Humeurs

Et si j’écoutais mon sixième sens ?

20130610-232249.jpg
Parfois quand je suis en couple, j’ai mon sixième sens qui s’active. Plutôt que de parler de sixième sens, je devrais plutôt parler de radar. Radar de fin de couple même. Je ne sais pas comment ça fonctionne mais je sais quand il s’active. Je le ressens monter en moi, prendre de la place dans mon coeur, dans ma tête, et mes idées deviennent sombres, mon bien-être se fait la malle et le mal être rapplique et s’installe et je doute. Et je me sens mal, très mal. Ça me rend malade et désespérée.

Quand mon radar s’active, tout ce en quoi je croyais dans mon couple disparait, je remets tout en cause et je commence à flipper. Je sens que quelque chose cloche dans mon couple, je n’arrive pas à en être sure mais certains détails que je refusais de voir me sautent aux yeux et prennent de l’importance. Comme ce petit surnom que mon homme me donnait à chacun de ses messages qui disparait petit à petit, les petites attentions qui se font de plus en plus rares, l’attitude distante de Monsieur et ses excuses bidons… Commence la phase où j’essaie de positiver, de me calmer, de réfléchir et de relativiser. Après tout mon radar n’est peut être pas infaillible même s’il a fait ses preuves plusieurs fois auparavant ! Et même si je sais que ça ne va plus sans que je comprenne pourquoi, je sais que si mon radar hurle de toute ses forces dans mon corps c’est qu’il y a une raison. Il me prévient, m’alerte que mon couple part en vrille et plutôt que d’attendre l’inévitable, je ferais mieux d’agir et de prendre les devants avec mon homme. Mais je ne le fais pas. Je vais bien tenter de poser des questions, mais je m’y prends mal. Et les réponses que j’obtiens ne m’aident pas. Et les silences non plus à part me conforter dans mon idée que mon couple n’existe plus. Et j’attends bêtement que mon homme m’appelle et rompe avec moi. Et à chaque fois, à chaque rupture survenue dans une relation où je me sentais bien, je me dis que mon sixième sens, ou radar marche du tonnerre et que je devrais l’écouter beaucoup plus… Et enfin agir plutôt que de subir.

20130610-232324.jpg
Mon sixième sens n’est pas forcément toujours un radar de fin de couple. Croire en mes rêves nocturnes est aussi une de mes façons de vivre. Je vous ai déjà parlé de la magie, et que j’y crois. Je crois au subconscient, à son rôle dans le déroulement de nos actions ou de nos rêves. Je me souviens généralement assez bien de mes rêves, surtout les positifs et le matin au réveil, je me sens bien, sereine et heureuse. Comme ce rêve de l’homme de ma nuit, il était là quelque part près de moi j’en suis certaine, et le matin au réveil je me sentais légère avec le sourire aux lèvres. Que veut me dire mon inconscient ? Que tout arrive ? Que je dois être patiente et y croire ? Je ne sais pas. Étrangement j’ai plus de facilité à comprendre mon radar de fin de couple car je le ressens au fond de moi quand je suis éveillée, il me met en alerte; alors que mes rêves nocturnes sont plus difficile à comprendre car ils surviennent quand mon esprit vagabonde, que mon corps se repose, et que j’ai à peine conscience de leur présence. Ils sont pourtant là, font partie de moi.

Je crois en la magie en toute chose, dans ce morceau de musique qui me fait vibrer ce soir (merci Yodelice pour ça), dans le sourire de cette amie, dans le regard de l’homme où le désir, l’envie, le bonheur d’être avec moi sont là bien présents même si ça ne dure que quelques mois. Croire en mes rêves. Croire en mes peurs. Croire en mon sixième sens. Croire en moi tout simplement fait que j’aime ma vie malgré mon célibat qui se fait une place dans mon quotidien, mais malgré ça je sais qu’une rencontre magique peut arriver subitement et tout chambouler… Me chambouler.

Advertisements

27 commentaires sur “Et si j’écoutais mon sixième sens ?

  1. Ha ce fameux radar je le connais aussi. Généralement, chez moi il se traduit par des questions (« tu penses que c’est le bon ? », « est-ce que ça va durer ? »…). Et il me semble qu’à partir de ce moment où je commence à me poser des questions, c’est qu’au fond de moi je sais que ça ne va pas marcher. Le problème, c’est que bien souvent je n’arrive pas à me fier à ce foutu radar, alors que je devrais… Les filles ont un Sixième sens, c’est bien connu ! 😉

  2. C’est comme savoir qu’on est vraiment malade alors qu’il n’y a aucun signe (true story). Moi aussi je sens quand c’est fini. En revanche mon instinct se plante souvent quand il s’agit de sentir que je plais ou que ça peut être sérieux avec l’autre…

  3. Je suis comme toi! Quand mes histoires commencent à mal tourner, je dis que j’ai un mauvais feeling, que je sens que c’est la fin. Et mes copines me disent tout le temps que je suis parano! Mais j’ai malheureusement bien souvent raison… Ou peut être est-ce moi qui justement agit différemment et accélère la chose… Mais après coup, je me dis que c’est bien que ça n’allait pas sinon ça n’aurait pas été synonyme de fin. Et dans les autres domaines aussi je me dis que je devrais plus suivre mon instinct et mes impressions. Mon ancien job est une preuve de plus!

    1. Étrangement mon sixième sens s’active que dans mes relation sentimentales enfin le radar… Et pour les dernier ex je ne m’étais pas trompée je ne savais juste pas combien de temps durerait le sursis et quand ça ne bipera plus ça sera peut être le bon 🙂 pour nous on le mérite zut !!!!

  4. Je ne sais pas si c’est un bon signe de se poser des questions !;) Suivre son instinct…Ou interroger son chat (je trouve que les chats ont un super feeling). 🙂

    1. Disons que quand on se pose des questions c’est peut être qu’il y a un truc qui cloche ou alors c’est qu’on aime se prendre la tête 🙂 j’interrogerais mon chat tiens la prochaine fois !!

  5. Ca me rappelle des choses cette histoire de radar et de sixième sens! Ma dernière relation a duré plusieurs années mais avec plusieurs (semi)ruptures et à chaque fois avant l’une d’elles, je me sentais angoissée, vraiment mal à l’aise, et je rêvais souvent de ruptures! Moi aussi la prochaine fois je prendrai les devants si ça doit se reproduire!!!

    1. notre radar est un champion en fait !! mais c’est difficile parfois d’admettre que la relation se termine on n’a pas envie et on aimerait se tromper ! mais nous les femmes on a tjs raison en fait 🙂

  6. Je crois que ce 6è sens est la voix de la conscience, de la sagesse… cette voix qui nous connaît par coeur.
    Je ne voulais pas l’écouter, je l’ai souvent ignorée… et au final, maintenant que je suis mariée, que j’ai des enfants… Je peux dire qu’elle avait raison. Toutes les fois où elle m’a dit « laisse tomber, c’est mort », j’aurais du l’écouter… et la seule fois où elle m’a dit « fonce », j’ai foncé… et ça a marché (pourvu que ça dure !!!)

  7. Bon, je crois qu’on en a déjà un peu parlé… 😉
    Le sixième sens, c’est juste s’écouter et se faire confiance, c’est un peu le retour aux réflexes primaux.
    Il faut bien souvent le déterrer, enfoui qu’il est sous des années de volonté de croire que les choses vont s’améliorer, que ça va passer ou que si, au fond, ça va le faire.
    Une fois que tu sais où et comment écouter, t’es beaucoup plus serein.

  8. Fais attention à ta réaction quand ton radar s’enclenche.
    Parce que si j’avais laissé faire ma femme quand le siens c’est enclenché, on ne serait plus ensemble.

    Quand son radar s’enclenche, elle donne l’impression de vouloir mettre notre couple à la poubelle, plutôt que d’essayer de le sauver.

  9. C’est un cercle vicieux (saloperie celui-là) : tu sens que ça va s’arrêter, du coup que faire (et pourquoi faire quelque chose) puisque ça va s’arrêter, et puis ça s’arrête. En réalité, peut-être qu’on devrait plutôt avoir un avertisseur de radar de la fin, qui se met en marche avant que le radar de la fin ne se mette lui en marche. Genre : « bip, attention radar de la fin à 500m, ralentis, ça va passer tout seul ». Parce que rien n’est irréversible. Si tu sens que c’est le bon, il y a juste des mauvais passages. Relayés par des bons. Puis des mauvais. Puis bref ! L’amooooour !!! ^^

  10. Tout ce que vous écrivez les filles me parle tellement !! Moi c’est un petit malaise qui se glisse au creux de mon coeur … Mais je n’ai jamais voulu ouvrir les yeux et le prendre au sérieux !! Je n’en sers pas là moi aussi si je l’avais pris en compte … Maintenant il reste des larmes, un vide …
    J’aime beaucoup ce que tu écris Miss Bavarde …

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s