Rupture

20130305-220259.jpg

C’est un mot à la con, que je n’aime pas, triste, difficile, qui fait me remettre en question à chaque fois, qui me fait douter de moi, des autres, des hommes, des femmes… Un mot qu’on aimerait éviter autant que possible mais que je fréquente encore trop à mon goût. Mais un mot qui me donnera l’opportunité de d’autres rencontres même si pour le moment ce n’est pas du tout à l’ordre du jour.

Et voilà je vis une nouvelle rupture. Encore. Elle me laisse un goût très amer dans la bouche, un goût d’inachevé comme toujours. Je ne comprends pas ce qui a déclenché cette rupture. Ça allait. Et un jour plus rien, c’est la fin, on doit dire adieu à l’autre, digérer la nouvelle, se remettre de ses émotions, sécher ses larmes et remonter la pente sans trop savoir comment… Il faut bien avancer, faire face et se retrouver seule encore. Avancer seule. Mais on ne l’est pas à bien y regarder.

Comment faire face? Comment je dois faire ? Cette rupture est différente des autres, je n’ai aucun regrets, aucun reproche à lui faire… Et ne pas avoir de reproches est difficile à gérer, car sur qui rejeter la faute ? Je ne saurais jamais ce qui a déclenché cette décision de sa part, un ressenti d’après notre ultime conversation. Et maintenant je dois m’habituer à son absence, à mon téléphone qui reste silencieux, je dois retrouver ma solitude, mes habitudes, mon célibat. Je prends sur moi pour éviter à mes amis de trop s’inquiéter et pour ne pas avoir à les appeler en larmes. Mais parfois je craque. Souvent même. J’envoie un mail ou un SMS ou j’appelle en espérant que l’amie me changera les idées et me remontera le moral. Mais rien n’y fait je n’y arrive pas. C’est trop difficile. Pourtant je sors, je vois mes loulous, vais au cinéma, à des concerts, me bouge les fesses pour voir du monde et non. Le vide est toujours là. Malgré leur présence rien n’y fait. C’est trop dur. Plus que les dernières fois. Mes sentiments étaient plus forts que ce que je croyais, je me suis sentie libre, légère, moi même dans cette histoire malgré mes doutes et questions continuels car j’avais du mal à croire en ce bonheur, et en faire le deuil est difficile. Vais je y arriver? Est ce que ça va durer encore longtemps ce sentiment d’abandon et de doutes? Cette colère contre moi va t elle partir et me laisser enfin tranquille ? J’ai des projets plein la tête, des envies plein le cœur, des rencontres par dizaine à faire alors tout devrait bien se passer non ?

Ce post a été écrit il y a plusieurs mois de ça. Il était temps de le publier. Comme une page qui se tourne. Doucement mais sûrement.

20130305-220235.jpg

Publicités

32 commentaires sur “Rupture

Ajouter un commentaire

  1. Voilà un article si dur, si fort et pourtant dont l’émotion est profondément là en vous, était là à cet instant de rupture. Vous avez bien fait de l’exorciser ainsi, car il n y a nul moyen de soigner ce mal, il laisse à chacun ses effets, ses traces, ses douleurs.

    Mais chère Miss Bavarde, votre force à vous est là justement, dans les mots, dans le moyen de les jeter sur un écran, de les partager ou non, d’ailleurs il vous permet de vider votre sac.

    Mais si ce n’est que de l’amitié, virtuelle, je souffre aussi de mes vieilles blessures, des mes amours de jeunesse, d’une vie actuelle compliquée, et pourtant comme vous le faites si bien, je pose encore un pied devant l’autre, encore, … encore… car votre coeur palpite encore… pour vous … pour une autre future histoire.

    Votre soleil est en vous, les nuages passeront mais votre lumière sera toujours là.

  2. C’est un joli message. Il était temps que tu le publies. Il était temps que tu laisses partir ces mots, que tu les partages.
    Et finalement, c’est le premier article de toi depuis bien longtemps que j’arrive à lire jusqu’au bout, que je trouve beau.
    Il est temps d’arrêter de faire semblant et de vraiment laisser parler ton cœur.
    Courage car il semble que l’épreuve n’est pas terminée.

    1. Merci beaucoup je suis touchée, c’est peut être le 1er article ou c’est le cœur qui parle. Et je confirme je suis pas encore arrivée au bout mais j’en vois la fin qui arrive 🙂 bisous

  3. C’est beau, c’est dur, c’est émouvant…
    C’est un sentiment, une émotion que j’ai vécu trop souvent aussi. Et j’espère ne pas le revivre.
    Que ce soit pour une rupture amoureuse, amicale, familiale.

    Comme ce post a été écrit il y a qq mois, j’espère que tu vas mieux…

    1. Hélas ce n’est pas la joie tous les jours, mais ça progresse dans le bon sens c’est déjà une bonne chose 🙂 quant aux ruptures amicales je dois être a une moyenne d’une par an :/ c’est la vie… Je te souhaite de plus connaître ça ma belle 🙂

  4. Comme chacun d’entre nous, il est difficile après des histoires vécues intensément de se laisser aller de nouveaux… Cependant, chaque moment vécus dans notre vie vaut la peine de se souvenir, car c’est là que l’on se rends compte du chemin parcouru. Oui, la vie n’est pas facile, et les relations le sont encore moins! Mais, je pense qu’effectivement il est possible d’aimer à nouveau…

    J’en ai fait l’agréable surprise récemment. Je me suis laissée aller à être de nouveau heureuse, surprise par quelqu’un avec qui, c’est vrai, je ne me voyais pas vraiment, et encore moins sur du « long terme », mais c’est possible et ça arrive.

    Je te souhaite de trouver ce bonheur à nouveau. On trouvera tous THE one, j’en suis sûre! Continu d’espérer, de profiter de la vie et des gens qui apparemment t’entourent déjà!

  5. Le temps ne fait pas tout, mais beaucoup de choses… Je comprends ce que tu ressens et ce que tu vis. Courage, la vie va reprendre…

  6. Oh punaise j’ai flippé en lisant ton article, heureusement que j’ai compris avec le dernier paragraphe, j’étais sur le point de t’appeler !

  7. Je te comprends tellement ! Honnêtement appelle moi quand tu veux parler ! Parce que je te comprends tellement !!!!!!! Même si j’ai des coups de gueule à deux balles (ahahaha) dis toi que tu as mon tel !!!

  8. Très joli billet, touchant, personnel… et qui exprime clairement la douleur d’une rupture, d’une déception voire d’une incompréhension.
    J’en ai essuyé qqs-unes… effondré, pleuré, pas compris….
    Je me suis tjs relevée, souvent de façon bancale.
    Il y a un truc qui s’appelle l’espoir qui nous tire toujours vers le haut en fin de compte.

  9. Ton billet est vraiment bien, et le fait que tu le publies après ces quelques mois montre que si la cicatrice est encore là, tu as pris assez de distance pour aller de l’avant. Je te souhaite de te sentir à nouveau légère vite, seule ou accompagnée 😉

  10. Je suis de tout coeur avec toi, même si je pense que ça n’a plus lieux d’être.

    J’ai la chance de n’avoir subit qu’une seule rupture et elle fut très facile (aussi bien pour elle que pour moi), nous sommes toujours très content de nous revoir (même si ça fait un moment que j’ai plus de ces nouvelles).

    En tout cas, je sais que si je devais rompre avec ma femme ça serait très dure.

  11. ton billet est tres poignant une rupture est toujours difficile , le temps querit toujours les blessures crois moi

  12. Remonter la pente, se reconstruire à nouveau, doucement mais surement… Tu es courageuse, tu devrais y arriver.
    Bisous

  13. Revoilà les larmes !!! Merci Miss Bavarde d’avoir mis des mots sur ce que mon coeur ressent depuis quelques jours … Cette incompréhension parce que tout allé bien et que l’on a rien vu venir …

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Ce site vous est proposé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :