Humeurs

Week end au pays merveilleux des SUPers

IMG_1201.JPG
Sur les réseaux sociaux ça fait des mois que je saoule tout le monde avec la course incroyable qu’est la Nautic SUP Paris Crossing. Une traversée de la Seine de plus de 10km qui partait de Bibliothèque Nationale vers le Quai de Javel. Plus la date approchait et plus j’était pressée d’y être, j’étais excitée comme une puce comme une gosse qui attend Noël et aussi un peu stressée je dois l’avouer. Stress de chuter dans la Seine lors du départ surtout car bon, comment vous dire que la Seine n’est pas spécialement calme mais avec 400 SUPers dont une centaine de pros le clapot est plutôt intense.
Vendredi après-midi je suis allée au Salon confirmer mon inscription et récupérer lycra et puce (une nouveauté cette année), hier samedi j’ai participé à un cours de SUP yoga avec Sarah Hébert vice championne du monde de Windsurf, et je suis restée au Salon à en prendre plein les yeux jusqu’à l’heure du briefing sur la course. On nous a exposé toutes les règles de sécurité sur la Seine, les règles lors du départ… et ça rigole pas hein du coup petite montée du stress mais surtout de l’envie de participer à cet événement mondial en compagnie entre autre de Kai Lenny champion du monde de la discipline, Antoine Albeau 22 fois champion du monde de Windsurf, Sarah Hébert, et bien d’autres… Ce matin réveil donc à 5h pour un départ du pont de Tolbiac à 8h, départ de nuit donc… Un petit 2 degrés extérieur et une Seine chauffée à 9 degrés… Là ça motive pour éviter la chute potentielle car bon malgré ma combi intégrale et mon superbe lycra jaune fluo, j’aurais été refroidie en 2 secondes. Une fois sur place je récupère ma board dans le semi remorque pour la gonfler et la préparer, je mets mon leash et suis fin prête. Je retrouve ma petite bande de l’association dont je fais partie tous revêtu du même legging à damier et chose étonnante on passe le temps à papoter. On se rassure comme on peut sur la mise à l’eau car cette année la marche est haute (quasi 1m) et hors de question de partir trempée… J’appréhende beaucoup. Puis vient le moment tant attendu, le départ. Je regarde Kai se mettre à l’eau puis met ma planche dans l’eau et réussit à me mettre dessus et m’éloigner du bord à genou. Aussitôt je me mets sur mes jambes qui tremblent le temps de s’habituer au clapot déjà présent.

IMG_1203.JPG
Je rejoins le départ et quelques minutes plus tard on est parti. Je suis à la fin du peloton et les vagues viennent de toute part et je pagaie en étant ballottée de partout. Je me rassure en voyant que mon équilibre est plutôt bon, les jambes sont fléchies, souples et d’attaque, la planche stable et je cherche mon rythme pour pagayer, rythme que je garde autant que possible car plus je pagaie plus je suis « stable » malgré le gros clapot qui dure sur une bonne vingtaine de minutes… Pour chauffer les jambes c’est parfait. Mais surtout je regarde devant moi et je prends de plein fouet cette vision époustouflante de près de 400 SUPers fluos qui avancent et passent les plus beaux ponts de Paris et je réalise l’immense chance que j’ai d’être là et je grave tout dans un coin de ma tête. Défilent le Pont des Arts qui brille dans les rayons du soleil qui se lève juste sur un beau ciel bleu, je passe sous l’œil curieux des gargouilles de Notre Dame, la Conciergerie, pour saluer Dame Tour Eiffel et rejoindre la Statue de la Liberté, signe pour moi que l’arrivée est proche. Ce parcours est tellement exceptionnel que je n’ai pas de mots pour le décrire, traverser Paris en SUP (Stand Up Paddle) sur la Seine avec le lever de soleil est quelque chose de magique, il faut le vivre pour se rendre compte de la beauté de cette ville. Voir la Seine égayée par nos boards et nos lycra est incroyable… Ensuite suivait un brunch chez Microsoft avec la projection du film de Kai Lenny sur le stand up paddle surf !!! Et là ce fut l’apothéose de tout ce que j’ai pu voir jusqu’à maintenant, une claque visuelle et j’y suis encore. J’ai été transporté dans le monde encore plus merveilleux que je le croyais de la glisse, j’ai voyagé et suis tombée amoureuse de ce que j’ai vu. Et je vous l’affirme il n’y a rien de plus beau sur terre qu’un mec avec une planche sous les pieds, et ça confirme que le monde de la glisse est un choc émotionnel pour moi et que oui hommes de la mer je vous aime pour votre beauté, votre bonheur, votre philosophie et votre humilité au milieu des vagues monstrueuses… Je ne suis pas sûre de revenir du monde merveilleux de la glisse et des SUPers…
Toutes les photos incroyables sont ici sur la page Facebook du salon : https://www.facebook.com/nauticparis

IMG_4767.JPG

IMG_4736.JPG

IMG_4743.JPG

Publicités

13 commentaires sur “Week end au pays merveilleux des SUPers

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s