méli mélo de rencontres, des belles, des moins belles, mais il faut toujours prendre ce qu’il y a de plus beau dans une rencontre

  5. Ce n’est pas être égoïste que de voir les gens qui nous font du bien. Parfois, certains s’éloignent puis reviennent, parce qu’on évolue chacun à son rythme, ce sont les heureux mystères de la vie.

  6. Bonjour, ou plutôt bonsoir… Je suis nouvelle blogeuse, jeune (voir très jeune).
    Ce soir n’arrivant pas à trouver le sommeil j’ai eu besoin de lire des blogs, des choses et j’ai trouvé chaque article de ton blog intéressant. Surtout dans celui de « cette fille »… Car je me reconnais sauf que moi je n’ai pas fini mon chemin, justement je le cherche. Le chemin qui me guiderai là où il faudra, le bon chemin… Mais malheureusement rien est parfait et je le sais !!! Mais voilà, je voulais te dire que ton blog est vraiment bien…

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s