Humeurs

L’amour c’est comme un follower sur Twitter…

20140318-225405.jpg

Ça va ça vient. Pour combien de temps personne ne le sait. Les followers vont et viennent sur mon profil de blogueuse et dans ma vie amoureuse c’est pareil, ça vient et à chaque fois ça s’en va. Ils ne restent jamais bien longtemps, l’abonnement ne leur convient à priori pas, et parfois, comme sur Twitter, je ne sais pas pourquoi on m’unfollow. Tu le découvres un matin sur Twitter, tu hausses les épaules en disant pas grave il m’en restent encore quelques uns, dans ma vie amoureuse c’est pas pareil, je n’hausse pas les épaules d’un air nonchalant car pour moi c’est pas un de perdu 10 de retrouvés comme sur la planète de l’oiseau bleu !!
Monsieur Stromae dans sa chanson Carmen parle très bien du sujet : l’amour c’est comme l’oiseau de Twitter, on est bleu de lui seulement pour 48h, l’amour est enfant de la consommation, Il voudra toujours toujours toujours plus de choix, voulez-vous des sentiments tombés du camions, L’offre et la demande pour unique et seule loi ? Rien n’est plus noir comme vision de l’amour mais c’est assez vrai au final. Le nombre de sites internet de rencontres qui existent, payant pour 95% d’entre eux montre que l’amour rapporte. Cette génération kleenex qui est la mienne ne me donne pas toujours envie de tenter l’expérience du cœur qui fait boum boum pour l’autre. Cette sale habitude du : je te prends je te jette à la moindre occasion ne me motive pas à follower cet homme malgré son sourire et sa personnalité, l’envie de faire des efforts n’existe quasiment plus (alors pourquoi se prendre la tête?) ou alors c’est tout l’inverse, on fait tout pour pas perdre l’autre car peur de l’échec et de la solitude. On préfère rester en couple que tenter l’aventure (pas toujours très drôle je le reconnais) du célibat… et on se dit que l’herbe n’est pas forcément plus verte ailleurs et que se retrouver seul c’est prendre trop de risques et qu’au final notre situation n’est pas si mauvaise qu’on le pense. Ce que je peux comprendre mais entre perdre mon temps en couple et être seule, m’éclater, accumuler des expériences, multiplier les rencontres et suivre mes envies, mon choix est fait même si j’avoue vouloir de la stabilité. Mais est ce pour moi cette stabilité ?
20140318-225224.jpg

Est ce pour moi l’amour comme beaucoup l’imaginent avec les yeux qui débordent de cœurs quand notre regard se porte sur l’autre ? J’ai un doute, moi je suis celle qu’on suit, qu’on trouve sympa et drôle, plutôt jolie, assez formidable même mais que pourtant on ne suit pas sur la durée. C’est la réalité, pas très positive mais c’est ce qu’elle est. L’amour c’est aussi des échecs, des murs qu’on prend de pleine face, mais est ce qu’il ne vaut pas mieux souffrir et donc vivre que de ne rien ressentir du tout ? Sachant que je me ramasse continuellement, je continue pourtant à croire parfois, que sur un malentendu l’amour peut débarquer chez moi avant que je sois desséchée, et tant que je souffrirais pour un homme, je serais vivante, mon cœur battra pour un homme et un autre, et ça veut dire que je ne perds pas espoir et que parfois ça me tombe dessus sans prévenir. Alors je profite car on ne sait jamais de quoi demain sera fait et mes expériences m’ont fait comprendre que si je ne profite pas des temps impartis avec les hommes qui traversent ma route, j’aurais des regrets. Le monsieur belge nous dit de prendre garde à soi si on s’aime soi même et ce n’est pas la chose la plus facile au monde à faire. Je m’aime telle que je suis, je plais je le sais mais me protéger ça reste encore à travailler mais c’est nécessaire car comme le dit la chanson : Et puis chacun pour soi. Stromae finit sa chanson sur ses paroles qui pour moi veulent dire beaucoup même si ce n’est pas positif ça reste proche de la réalité car un jour la roue tourne, en amour comme ailleurs : Un jour t’achètes, un jour tu aimes, Un jour tu jettes, mais un jour tu payes, Un jour tu verras, on s’aimera Mais avant on crèvera tous, comme des rats…

20140318-225038.jpg

Publicités

29 commentaires sur “L’amour c’est comme un follower sur Twitter…

  1. Bonsoir,
    Très belle écriture…Et comme à chaque fois j ai l impression que vos paroles sont les miennes tellement j adhère…
    Hâte de lire de nouveaux articles…
    Bonne nuit

  2. C’est vrai que notre génération n’aura pas été épargné par les emmerdes, coincé entre les restes des soixant-huitards (je brasse large) et les enfants rois… on a pas finit de galérer !
    Je te souhaite de trouver ton follower, et à défaut, de vivre sans regret 🙂

      1. Petite baisse de forme ?! Il faut penser printemps, journées qui s’allongent, terrasse au soleil, … Et se dire que si le follower se fait attendre, c’est qu’il en fait des km en courant pour te rejoindre 😉

  3. Un petit coucou de retour (au cas où tu te souviennes de moi…). J’aime toujours autant ce que tu postes et ton billet est très juste même si ça me tord un peu peu le bide de voir que tu n’as pas trouvé l’amour que tu mérites tant…Un peu déprimante cette chanson de stromae… Allez vite, petite roue, dépêche toi de tourner!!!

    1. déprimante mais vraie… et faut croire que j’ai beau le mériter j’ai du faire un truc dans une vie antérieure qui fait que je n’ai toujours pas cet amour de quelqu’un… et pourtant moi j’aime ^^ mais ça suffit pas

  4. Jolie parallèle.
    Tu es partie dessus en écoutant la chanson ou juste parce qu’un de tes followers, t’a lachement unfollow ?

    En tout cas, ne perd pas espoir, c’est ce qui permet de vivre et puis on dis que souffrir, c’est ce sentir vivant (bon, c’est un peu con comme phrase, ça serait quand même mieux de se sentir vivant sans souffrir).

    Tu vas bien finir par le trouver ce gars là.

    1. quand bien même je l’aurais trouvé, encore faut il qu’il veuille bien de moi… et pour danser faut être 2, pas 1,5 🙂 bref pas simple en ce moment et non on parlait de Stromae avec mes collègues en rentrant et je me suis dit tiens si j’écrivais 🙂

  5. Comme Stromae a répondu a pas mal de tes questions sur ce coup là, pas forcément inutile que j’en rajoute

  6. Ça reflète tellement ce que je ressens en ce moment … les mecs j’te jure !!! Sauf que moi je m’attache bien trop vite et bien que j’en profite de ces moments, ça laisse au final toujours une certaine amertume ….

  7. Alors oui, vraiment joli billet, mais un peu triste tout de même. Et il faut se dire qu’à toute règle il existe une exception et cette exception sera ton histoire. Alors même si ce n’est pour la vie tu te diras que tu as été aimée et tu sauras que l’important est là… Allez courage!

    1. Pas très gai je te confirme 🙂 on verra si un jour il y a des exceptions, pour le moment j’y crois pas trop mais bon y a que les imbéciles qui changent pas d’avis à ce qu’on dit 🙂

  8. Joli article et jolie comparaison… Mais on mérite aussi de trouver l’amour, et c’est déjà beaucoup que toi tu t’aimes, tu es sur la bonne voie 😉

  9. Il ne faut pas attendre ou espérer l’Amour. Il faut aller le provoquer, le chercher et se battre pour le conserver !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s