Oublier ou accepter et avancer ?

IMG_7299.JPG
J’ai essayé les deux et j’ai choisi. Au début quand l’autre ne fait plus partie de notre vie on se sent vraiment seule, on fixe ce putain de téléphone entre deux crises de larmes et deux yeux gonflés de tristesse. On pleure toutes les larmes de son corps, on se dit je ne vais pas m’en remettre et ensuite vient le fameux, l’illustre : mais pourquoi ?!
On passe par bon nombres d’étapes comme la tristesse, la déception, la colère, la frustration, la déprime, les questions encore et encore et ensuite on tente d’oublier. Tout oublier. Oublier l’autre, ce qui s’est dit, ce qui a été partagé, ce qu’on a vécu et on se dit qu’en oubliant ça ira mieux et que de toute façon il peut pas souffrir autant que nous. J’ai essayé en vain mais au bout de plusieurs mois il a fallu admettre que ça m’était impossible. J’ai été marquée, attristée et blessée et je me suis sentie abandonnée mais ces cicatrices m’ont prouvé que j’avais aussi avancé, grandi et appris sur moi comme jamais aucune relation ne m’avait apporté avant. Et j’en suis arrivée à la conclusion que le mieux pour moi était peut-être d’accepter ses cicatrice et cette histoire, d’accepter que oui j’ai bien fait de vivre à fond et suivre mes envies car ça a provoqué tous ces changements positifs chez moi et je ne peux renier le chemin parcouru.

IMG_7300.JPG
Je vis en sachant que j’ai rit, aimé, parlé, partagé… La colère est partie, j’ai accepté que j’étais aussi fautive sur certains points et que les erreurs n’incombent pas toujours à l’autre. J’ai compris certaines hésitations et décisions non prises, j’ai compris que faire un choix est difficile même si pour moi c’était évident. Ce qui paraît facile pour l’un ne l’est pas pour l’autre. Il faut composer avec l’autre pour avancer et construire ! J’ai accepté le manque de l’autre et j’ai compris qu’une partie de moi serait toujours vide et serait ailleurs, avec cet autre qui ne fait plus partie de ma vie. Je ne dois pas culpabiliser de penser parfois à lui et que les avis des autres n’importent pas. Seul compte ce que j’ai vécu, moi seule connait l’autre et le plus important est mon opinion personnelle pas celle des autres. Alors j’accepte et prends conscience que j’avancerais avec un vide que personne ne comblera. Mais je sais que j’ai de la place dans mon coeur pour d’autres et qu’aussi surprenant soit-il certaines personnes arrivent à la remplir… Alors je n’oublierais rien, j’accepte qu’une partie de moi appartienne à un autre et je vis avec ce bagage… tout en laissant la place au nouveau… J’ai été blessée, j’ai mal encore parfois mais je ne veux et ne peux vivre comme ça. Je crois avoir pardonné, je n’ai pas oublié mais je suis sereine et la rancœur a je crois disparu. Ça prend du temps de trouver ce qui convient à chacun, certains oublieront d’autres non. Moi j’ai choisi d’affronter et de vivre avec mon histoire. Elle m’a construite en partie et je ne peux décemment pas faire comme si elle n’avait jamais eu lieu. J’ai choisis d’accepter et d’avancer… Et la vie peut parfois être surprenante alors vivons !

Publicités

22 commentaires sur “Oublier ou accepter et avancer ?

Ajouter un commentaire

  1. Moui alors je ne suis pas d’accord sur le vide que personne d’autre ne peut remplir. Vivre avec les souvenirs ok, réaliser leur importance dans notre vie actuelle je suis là première à le dire. Mais parler de vide irremplaçable signifie qu’une part de nous s’accroche encore au passé. Et ça ne me semble pas la meilleure façon d’avancer je pense. Nous sommes les seules personnes à emplir nos vie, l’autre et toujours un bonus. Une fois parti on reste entier. Du moins c’est comme ça que je le vois.

    1. Bah pas moi je me suis construire grace a plein de personne et parfois ils laissent un vide plus ou moins grand j’avance avec ! le remplir avec une autre personne me fait penser à remplacer et je ne remplace personne ! j’ai plein de place pour tout le monde mais le vide que des êtres rendus la haut ont laissé il sera jamais comblé ! chacun avance à sa facon c’est la mienne !

  2. Bonsoir
    A chaque fois que je te lis je le retrouve mais ce post je pourrais l’avoir écrit mots pour mots. Je comprends chaque sentiment que tu exprime. Merci ….

  3. C’est un bien joli texte que celui ci…accepter, comprendre, se remettre en question aussi…
    Je suis admirative du recul que tu arrives à prendre, signe qu’effectivement tu avances ! Tu surmontes !
    Bravo à toi et continue comme ça 🙂

  4. Je crois qu’on ne parvient vraiment à faire le deuil d’une histoire qu’à partir du moment où seuls les bons moments de cette histoire nous restent en tête, et où on a réussi à relativiser le côté douloureux de la rupture. Faire la paix avec son passé et ne retenir que ce qui nous a donné du bonheur… Être capable de croiser une personne qu’on a aimée sans ressentir un vilain sentiment de malaise. C’est peut-être ça le vrai test !

      1. Oui bien sûr ! Accepter le manque, oui. C’est une décision personnelle qu’on prend et à laquelle on peut se tenir. Mais être capable de maîtriser ses émotions quand on est « confronté » à un(e) ex avec qui la rupture a été brutale par exemple, c’est un autre problème, je trouve.

  5. Ton analyse est très pertinente. Tu es passée par toutes les étapes liées à une séparation, étapes qui sont nécessaires pour faire son « deuil ». Il faut du temps pour se reconstruire, mais un jour, le soleil se remet à briller. Ne pas oublier ne doit pas t’empêcher d’ouvrir ton cœur…

  6. Comme tu le dis vivons, prenons notre temps pour digérer et avançons !
    Ça pourrait être le titre d’un livre tiens : Vis, digéres et avances 😉

  7. Bon déjà, on avance plus vite et on tombe moins vite avec un coeur léger selon les lois de la physique. J’suis déjà pas l’genre à mettre des gens sur un piédestal, alors accorder autant de place à une personne fréquentée que quelques mois ne sera jamais l’genre de la maison. Il y a les personnes qui restent prioritaires (ou qui le deviendront) et celles qui ne le sont plus…

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Ce site vous est proposé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :