Humeurs

On dit que les filles sont compliquées…

20130520-221225.jpg
… Mais je ne suis pas certaine que les hommes soient plus simples. Après 2 Monaco pour moi et 2 Leffe pour ma copine la discussion sur les hommes est lancée. Quand t’es une fille et célibataire tu parles d’hommes en toute logique et je reste persuadée qu’entre 2 pintes, nous les filles sommes le centre des conversations de ces charmants jeunes hommes.

On dit qu’on est compliquées, qu’on n’arrive pas à nous suivre, qu’on se pose trop de questions, qu’on est trop chiantes et j’en passe… mais ces messieurs ne sont pas plus faciles à suivre pour nous. Ils vont tourner autour du pot pour nous inviter à boire un verre, ils vont avoir peur de s’engager dans une relation, peur de ce que l’on pourrait leur demander dans notre histoire de couple, ils vont attendre la St Glinglin pour enfin dire qu’ils ont une nana… Je me rappelle de l’exigence de certains ex qui me reprochaient des petits trucs ridicules pour moi mais qui prenaient de l’importance pour eux… À se demander si parfois on ne cherche pas une excuse dans des petits trucs insignifiants qui nous dit qu’avec cette personne ça ne marchera pas. On dit des femmes qu’elles recherchent le prince charmant et je pense que c’est la même chose pour les hommes, eux aussi cherchent une princesse charmante. Certains idéalisent leur future femme de leur vie, et forcément lorsqu’ils nous rencontrent certains détails de notre caractère ou façon de vivre ne correspondent pas à ce qu’ils recherchent. Tout comme nous. Trouver la bonne personne qu’on soit homme ou femme est difficile, surtout dans une époque où faire des efforts et des concessions nous gonflent et qu’une relation peut se stopper en un coup de téléphone. Et parfois la rupture arrive plus vite que le début de l’histoire.

20130520-221107.jpg
Pourquoi être aussi compliqué dans nos relations sentimentales ? Pourquoi se prendre la tête pour des broutilles, se focaliser sur des détails ridicules qui ne mettent pas vraiment en péril l’histoire mais qui sert d’excuse (entre autre) pour tout stopper. Les hommes se posent autant de questions que nous, même plus je pense et parfois certains se compliquent la vie. Ils deviennent exigeants, impatients, encore plus que nous. Peut être est ce qu’on déteint sur eux remarquez ? Les hommes, grâce à leur célibat prennent du recul par rapport à leur relation sentimentale, ce qui est plutôt bien quand on y réfléchit. Nous aussi nous devrions prendre du recul, à moins nous emballer, à profiter de l’histoire et ne pas faire de plans sur la comète inutilement. Mais prendre du recul ne veut pas dire de balancer à l’autre : on est ensemble, ça se passe bien c’est cool. Si on se sépare tant pis c’est la vie. D’un côté c’est pas sympa pour l’autre, de l’autre ce n’est pas totalement faux non plus, c’est vivre intensément et voir où ça nous mène. Penser ça au début de l’histoire pourquoi pas, au bout de plusieurs mois de relation c’est plus utile, et s’engager devient alors un sujet de conversation et on se rend compte que parfois l’homme traîne la patte. Et là, nous mesdames, on déchante et l’homme bien nous déçoit et les prises de tête commencent de notre côté. Pourquoi ne pas juste vivre, dire ce qu’on ressent sans avoir peur de la réaction de l’autre ? Pourquoi ne pas profiter sans avoir peur du lendemain ? Pourquoi messieurs devenez vous aussi compliqués que nous ? On a déjà dû mal à se suivre nous même alors si vous essayez de nous imiter on est mal barrés non ? Alors quand on rencontre quelqu’un essayons d’être nous même, discutons, vivons, profitons et aimons nous sans avoir peur de réussir ou de perdre car au pire on apprend toujours quelque chose sur nous même lors de la rupture et si tout va bien, nous avons notre prince et l’homme sa princesse.

Publicités

39 commentaires sur “On dit que les filles sont compliquées…

  1. Je pense aussi que les hommes ont tendance à devenir plus exigents que nous. Mais je crois surtout qu’il y a de plus en plus d’hommes et de femmes qui privilégient le fait d’être avec quelqu’un plutôt que de construire avec quelqu’un. Et ce n’est pas la même chose. Qiuand on a envie de construire, on ne s’effarouche pas pour des broutilles, on ne fait pas 100 pas en arrière pour un brushing raté ou une paire de chaussures qui ne plaisent pas. On se sépare si on se rend compte qu’on n’ira pas plus loin, mais au moins on a essayé, vraiment, de s’accorder avec l’autre, sans se renier et sans chercher à le changer. Dans le respect et dans l’envie d’avancer ensemble. Quand on part comme ça, je pense que tout est plus simple. On n’est plus dans la quête de l’idéal, juste d’une relation saine, où chacun a sa place, et où on profite du temps passé ensemble.

    1. c’est exactement ça tu as entièrement raison. c’est ce que j’ai vécu dans ma dernière histoire globalement on a essayé ça n’a pas marche pour lui et moi plus tard avec le recul j’ai été d’accord mais ça reste difficile de rencontrer quelqu’un je trouve :/ on y arrivera

  2. En effet, quand les deux ont le même objectif, tout est simple. Dès le moment où un veut s’engager plus que l’autre, alors il y a déséquilibre. On s’engueule alors pour des broutilles…

  3. Texte bien écrit, je suis entièrement d’accord 🙂 Je rajouterai juste que parfois il nous est difficile de juste profiter de l’instant présent car justement on a peur, on stresse du fait qu’il se peut que ce si joli début d’histoire se termine brutalement… Enfin. C’est tout un travail sur soi qu’il faut accomplir.

  4. Je me demande si la clé d’une relation, en plus de l’entente, la communication, etc… est le fait d’accepter que l’autre est différent avec un fonctionnement différent. Juste être tolérant en fait ? (sans tout accepter, ni tout subir, hein ?)

  5. Devant toutes tes interrogations je me sens toujours méga naïve. Je sais pas si je suis tombée sur une perle rare, ou différente, mais depuis le début de ma relation nous n’avons jamais eu autant de questions ou de prise de tête comme ça.
    Me demande ce qui cloche, pourquoi c’est si dur de trouver quelqu’un (la majorité de mes amies sont célibataires, pour ne pas dire toutes).
    Dans tous les cas, faut pas baisser les bras et une vie se vit très bien sans !

    1. une vie sans je connais très bien, je maîtrise même le sujet a fond et je m’en sors pas mal mais parfois je tenterais bien le contraire aussi 🙂 et puis toi et ton chti vous êtes rencontrés au bon moment et c’est une très belle histoire :/

  6. amusant, c’est un sujet justement où teddy et moi avons des visions assez différentes et que tu exposes tb ici !!
    quant aux « Pourquoi ne pas juste vivre, dire ce qu’on ressent sans avoir peur de la réaction de l’autre ? Pourquoi ne pas profiter sans avoir peur du lendemain ? Pourquoi messieurs devenez vous aussi compliqués que nous ? »
    bonnes questions !!
    on essaie de profiter au présent, un maximum, mais c’est vrai que nos expériences passées provoquent parfois une certaine crainte de l’avenir…

    1. ce qui est plutôt une bonne chose en un sens car ça nous évite de nous jeter sur le premier abruti croise mais ça nous complique pas mal quand même. j’aimerais bien mettre en pratique tout ça moi 🙂

  7. C’est vrai que tout change !! Entre nos relations amoureuses qui ne semblent pas toujours être au rendez-vous et les exigences de chacun, comment arriver à combiner ??? Moi je crois qu’il faut vivre tel que l’on est vraiment, s’aimer et assumer qu’elle FAM nous sommes… On attire alors les hommes qui nous correspondent …. ou bien on va vers eux et avec confiance et bien dans ses pompes, on ose !
    La vie n’est pas simple alors pourquoi se la compliquer ?
    Et puis quand l’osmose est trouvée, les concessions n’en sont plus vraiment….
    Bises à toutes

      1. Profiter oui je pense que c’est la la solution !! D’abord penser à soi avant les autres c’est pas forcement être égoïste…
        Et comme les anciens disaient : c’est quand on cherche pas que l’on trouve … Et ca j’y crois …. je pense que toutes celles qui ont trouvé le confirmeront…

      2. ah je le confirme aussi j’ai tjs rencontre quelqu’un quand je pensais a autre chose mais hélas en ce moment ça marche pas la machine est cassée 🙂

  8. C’est vrai qu’ils sont de moins simples à comprendre. Moi je t’avoue, plus le temps passe et moins je comprends !

  9. Je suis tout à fait d’accord avec toi, surtout le passage ou faire des concessions gonflent, et qu’on stoppe vite, tellement vite grâce à un simple coup de fil…ou un sms parfois!

  10. Les garçons veulent être avec nous sans s’engager ! Dès qu’il y a un soucis poufff ils disparaissent … Est-ce un manque de confiance en eux ou de la lâcheté ou un peu des 2…
    Bref Je pense que quand c’est le bon c’est tout simplement quand on ne se pose pas la question tout roule bizarrement !

    1. Tu as tout dit dans la dernière phrase et ça m’est arrive de moins me poser de questions avec un mec car ça roulait pendant un temps et après ce fut la merde 🙂 mais qu’est ce que ça fait du bien de pas réfléchir !!!

  11. Le Prince charmant est une tortue. Jusqu’au jour où il sort de sa petite carapace à la c** et où il se décide enfin à courir nu dans les champs fleuris en ta compagnie ! En attendant, démerde toi. Rrrrrrr (on sent l’expérience en cours ou pas ? ^^)

  12. jusqu’à preuve du contraire c’est le mec qui fait la démarche envers la nana et non l’envers ; mais c’est la fille qui se plein de la qualité du mec chercher l’erreur ; dans la vie quand ont et pas contente de se que les mecs font pour les filles; dans c’est cas là la fille na qu’a le faire elle même dans la vie ont a rein sans rien de se côté là la fille ne prend aucun risque pour vivre une de couple elle attend que monsieur lui tombe tout cuit dans les bras aucun mérite de la par de la fille

    1. décidément à chaque fois que tu viens commenter sur mon blog c’est pour cracher et critiquer les femmes… mon blog sert pas à ça et je ne me suis pas plainte encore dans ce mail des hommes, c’est un constat et ce que je pense et dit n’engage que moi. Si tu es frustré des femmes, j’y peux rien mais mon blog n’est pas un défouloir.

  13. J’ai bien aimé ton petit article, c’est vrai que fille comme garçon, ont est super difficile mais personnellement avec le temps j’ai appris à vivre le moment présent et à dire les choses cash et depuis que je fais ça tout est beaucoup plus simple !

  14. Wow super bon article!! Il est vrai que les garçons sont parfois très difficile à comprendre, même moi qui passe une 20aine d’heure par semaine à tenter de déchiffrer le fond de leur pensée sur mon blogue aie parfois de la misère à les saisir! Par contre, on croit souvent à tord que les hommes ont plus de difficulté à s’engager que les filles, cependant c’est bien souvent le contraire! On est gênée et on a peur, alors on refuse de démontrer trop nos sentiments à celui qui nous fait rêvé.. quand dans le fond, c’est probablement la même chose pour lui!! Comme je dis toujours, Mesdames, apprenez à avoir confiance en vos moyens!!! Il tombera sous votre charme assurément!

  15. Bon alors, c’est bien beau de se demander pourquoi les hommes ont peur de s’engager mais il n’y a pas qu’eux. Eh oui, tous les hommes ne sont pas comme ça et certain, trop pressés justement de s’engager se retrouvent plein d’entrains et s’imaginent déjà passer leur vie avec nous. Et comme lorsqu’une femme installe trop vite ses petites affaires dans l’appart de son homme, ça effraie.

  16. Pourquoi dit on « Les hommes » comme u groupe et « La femme » comme une entité ? « La femme intelligente » jamais rien entendu de plus con… Bref… C’est la grande mode aujourd’hui de courir après l’intelligence. On a peur de ne pas êtres assez intelligent, que les autres le soient trop, qu’on ne le paraisse pas assez… Comme si c’était quelque chose de quantifiable, « l’intelligence ». C’est un concept totalement subjectif. L’intelligence peut être définie par le QI, le sens de l’humour, la culture, les références, les facultés d’analyse, la sociabilité, les capacités physiques… Les hommes n’ont pas « peur » des femmes intelligentes ; ils vivent avec au quotidien. L’intelligence est relative. Ils peuvent avoir peur des femmes plus intelligentes qu’eux, mais ce n’est qu’une preuve de bêtise et ça retourne donc le problème. Dire qu’on a peur de plus intelligent que soi c’est, c’est comme dire qu’on a peur de plus beau que soi. « L’intelligence » c’est la beauté de l’esprit. Il y a des gens beaux par normes intériorisées, idem pour les gens intelligents. La personnalité est un facteur important en séduction et l’intelligence dans son sens le plus usité permet à la fois de détacher et d’affirmer sa personnalité. Ne pas confondre intelligent et cultivé. Il y a des gens très cultivés avec des raisonnement de merde, et des gens très intelligents qui ne se cultivent que très peu, souvent par choix. « La femme intelligente », c’est un cliché. Comme l’infirmière cochonne, la soubrette soumise, l’institutrice dominatrice… Et comme tout ces clichés, ça n’effraie pas les hommes, ça ne les séduit pas : Ça les fait bander.

  17. Plaçant l’écoute au centre de l’acte de conter, il semble imposssible de ne pas développer chez l’enfant des qualités et de l’expérience sur ce plan. Cela dit, pour qu’il apprenne à prendre le temps d’écouter celui qui a quelque chose à lui dire, il faut avoir quelque chose à lui dire…vraiment ; sans quoi il faut peut être s’attendre à ce qu’il se détourne avant qu’on ait le temps de finir ce qu’on croyait avoir commencé.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s