Il y a ceux qui…

IMG_1145.PNG
Il y a ceux qui font battre ton cœur, qui te bouleversent le ventre. Ceux qui te draguent, te font perdre la tête, Ceux qui te rappellent. Ceux qui te font sourire, voire éclater de rire ! Ceux qui ne sont pas prêts ou qui ne savent pas. Ceux qui te font croire à la magie de l’histoire, qui te donnent des ailes et te les coupent. Il y a ceux qui s’investissent vraiment. Il y a ceux qui sont exigeants et veulent te changer. Ceux qui veulent le beurre, l’argent du beurre, le beurrier, la crémière, et surtout le cul de la crémière sans pour autant s’engager vraiment… Il y a ceux qui te font verser des torrents de larmes, qui te rendent anxiogène, ceux qui ne te donnent plus de nouvelles un temps avant de revenir la bouche en cœur. Il y a ceux qui sont égoïstes, ceux qui ne comprennent pas l’impact de leur propos, ceux qui ne réalisent pas l’importance de certaines choses. Il y a ceux qui sont là pour toi, ceux qui te surprendront toujours. Il y a ceux qui ne sont jamais très loin de toi. Ceux que tu n’oublies pas. Il y a ceux qui t’ont marqué à vie. Il y a ceux qui sont drôles, qui ne se prennent pas la tête et vivent. Il y a ceux qui sont beaux, ou sexy. Ceux qui sont intelligents. Il y a ceux qui sont restés quelques temps, ceux qui sont restés plus longtemps. Il y a ceux qui ne te donnent aucun regrets. Ceux qui te font te remettre en cause. Ceux qui t’apprennent ce qui est important pour toi… Il y a toux ceux là et les autres à venir…
Tous ceux là ont fait partie de ma vie. Il n’y en a qu’un que je voulais dans ma vie, mais on n’a pas toujours ce dont on rêve, on touche ce rêve du bout des doigts et c’est mieux que rien, enfin je crois. Reste à rencontrer celui qui ne voudra qu’une chose, et qui se battra pour ça, celui qui me donnera envie, celui pour qui je saurais vraiment ce que je veux. C’est celui qui me voudra moi. Tout simplement.

IMG_1144-0.PNG

Publicités

23 commentaires sur “Il y a ceux qui…

Ajouter un commentaire

  1. Dis donc, quel inventaire… Je crois que tu as fait le tour de tous les travers des mecs ! Belle performance en quelques mots très bien choisis.
    On peut tous se retrouver dans une ou plusieurs de ces définitions. C’est fou comme ça saute aux yeux en le lisant.
    Être aimé, ça se mérite, pas vrai ? Mais aimer aussi ! Et et les deux demandent des efforts et des concessions.
    Ce qui est compliqué c’est pas tellement de rencontrer quelqu’un, mais de rencontrer celui ou celle qui sera décidé à « se battre pour ça « , comme tu dis.

      1. Oui oui ça ne m’avait pas échappé rassure toi ! Ce que je voulais dire c’est que j’ai retrouvé dans tous les aspects négatifs que tu cites un certain nombre de choses qui m’ont été reprochées, parfois un peu abusivement je trouve, mais parfois à juste titre aussi. Je me demandais donc où s’arrête la bêtise et où commence la rédemption… Bref.
        C’est bien de reconnaître que tu as des défauts (tu y consacreras peut-être un futur billet ?), chacun doit admettre que la perfection n’est pas de monde, et quand bien même si elle l’était, tout le monde n’en a pas forcément la même définition !
        Quand on aime vraiment, on doit être capable de passer là dessus. Tu crois pas ?

      2. Ça s’appelle les concessions et l’amour véritable, les défauts c’est aussi ce qui nous fait craquer pour la personne, c’est ce qui le rend imparfait justement et humain. On n’a pas à changer l’autre car c’est ce qui nous a plu chez lui/elle. Faut savoir se remettre en question avant de critiquer tous ceux qui croisent notre route je pense !

      3. Je ne pensais pas forcément aux défauts les plus « apparents », mais plutôt à ceux que l’on découvre au fil de la relation, ceux qui étaient bien cachés. Ceux auxquels on ne s’attendait pas à être confronté et qui désarçonnent…
        Bien sûr il n’est pas question de vouloir changer l’autre, quand on aime c’est en bloc, il faut savoir s’adapter. Par amour on est capable de véritables prouesses je pense 🙂
        Se remettre en question est souvent un passage obligé, après une rupture. Et c’est toujours à ce moment là qu’on se dit qu’on aurait dû le faire avant !

      4. Oui… C’est même conseillé pour faire durer la relation !
        Hélas ce n’est pas si facile de comprendre instantanément ce qu’on peut faire pour s’améliorer.
        Le meilleur moment dans une relation c’est le début, ou carrément les jours et les semaines qui précèdent le jour J du début officiel de l’histoire. C’est cette époque où on se tourne autour, où on est hyper motivé et plein d’idées pour séduire l’autre. Il faudrait être capable de garder cet esprit tout au long de la relation.

      5. Si c’était si facile, personne ne connaîtrait les affres de la séparation 😉
        Accepter de se voir tel qu’on est… Est-on réellement objectif quand on se penche sur soi-même ? Je pense qu’il faut parfois qu’on nous mette nos erreurs sous les yeux pour réellement en prendre conscience. Autrement dit on se prend des claques, mais c’est pour la bonne cause !

      6. C’est pourtant faire preuve d’humilité que d’accepter de se remettre en cause. Quand on y réfléchit à tête reposée, tout le monde semble d’accord sur ce constat. Et pourtant comme tu le soulignes, beaucoup n’en sont pas capables, quand il s’agit d’agir…
        Il doit y avoir profondément ancrés au fond de chacun de nous des mécanismes de protection, qui font qu’on préfère accuser l’autre plutôt que soi-même. Il faut bien réussir à dynamiter tout ça !!!

      7. Il suffit de le vouloir surtout tout est question de volonté quand on veut on peut. Je le voulais j’y arrive ça n’est pas facile mais c’est ce que je veux et il n’y a que la vérité qui blesse et qui fait avancer….

      8. Ehhhhh oui… Comme il est dit dans le brillant ouvrage de Theodor Herzl, « L’Etat d’Israël » : « Avec de la volonté, le rêve devient réalité » (citation qui sort tout droit d’un film culte des frères Coen, « The big Lebowski », tu connais ?)
        La vérité toute nue nous fait détourner le regard, grossière erreur !!! Il faut l’affronter, les yeux dans les yeux, et ne pas les baisser !
        Tu y arrives, tu vas la mater !

  2. Magnifique texte, tellement beau et réaliste !
    Il y a 5ans j’ai vécu une horrible séparation. Et en lisant ton texte je me retrouve à cette époque, ce que je pensais des gens qui avait bien profité de moi et avait disparu du jour au lendemain, et ceux qui étaient restés, ceux qui m’avaient tant donné alors qu’à la base, je n’attendais rien d’eux.
    Ton texte, je le dedicacerai bien à tous ces gens et à cette période de ma vie

  3. je ne peux qu’être d’accord avec ce que tu écris ….c’est exactement ce que je peux ressentir…j’aimerais aussi rencontrer CELUI qui m’acceptera telle que je suis …avec mes qualités et mes défauts ….qui m’aimera tout simplement…..
    je connais quelqu’un qui vient de se mettre en couple avec un homme : cette dernière me dit récemment qu’il lui demande de s’habiller plus féminin , de mettre des talons , de faire attention à ce qu’elle mange pour pas qu’elle grossisse ,….est-ce normal ??? je ne pense pas ….et l’amour dans tout ça……

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Ce site vous est proposé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :