On dit beaucoup de choses

20140611-231328-83608558.jpg
Est ce pour autant qu’on fait ce qu’on dit ? Oh non ça se saurait si c’était le cas. Je dis beaucoup de choses, certaines choses je les suis comme un précepte je n’y déroge pas, quant aux autres j’essaie de les suivre autant que possible mais ce n’est pas toujours aussi facile que ça.
Je vais promettre (et on est toutes pareil là dessus) que jamais l’homme passera avant les copines car je sais qu’elles resteront mais lui, j’ai un doute… et pourtant parfois voire souvent, il passera avant elles et j’aurais du mal à le reconnaître, mais bon en même temps si je n’accorde pas de temps à cet homme, comment évoluera la relation ? Trouver le juste milieu est difficile mais reconnaître qu’on fait l’inverse de ce qu’on soutient mordicus est beaucoup plus difficile.
Il y a aussi l’histoire de cet homme qu’on rencontre, on craque mais on jure nos grands dieux que non il n’a pas autant de place dans notre vie que le disent nos copines (alors qu’elles ont raison, c’est le truc des copines ça elles ont souvent raison)… et parce qu’admettre qu’on pense autant à cet homme nous fait peur car sommes nous prêtes pour ça ?
Cette impression de tout maîtriser surtout nos sentiments est incroyablement présente à chaque début de relation quand on sort des phrases du genre : t’en fais pas copine, je gère, je me protège… alors qu’on sait pertinemment au fond de nous qu’il n’en est rien car si il y a une chose qui ne se contrôle pas se sont bien les sentiments.
On va dire bien haut et fort que le célibat, c’est comme un bon vieux pyjama en pilou pilou ou ce bon vieux jean qu’on a du mal à quitter pour un truc neuf et pas encore très confortable, et qu’on est très bien comme ça dans notre vie. Trêve de blabla, il faut reconnaître que parfois ce vieux jean il nous emmerde pas mal à traîner partout, on va l’enfiler par habitude mais tout le monde sait que les habitudes ça ne demande qu’à être changé, et je ne demande que ça. Et puis bon essayer un nouveau jean de temps en temps ça ne fait pas de mal hein 🙂 (enfin pas trop normalement)

20140611-231328-83608469.jpg
Puis on va faire une nouvelle rencontre, encore une, on va se dire allez on y va, on profite et on verra ce que ça donne avec le temps car ne rien définir ça a quand même du bon, même si cette relation est juste légère pour le moment alors qu’on avait affirmé que non plus jamais on irait dans une histoire pas sérieuse, du moins pas définie comme telle dès le départ. Mais depuis quand une rencontre avec un homme doit être établie comme sérieuse, réfléchie, intellectualisée ? On a tous envie de vivre une belle histoire mais peut être que l’on passerait à côté de belles personnes à ne pas laisser leur chance à ces mecs rangés dans la catégorie « pas sérieux pour x raisons ». Après tout certains histoires légères donnent lieu à de belles histoires d’amour alors que l’histoire d’amour sérieuse et exclusive définie comme telle dès le départ peut entraîner à la haine et au désespoir…
On va dire aux copines qu’elles ont raison, toujours, et que oui on va les écouter, oui machin est vraiment pas gentil alors qu’on pense le contraire. Après tout c’est pas nos copines pour rien et leurs conseils sont toujours très judicieux, mais finalement on écoute que nous même. Les propos des amies sont mises dans un coin de notre tête et feront leur bonhomme de chemin tranquillement… ou pas. On en fait toujours à notre tête c’est comme ça parce qu’on veut vivre notre vie et nos expériences et que les copines parfois bah on préférerait qu’elles se taisent. Alors on se dit la prochaine fois je lui parle pas de ma nouvelle rencontre et au final on finit quand même par aborder le sujet… parce que c’est quand même nos copines.
On dit beaucoup de choses dans notre vie, moi plus que d’autres 🙂 La seule chose qui m’importe c’est de rester en accord avec moi même… Et en amour une chose est certaine c’est que rien n’est établi d’avance, tout évolue, et la norme n’existe pas et je vous assure que je n’ai aucune envie de rentrer dans une norme juste pour plaire aux autres…

Publicités

4 commentaires sur “On dit beaucoup de choses

Ajouter un commentaire

      1. On s’en fout de la société, on vit pour nous après tout 🙂
        Le bonheur ne dépend d’aucune norme, il ne dépend que de soi.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Ce site vous est proposé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :