Humeurs

Amorce de l’étape 2

IMG_1142.PNG
Dans ma quête du bonheur, j’ai parcouru une petite partie du chemin mais la quête est encore longue. Être heureuse n’est pas facile tous les jours, j’aime ma vie et chaque jour j’essaie d’avancer encore un peu plus en avant pour atteindre ce bonheur et cette sérénité auxquels j’aspire surtout dans mes relations aux autres, par autres entendez surtout les hommes. La première étape qui est de tomber amoureuse de soi même avant toute chose est accomplie et haut la main. Je ne doute plus de moi comme avant, bien sur des failles restent mais elles ne concernent pas ce que je pense de mon corps, de moi et de ce que je dégage. Je m’aime et je n’ai pas honte de le dire et j’aime celle que je deviens de plus en plus. Néanmoins la confiance que j’ai en moi n’est pas complète ça serait trop facile et d’ailleurs arrive t on jamais à cet épanouissement complet de soi ? Demain je ne serais pas la même qu’aujourd’hui on évolue tous un peu chaque jour…
J’ai encore beaucoup de travail à faire sur moi même, pour savoir ce qui me convient et ne me convient pas. Je commence à apercevoir certaines réponses à mes nombreuses questions me concernant, j’apprends sur moi chaque jour, je comprends ce que je dois faire ou ne pas faire pour être en accord avec moi quand je suis avec l’autre. Je ne pensais pas être autant à la ramasse, je ne me rendais pas compte de qui j’étais quand j’étais en couple, de ce que je faisais et surtout de ce que je ne faisais pas qui est important pour une bonne évolution dans une relation. Je ne pensais pas être autant paumée et gauche, je ne pensais pas que je faisais autant de choses de travers mais maintenant que j’en ai conscience à moi de changer ça… Bon avec un mec sous la main ça serait peut être plus simple, et encore je n’en suis pas totalement sûre car avant de demander quelque chose de précis à la personne avec qui je suis, il faut que je sache moi ce que je désire vraiment au fond de moi, je dois me faire violence et ne pas me cacher derrière de faux prétextes… Mes yeux se sont ouverts et ne sont pas près de se refermer… Alors l’étape 2 s’amorce tranquillement, j’ai beaucoup de boulot à faire sur moi, mais c’est avant tout pour moi alors c’est une excellente raison pour avancer. Alors je ne suis pas « fautive » dans tous mes échecs amoureux, je suis un peu le chat noir des relations de toute façon mais disons que désormais je sais un peu mieux quel chemin emprunté pour atteindre ce bonheur auquel j’aspire et que je mérite. Pour cela je dois faire table rase du passé, ne pas espérer un moment qui n’arrivera jamais, ne plus espérer ce que je n’aurais pas et faire le deuil de certaines histoires et de certaines personnes… C’est difficile mais nécessaire. C’est pour moi ça me demande beaucoup mais j’ai choisi cette voie et je compte bien continuer…

IMG_1141.PNG

Publicités

16 commentaires sur “Amorce de l’étape 2

  1. Encore une fois, par tes mots bien choisis et bien utilisés tu mets le doigt sur des soucis qui doivent être communs à beaucoup d’entre nous ! Exprimer ses doutes mais aussi ses certitudes, reconnaître qu’on est perfectible, certes, mais qu’on a aussi une vraie valeur et qu’il faut en être fier et s’appuyer dessus pour aller de l’avant… Tout ça c’est bien facile à dire ! Mais l’écrire et ensuite le mettre en application, ce sont les étapes suivantes !
    Cet espace est un peu un journal intime pour toi. Mais un journal que chacun peut consulter pour y piocher des infos intéressantes pour soi-même. C’est ça qui est fort, je trouve ! J’aime te lire parce que quelque part ça me donne comme un surplus de motivation 😉

      1. Oh ben personne ne te demandera (je pense – en tout cas pas moi !) de raconter ta vie dans les moindres détails… C’est un peu le mal de ce début du XXIe siècle, d’une certaine façon : l’omniprésence des réseaux sociaux dont l’un des effets pervers est d’inciter les gens à tout déballer de sa vie sur la place publique. Cette forme de pression qui fait que quand on est pas hyper connecté et qu’on ne communique pas tout, tout de suite, on est ringardisé. Pfffff…
        Eh bien bonne mise en pratique alors 😉
        C’est cool d’expérimenter des nouveautés, il y a cette excitation qui prend aux tripes, ça crée de l’adrénaline…

      2. Le sel de la vie… C’est quand le piment n’est pas trop fort… On aime bien les surprises et les rebondissements, mais point trop n’en faut !
        Il faut courber l’échine, plier mais ne pas rompre dans les moments difficiles. Et se lâcher au maximum dès que l’occasion se présente. Au moins, on ne regrette rien le jour où la situation change.
        Si la vie était linéaire et sans soubresauts, aurait-elle vraiment la même saveur ?

      3. C’est fou comme le temps des autres n’est pas le même que le nôtre.
        Mais la perception qu’on a du temps évolue justement avec le temps.
        Tout est relatif, n’est-ce pas…
        Pas de regrets, que de la confiance en l’avenir !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s