Question de timing

20140424-003336.jpg

Parfois c’est juste ça, une question de timing, de mauvais timing. Et hélas on n’y peut rien, on est là trop tôt ou trop tard, on a loupé le coche sans qu’on sache trop comment. Ce satané timing est présent partout et surtout dans les relations amoureuses…
Ce n’est pas comme si vous tentiez l’aventure du couple et que ça ne fonctionnait pas pour incompatibilité de caractère par exemple, non là c’est pire pour moi, vous avez manqué ce petit truc, ce petit passage dans l’espace temps qui fait que ça aurait pu être une jolie histoire amoureuse. Mais non vous êtes arrivés trop tard. Bien sûr personne ne peut dire si ça aurait fonctionné, si l’homme aurait pu ressembler à un prince et la femme une princesse, personne ne sait si l’histoire aurait été parsemée de magie, non personne ne peut savoir ça, mais vous ne saurez jamais vu que vous avez manqué le coche.
Arriver trop tard, de quelques semaines, mois ou années ça arrive et c’est frustrant. Hélas il faut être réaliste, on ne peut pas être toujours au bon endroit au bon moment par contre être au mauvais endroit au mauvais moment ça arrive plus souvent. C’est ainsi et on se doit de l’accepter car nous n’avons pas le choix.

20140424-003346.jpg
Pourquoi est ce une question de timing les rencontres amoureuses ? Pourquoi devons nous être là au bon moment ? Le hasard de la vie rentre en compte car bien souvent tout est question de hasard dans une rencontre… Mais on a beau faire des rencontres, parfois ce n’est pas le bon timing, pour telle et telle raison et tout est avorté avant même que ça débute, la personne rencontrée part vivre dans une autre ville, un autre pays ou elle n’est pas disponible (et ça arrive plus souvent qu’on ne le pense)… On a alors le sentiment de passer à côté de quelque chose, on l’aperçoit sans pouvoir le toucher ni l’obtenir, c’est là tout près, à notre portée, mais on ne peut l’avoir, on voit le tout s’échapper et nos rêves aussi… Les rencontres c’est compliqué, il y a tellement de paramètres qui doivent rentrer en ligne de compte que ça en devient une quête qu’on souhaiterait abandonner avant même de commencer. Mais si on ne croit plus en l’autre, si on ne croit plus aux belles choses en quoi croire ? Parfois je me demande pourquoi continuer à espérer, si tu as telle case de cocher, c’est la suivante que tu n’as pas, il manque toujours une putain de case pour que tout file tout seul vers un avenir inconnu mais sur une route prise à deux pour un temps indéfini. Pourquoi ces cases se cochent ou se décochent ? C’est déjà assez compliqué de rencontrer quelqu’un qu’en plus on doit lier plusieurs paramètres pour que l’histoire débute. Je suis jeune et j’ai envie d’y croire mais franchement quand je regarde derrière moi mon passé sentimental, même si il m’a construit c’est pas très réjouissant, quand je regarde devant, je ne vois rien, le vide et il est assez grand, et quand je regarde autour de moi mon entourage c’est pareil, les mêmes galères, les mêmes emmerdes, les mêmes questions et aucune réponse à part c’était pas le bon moment. Ce foutu bon moment qui n’arrive pas… Et le temps passe emmenant avec lui mes illusions et mes rêves et espoirs… Et parfois il y a cette petite lueur qui me dit : peut être… Elle est faible mais là n’est ce pas le plus important ?

Publicités

28 commentaires sur “Question de timing

Ajouter un commentaire

  1. Clair que si tu cours un semi marathon en 2h, tu côtoieras des prétendants runner potentiels autres que si tu le cours en 1h30

      1. Oui alors là, euhhhh c’est bien une réponse de psy j’ai envie de te dire 🙂

      1. Oui oui et pis il aime bien me faire tourner en bourrique, je suis la spécialiste d’arriver tjs trop tard pfff

  2. « en quoi croire ? »
    En nous! Le reste, c’est l’Univers qui s’en occupe comme pour le timing!
    Et puis, j’ai confiance, je pense que si une relation ne doit pas se passer, c’est qu’elle n’avait pas de « raison » de naître…

  3. Question de timing? Foutaise! Le timing est un repère dans le temps, certes, l’horloge biologique tourne, c’est ça qui pourrait être l’ inconvénient mais quelle importance de rencontrer le « grand amour » a 20 ou 30 ou 50 ans? Il faut être disponible avant tout dans sa tête… Cela passe par des déceptions, des désillusions comme vous le décrivez si bien! C’est avant tout : UN TRAVAIL SUR SOI. Et n’oubliez pas, comme on le dit souvent : c’est quand on l’attend plus, quand on espère plus qu’il arrive!

    1. c’est même très souvent comme ça que ça se passe mais parfois tu peux rencontrer une personne avec qui ça collerait super bien et que pour x raisons ça ne se fera pas, et peut être que si tout était différent le futur et la relation le serait aussi… mais on ne contrôle rien faut l’accepter

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Ce site vous est proposé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :