Humeurs

Retour aux sources

20130808-211613.jpg
D’ici quelques semaines je retourne dans mon pays, dans cette partie de la France où l’océan s’étend à perte de vue. Je rentre chez moi. Pas pour longtemps, seulement 2 semaines pour les vacances ! Je vais profiter de la plage, de mon océan, des embruns, respirer à plein poumons l’odeur du sable et du sel, entendre les vagues se fracasser sur la plage, faire la crêpe sur le sable avec un bon livre, me baigner dans mon océan pas très chaud… Un bon programme pour les vacances. Chaque année, je retourne sur les plages de mon enfance comme un aimant c’est vital. Je retourne là où je pourrais revivre, renaître, respirer, me poser tranquillement sans courir (en dehors du footing bien sûr).

Je rentre chez moi car j’en ai besoin et parce que cette année je me suis fait plaisir question voyages à l’étranger. Ici, en ce moment j’étouffe, j’ai besoin de mon oxygène marin. Besoin de souffler et de fuir ma vie parisienne. Je suis fatiguée, éreintée, épuisée, crevée, agacée, impatiente… Cette vie, en ce moment m’épuise. Je sors constamment, je ne suis jamais chez moi à me poser tranquillement et à profiter de petites choses, mais c’est prévu dans quelques jours. Donc je bouge, vois du monde, bois des verres, mais je ne respire pas! Je prends tout et ne renvoie rien. Je garde, je garde tout au fond de moi jusqu’à la limite, je vais jusqu’à ce que la corde s’effrite et se casse et je ne le supporte plus. J’ai besoin de mon pays. De mon chez moi. De mon océan. Besoin de couper des réseaux sociaux, de Paris, de ce stress, besoin de retrouver le calme de la province où tu te laisses aller à regarder les vagues durant des heures, à apprécier ton apéro, le barbecue, l’étalage de la crème solaire, les rebondissements d’un bon livre. J’ai besoin d’ennui que je ne trouve plus ici depuis plusieurs semaines. Besoin de retourner là où tout est tranquille.

20130808-211641.jpg
J’ai beau sortir ça ne fait pas tout. Ça ne comble pas ce grand vide en moi mais ça y contribue en partie. J’ai besoin de ce retour aux sources en compagnie de ma famille et de mon amie qui me manque atrocement en ce moment pour revenir reposée, bronzée, sereine (en tout cas autant que possible) sur la vie, sur les choses, les événements… Besoin de partir un temps de cette ville de folie où tout est excessif, dans la démesure, ou rien n’est pardonné et où parfois je cherche encore ma place. Besoin de rentrer chez moi et de profiter du soleil et de l’océan pour revenir en forme pour aborder une rentrée sous un jour nouveau et autrement que l’an dernier. Besoin de me débarrasser de cette année… Ici, actuellement je ne trouve plus ce dont j’ai besoin. J’ai encore plusieurs jours à patienter avant les vacances et en attendant je vais faire ce que je fais régulièrement, à savoir sortir, voir de nouvelles têtes et profiter de mes amis en y ajoutant quelques jours juste pour moi pour commencer doucement mon sevrage et entamer mes vacances.

Publicités

25 commentaires sur “Retour aux sources

  1. Bon retour chez toi, comme tu en parles tu en as bien besoin alors je te souhaite de bien en profiter, on n’est toujours mieux chez soi même un cours instant!

  2. je crois que la ville de notre enfance nous procure ces sensations, un bien être et une harmonie… tu vois bizarrement c’est ce que j’ai ressenti quand je suis revenue sur Paris et pourtant j’envisage de continuer à bouger si possible!!

  3. Oh comme je comprends, j’aurais pu écrire exactement la même chose (enfin en moins bien), je viens de l’ouest, océan atlantique etc. Et là je vis en région parisienne, et ça m’étouffe ; bien sûr il y a de bons moments et il y a des choses vraiment chouettes ici mais j’ai le mal du pays, je suis terriblement nostalgique. J’ai l’impression de courir sans cesse ici avec le métro, le bus, le RER ou que sais-je encore. Il y a toujours du monde partout, à courir également, c’est épuisant. J’avoue que j’ai du mal à concevoir comment on peut vivre ici toute une vie. C’est tellement stressant et fatiguant… J’ai hâte de retourner pour de bon chez moi même si a priori ça ne se fera pas dans l’immédiat. En attendant, j’ai pu avoir 4 jours en août pour me ressourcer sur les plages, dans l’océan, à respirer l’iode, à lécher le sel 😀 à avoir les pieds ensablés, à prendre un verre sans qu’il y ait des bagnoles partout autour, klaxonnant à tout va, pouvoir marcher pieds nus dans l’herbe… raaaah vivement ces quelques jours !
    Je te souhaite de bien en profiter également et de bien te ressourcer 🙂
    Très joli billet en tout cas !

    1. merci compatriote 🙂 j’adore ma vie a Paris mais en ce moment ça me suffit plus j’espère qu’il fera beau pour bien lézarder a la plage et se baigner 🙂 ça va être trop bien ! profite bien toi aussi

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s