Humeurs

Être courageuse… Ou pas

20140322-143513.jpg

Être courageux n’est pas donné à tout le monde. Je le suis pour certaines choses liées au sport par exemple où je vais avoir envie de me surpasser, je vais prendre mon courage à deux mains et foncer et tenter de remporter le challenge que je me suis fixé. J’ai aussi le courage de me lancer dans l’écriture d’un livre, le mien… Il avance mais c’est un gros défi que je me suis lancée et je vais prendre le temps de bien le faire, après tout rien ne presse.
Je m’aperçois qu’être courageuse en ce qui concerne mes relations sentimentales ou amicales est beaucoup plus difficile. Avoir le courage d’être honnête, de dire ce qu’on pense à l’autre surtout en ce qui concerne les sentiments n’est pas la chose la plus aisée qui soit, car se livrer c’est prendre un risque, on ignore l’impact que ça peut avoir : deux choix possibles, soit l’autre fuit, soit c’est l’inverse, c’est à double tranchant. Avoir le courage de se montrer faible demande une force de caractère et une certaine forme d’acceptation du risque. Car être courageux c’est accepter que l’inévitable peut se produire : se prendre le mur. L’amour ça te tord le ventre parfois et soit tu vas raisonner chaque acte par rapport à la réaction de l’autre, soit tu ne raisonnes plus et agis au risque de faire n’importe quoi, ou bien tu vis et réfléchis pas, il faut trouver le juste milieu. Mais avoir le courage de se livrer, de faire tomber les barrières n’est ce pas être honnête ? Après tout on a tous des sentiments, on ressent tous au fond de nous un petit quelque chose pour cet autre qui croise notre route, et ne pas l’avouer c’est renier ce qui se passe au fond de nous non ? Mais j’avoue ne pas regretter d’être courageuse quand j’y arrive car je suis moi et en accord avec ce que je ressens et pense. On ne pourra pas me reprocher ce courage. Je me sens faible et fragile quand je me livre mais après tout, le risque fait partie de la vie non ? L’honnêteté et la franchise sont deux choses primordiales pour moi dans toute relation, que ça soit amicales ou amoureuses. Mais je m’aperçois que tout est tellement plus simple dans les relations amicales que je me demande pourquoi ça ne l’est pas autant en amour.

20140322-143522.jpg
Avoir le courage de montrer aux autres mes faiblesses et mes forces, avoir le courage de ses opinions, avoir le courage de reconnaître nos possibles erreurs, c’est s’affirmer aux yeux des autres et montrer qui nous sommes, des êtres sensibles, vrais et entiers. Ne pas se voiler la face, ne pas fermer les yeux c’est avoir le courage de regarder la vérité en face, vérité qui peut ne pas nous plaire. J’essaie d’être courageuse en prenant les décisions qui sont bonnes pour moi même si c’est aller à l’encontre parfois de mes envies mais je n’y arrive pas toujours. Avoir le courage de me protéger moi avant les autres me demande beaucoup d’effort et un travail sur moi. Avoir le courage d’avancer seule me prend de l’énergie, faire des choix de vie, accepter les choses comme elles sont est compliqué mais ai je le choix ? Je ne vais pas attendre qu’un homme débarque pour gérer ma vie !! Mais parfois j’ai envie de mettre ce courage à la porte, car ça a beau être louable d’être courageux ça ne nous donne pas toujours ce qu’on recherche, même si on le mérite. Alors je me demande, dois je continuer ? Est ce que ça vaut la peine d’être aussi courageuse ? Et après mûres réflexions je pense que oui alors je vais continuer et essayer de l’être un peu plus 🙂

Publicités

24 commentaires sur “Être courageuse… Ou pas

  1. Il y a un peu plus de 4 ans, j’ai enfin décidé de sauter une barrière… au fond qu’est-ce que je risquais ? j’ai pris mon élan, j’ai couru et c’est passé… depuis, je me dis que j’ai bien fait ! pourtant, je me suis pris pas mal de claques avant… ma maman dit toujours qu’un moment de honte est vite passé… ça doit aider ce genre de philosophie ^^

  2. Bonjour Miss Bavarde…
    j’ai adoré ta réflexion sur le courage et je vis les mêmes questionnements que toi. Se protéger avant de protéger les autres…ça semble anodin mais ça ne l’est absolument pas. Personnellement, mon éducation judéo-chrétienne m’a enseigné a m’oublier pour prendre soin des autres… on a beau dire, ce que l’on nous enseigne dans l’enfance reste ancré profondément en nous.

    D’ou mon sentiment de culpabilité pour tout et pour rien ainsi que mon manque d’estime de moi même. Je me suis améliorée en vieillissant, mais pas tant que je le souhaiterais quand j’y réfléchi bien…

    😛

    A bientot!

    1. Bon courage. J’ai appris à m’apprécier et à savoir qui je suis. Je sais ce que je vais seulement parfois j’ai du mal à accepter l’échec même si je n’ai aucun regrets et je n’ai aucun courage parfois pour certaines décisions. Ça vient en vieillissant !!

  3. Le courage encore une grande question merci de l’avoir posee MissBavarde 🙂 mais comme disait Oscar Wilde « il vaut mieux avoir des remords que des regrets » j’essaye de garder cette maxime en tête quand je dois faire preuve de courage pour prendre une décision.
    En amitié et en amour ben pas facile de faire preuve de courage il faut essayer tant bien que mal d’être soi-même alors bon courage à toi 😉

      1. Oui attend d’être prête cela vaut mieux et surtout tu assumeras mieux tes décisions!

  4. Ce n’est jamais simple les relations entre humain (ça se saurait sinon !!!) et comme tu le dis si bien, ça nécessite un minimum de courage de dire tout haut ce que l’on pense tout bas. Je pense que ça vaut la peine de continuer à faire l’effort, ne serait-ce que pour garder sa santé mentale… A force de refouler et de prendre sur soi, on finit par perdre son identité !

    1. Tu aurais le courage de courir 20km si tu ne t’en sentais pas capable ? écrire un livre c’est se regarder aussi dans le miroir et se fixer un challenge que tu peux ne pas réussir ? Tu aurais le courage de te fixer de tels objectifs ou pas ?

      1. Non parce que ça ne m’interresse pas et que je ne vois pas l’interet. Mais ça n’a rien à voir avec le courage. C’est comme les gens qui alignent 100 000 dominos, ou ceux qui font 500 km tous les we pour aller supporter leur équipe préférée ou encore ceux qui dépensent tous leur argent pour faire une collection. Tu trouves que c’est ça le courage ??

  5. Oui, c’est très vrai… Je suis impulsive en amour, mais pas forcément courageuse. Pour preuve : le premier pas, je ne connais pas ! En revanche, je me livre assez facilement, et j’ai parfois eu le tort de vouloir forcer mes partenaires à être aussi ouverts et rapides avec leurs sentiments.
    En revanche, je crois que j’ai le même problème en amitié. Trop peur de me prendre un mur, jamais sûre à quel point je peux compter sur les autres, à quel point ils veulent me voir, ou ce qu’ils attendent de moi. Parce qu’au fond, eux aussi veulent peut-être parfois montrer leurs faiblesses et s’en remettre à nous, mais il faut leur en donner la chance. Une chose que j’ai mis longtemps à comprendre, et avec laquelle je lutte toujours un peu.

    1. étrangement j’ai moins peur que mes amis partent que mes mecs, je fais plus confiance en mes amis de rester auprès de moi malgré mes états d’âme et mes confidences… les hommes qui traversent ma route je crains toujours leur perte car hélas c’est ce que j’ai vécu de nombreuses fois… pas simple de se livrer et de décider ce qui est le mieux pour soi…

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s