Solitude et conséquences

2015/01/img_1260.jpg
Le célibat c’est mon pote, limite mon ombre il est partout où je vais, sauf peut être quand je suis accompagnée la nuit, là il fait son timide et se fait un peu oublier et revient m’apporter le café le lendemain… Je m’en accommode et le vis bien car des rencontres j’en fais je n’ai pas une vie de nonne. Je suis bien dans mes pompes, je commence à vraiment bien savoir gérer ma vie sentimentale et la contrôler dans le bon sens du terme, dans le sens où je fais et dis ce qui est bon pour moi, où je pense à moi avant les autres et ça me réussit bien et on me le rend plutôt bien en plus… Vous savez ce qu’on dit vaut mieux être seule que mal accompagnée et comme je n’ai pas envie de me mettre en couple pour de mauvaises raisons, je vis bien mon célibat, j’aime qui je suis, j’aime qui je deviens et ça paie, et mes efforts pour être heureuse et en accord avec moi même donnent de bons résultats ! Je suis de plus en plus sereine et ça se ressent.
Mais voilà, parfois, le célibat se met à son aise et prend de la place et me fait bien comprendre que je suis seule. Physiquement seule. Bien sur mes amis les plus proches ne sont pas loin, derrière mon iPhone ou les réseaux, mais physiquement il n’y a personne. Personne ne me prend dans ses bras, personne ne me regarde, me sourit quand je parle, personne n’est présent physiquement pour moi quand j’en ai vraiment besoin comme ça a été le cas il y a plusieurs jours de ça. Et là ça fait mal. On a beau me dire qu’on pense à moi, qu’on m’aime et qu’on me soutient, physiquement je n’ai que mon iPhone pour me rapprocher d’un être humain. Le seul être vivant présent avec moi c’est ma petite miauleuse. Et c’est parfois difficile de ne pouvoir se réfugier dans les bras d’un homme.

2015/01/img_1261.jpg
Mais cette solitude qui, parfois, est cruelle, je décide de la transformer. J’arrive de mieux en mieux à apprécier les petits bonheurs simples pour compenser cette solitude. Je vais prendre soin de moi et de mon bien être par un bon petit plat et un bon verre de vin par exemple, je vais prendre du temps pour moi et me découvrir encore plus et apprécier la jeune femme que je suis, je prends le temps de m’arrêter et d’observer ce que j’ai quand tout le monde court à droite à gauche pour pallier à cette solitude, et de me dire que oui, cette fille que je suis est plutôt cool. Je vais proposer à une copine un ciné, je vais découvrir de nouvelles personnes sympas sur les réseaux, je vais profiter des petites attentions qu’on a pour moi comme un sms, un baiser volé à une sortie de métro, une soirée hors du temps et imprévue, une blague, un conseil, un fou rire et m’ouvrir aux autres encore plus et rendre la pareille à ceux qui me font du bien et juste vivre le moment présent. Je vais rêver aux vacances et noter 2/3 surf camps sympa où je souhaite aller dans un coin de ma tête. La solitude me pèse parfois cruellement même si je sais qu’elle ne durera pas, mais ne plus nier cet état par la faculté de voir les petits bonheurs là ou ils sont et les apprécier à leur juste valeur fait que je me sens mieux. Ce soir était un petit moment de blues. Cette solitude qui s’installe confortablement à côté de moi est parfois insupportable mais je préfère l’accepter, la regarder lui sourire, devenir actrice et ne pas subir, je prends le contre pied et relativise. Et je continue ma route mieux armée et plus sereine !!

Publicités

22 commentaires sur “Solitude et conséquences

Ajouter un commentaire

  1. Très joli texte, dans lequel je me retrouve tout à fait en ce moment ! Je vais le garder dans un coin, et le partager avec mes amies la prochaine fois que j’aurai le blues, car je ne vois pas comment l’exprimer mieux.
    🙂

  2. Je me retrouve pas mal dans ton post ci-dessus, bien qu’étant un homme ! Mais….pourquoi ne délaisserais-tu pas un peu plus tes divers écrans et portables, et le Net, pour aller dans la « vraie vie » rencontrer différentes personnes, des personnes de tous milieux et origines, à travers des loisirs partagés…. L’amitié peut conduire à l’amour, l’inverse est rarement vrai ! Après MEETIC, NETCLUB et bien d’autres sites de rencontres, qui ne m’ont point donné grand chose sur le long terme et m’auront beaucoup déçu (c’est vrai que j’ai un certain niveau d’exigence, tout comme toi sans doute), je me suis inscrit depuis deux ans sur « O.V.S. Paris », et, ma foi, cela m’a donné l’occasion de rencontrer pas mal de monde, même si les relations restent trop épisodiques et superficielles à mon goût…. Néanmoins, chacune/chacun des membres inscrits peut organiser gratuitement ses propres sorties, pour 20 personnes au maximum (resto, café, soirée dansante, spectacle vivant, théâtre, ciné, concert, pique-nique, balades et randonnées, activités sportives, voyages, etc….) C’est très très varié et l’inscription est gratuite ! Mais, au fond, je crois que le PROBLEME, pour toi comme pour moi, c’est de SAVOIR comment passer d’une relation virtuelle, d’un contact derrière un quelconque écran, à une relation REELLE ! Et ensuite, quand elle devient réelle, de la femme imaginée par autrui derrière un écran, à l’amie, voire amante éventuelle, si affinités durables avec cet autre…. Le passage du virtuel au réel est, semble t’il, un des grands maux (de communication) les plus important de notre époque (touchant surtout nos mentalités « occidentales »), avec les différents fanatismes politiques et religieux mis en exergue, les diverses destructions de la planète et de sa biodiversité, et les inégalités qui s’accroissent entre riches et pauvres sur la Terre ! Dans la « mentalité d’avant Internet », il y a 20 ou 30 ans, si je t’avais proposé de prendre un verre quelque part avec moi pour échanger, tu m’aurais peut-être dit « oui », en toute simplicité ! Mais maintenant, avec les « contraintes générées par les nouveaux modes de communication », tu te sentiras obligée, forcément, de dire « non » à cette proposition, et « non » à tout et à tous d’ailleurs : la méfiance étant le fer de lance de la « femme moderne et hyperconnectée » que tu es sans doute…. Comme tant d’autres blogueuses qui s’autoanalysent en permanence, se mettent sous les feux des regards et des questionnements d’autrui comme pour une « réassurance du soi », et qui, finalement, ne se « retrouveront » peut-être jamais à force de vouloir tout « décortiquer »…. Ou se trouve donc la spontanéité, dans tout cela ? Même si, au fond, je suis finalement d’accord avec toi : « Il vaut mieux vivre seul que mal accompagné » (ou accompagné pour de « mauvaises » raisons)….

  3. OK !!! Cela dit, je ne pense pas, hélas, que ce soit dans les « principes » de la grande blogueuse que vous êtes depuis près de 4 ans, de rencontrer dans la « vraie vie » des personnes avec qui vous auriez pu « sympathiser » uniquement via des échanges sur le Net ou via votre blog (je ne parle pas seulement de moi ici ) ! Il y a, comme qui dirait, un « plafond de verre », constaté sur les différents sites et autres forums auxquels j’avais participé depuis plusieurs années, et qui fait que les « contacts sur le net » c’est une chose, et le contact dans la « vraie vie », c’en est une autre !!! ce ne sont presque jamais les mêmes personnes et « on ne se mélange pas » ! D’où votre incapacité, malgré votre talent, votre job et sans doute votre charme, de trouver « chaussure à votre pied », dans la vraie vie…. L’absence de câlins et de tendresse souhaité en filigrane par vous, ne trouve point écho parmi votre entourage habituel (ou alors juste par « écrans interposés » !). Et pourtant, vous vous coupez volontairement, par « principe » de la diversité des personnes (hommes ou femmes) avec qui vous échangez sur ce blog et via le Net…. A mon humble avis, pourtant, seule cette diversité humaine croisée via ce blog, fort intéressant et divers par ailleurs mais nécessitant beaucoup de temps et de présence assidue je pense, pourrait contribuer à vous faire retrouver le chemin de l’ Amour, qui peut se concevoir de différentes manières et pas seulement de la manière « formatée » privilégiée par notre Société et que vous semblez refuser (amour = mariage ou vie à 2 sous le même toit = enfants !). Effectivement, d’autres « formes amoureuses » existent, n’excluant point la « fidélité », mais n’incluant point tous les « formats habituels » de la relation amoureuse ! Etre amoureux tout en gardant une certaine indépendance, oui, cela est possible ! Je sais bien, à vous lire depuis assez longtemps, que ce n’est point dans votre caractère de céder aux exigences ou aux demandes de l’autre, juste par amour…. Mais « cette indépendance dans l’amour » peut se faire, se trouver, justement en « osant » plus, enfin, rentrer en « contact direct » avec des personnes qui parcourent votre blog et échangent avec vous ici, car ils seront déjà plus « perméables » à ces notions évoquées plus haut que les gens de la « vraie vie » que vous fréquentez dans votre milieu habituellement, ignorants de votre blog et des ses différents questionnements soulevés, et dont la philosophie de vie ne correspond point, souvent, à vos attentes ! A vous de « jouer » donc ! La « balle est dans votre camp » ! Sinon, vous continuerez toujours, comme depuis 2013, à émettre des posts ici, liés à votre « solitude »…. Mais que je continuerai néanmoins à parcourir avec attention, étant dans le même cas….. Mais arrivant à la moitié de ma vie et ayant une taille d’à peine 1,70 m, « invisible » donc pour la plupart des jeunes femmes actuelles, ma solitude à moi risque bien de durer tout le restant de ma vie…. Heureusement, j’échange avec des personnes non parisiennes, souvent d’origine étrangère (slaves ou autre), et là, il me reste encore quelques petites chances…. Ces personnes là n’ont point la même mentalité que nos parisiennes issues des grandes écoles ou d’écoles de commerce, que je croise à mon travail ou autre, heureusement !!! L’Amour, ce n’est point comme un « plan Marketing » !!! Mais vous, jeune et jolie comme je pense vous devez être, vous trouverez bien un jour « chaussure à votre pied » ! Sachez que des hommes aussi lisent votre blog et pourraient peut-être vous « comprendre »…. Venir ici, ça signifie déjà « quelque chose », non ?

    1. Alors deja on ne se connait pas vous me voyez a travers mes ecrits mais je ne dis pas tout. Vous ne pouvez pas donc pas connaitre mes principes de rencontres. Vous ignorez comment je rencontre des gens si c’est en reel ou via les reseaux et les deux sont actuels. Ce post est positif malgre ce que vous en penses et vous vous faites une idee de qui je suis. Je sais gerer ma vie et je dis ici ce qui me plait et que j’ai envie de dire…

  4. OK !!! Ne changez rien surtout, ni sur votre manière de faire ni sur votre manière d’être ! Et surtout, ne vous remettez jamais en question !!! Je comprends maintenant mieux les termes de « jeune femme un peu chiante, mais j’assume » inscrite au fronton de votre Blog ! Vous récoltez donc ce que vous semez, après tout ! Ne vous plaignez donc point de votre solitude, et n’écoutez donc jamais les conseils, même amicaux, envoyés par les internautes ici…. Dommage…. Mais je persiste néanmoins à penser que : d’une part, j’ai quelque part un peu raison, malgré tout, au vu de « mon expérience de vie » et de la « vision des gens autour de moi – et ce n’est pas brillant » ! Et que d’autre part, votre blog en général et les écrits postés ici sont souvent intéressants et témoignent véritablement du « mal être de notre époque » et du comportement des « femmes actuelles »…. Nettement mieux que sur « Doctissimo » ou autres, je trouve ! Bien sûr que votre post est « positif », je ne le conteste pas !!! Même si vous semblez un peu « tourner en rond » depuis quelque temps… Mais après tout, ces posts peuvent exercer comme une « catharsis » sur vous et autrui, ici…. Bien sûr que vous savez « gérer votre vie », cela se « sent » à chaque paragraphe !!! A 33 ans, on sait, de toute manière « tout sur tout » sur la vie, n’est-ce pas, et on ne se « remet jamais en question » !!! Les questionnements « philosophiques » viendront souvent après 40 ans, vous avez donc encore tout le temps (quelques années), pour assumer le reste de votre « adulescence » !!! Mais vous verrez, dans quelques années, que des gens comme moi (que vous ne connaissez pas et que vous ne désirez point connaître – tous ces échanges restant finalement, volontairement, assez superficiels -) avaient finalement un peu raison quelque part….

  5. Oh si, je l’ai parcouru pas mal, votre blog, je sais par exemple que vous vous prénommez Sandrine ! Cela aussi, vous sembliez vouloir le « cacher » à autrui, sur ce site ! Vous avez donc « peur » que l’on vous retrouve, à partir de la Toile ? (rires !) Mais rassurez-vous, Sandrine, vous n’avez aucune chance pour ça : c’est un des prénoms les plus courants, statistiquement, dans la tranche des 30/40 ans !!!

    Comme vous le dites sans cesse (mon premier post ici remontant quand même à novembre 2013) : « ON NE SE CONNAIT PAS » !!! Yes !!! A qui donc la faute ? Et je ne vous « jugerai » plus, désormais, puisque cela semble vous blesser, alors que tel n’était point mon intention profonde ! Je désirais simplement, par mes commentaires, ici et ailleurs, être « constructif », et non pas « destructif »…. Mais si c’est « pris » ainsi…. Et bien, tant pis pour moi !

    Désolé, je ne suis pas un « béni oui-oui », je ne suis pas là pour abonder sans cesse dans le sens des gens, ni pour « caresser systématiquement dans le sens du poil » ! J’essaye aussi d’aborder, à ma manière, des problèmes et des questions de « fond », qui transparaissent, selon moi, à travers tous les posts qui m’interpellent et/ou me titillent quelque part…. Je ne suis pas là pour commenter sans arrêt en disant : « c’est bien ce que tu dis, c’est bien ce que vous faites, je suis entièrement Ok avec toi » ! Je laisse cela à d’autres, ici ! Partout où je vais sur la Toile depuis une dizaine d’années, j’essaye de rendre moins « superficiels » les discours et les postures…. Et si c’est « peine perdue », et bien je me retire brutalement du site en question…. Voilà ! J’espère simplement que sur ce blog, cela ne sera pas le cas et que de vraies discussions, dépassant 3 lignes ou 3 mots pour chacun, pourraient advenir, diminuant ainsi la vaine superficialité de certains échanges, et enrichissant les posts de Sandrine, qui sinon ne seraient que de vains « monologues » sans aucun vrai débat d’idées, à mes yeux (« je suis d’accord avec toi, je pense comme toi, je ressens pareil »… !!!) AH QUOI BON ??? (Et pourquoi perdre son temps, je bosse, moi (rires) ?)

    Par ailleurs, je vous avais demandé, il y a quelques semaines, d’effacer mes posts de novembre 2013, gênants, car ils comprenaient, entre autre, mon « adresse e-mail » ! Heureusement (ou malheureusement !) personne d’ici ne m’aura écrit depuis, via cette adresse de courriel ! Mais pourquoi donc ne l’effacez-vous pas, alors que vous « avez la main » pour « gérer votre blog » (comme vous « gérez votre Vie ») et « effacer » les messages « indésirables », si cela est souhaité ? Curieux, non ? Vous ne désirez quand même pas « garder mon adresse » de côté pour pouvoir m’écrire sur ma boîte e-mail perso, quand même ! (rires). Surtout que je sens que vous désirez absolument ne rester (« ON NE SE CONNAIT PAS » !), à l’avenir, et comme toujours, qu’une parfaite INCONNUE pour moi, n’est-ce pas ? (rires)

    Ah, les « apparentes contradictions » de la « gent féminine » (rires) !

  6. Encore un texte intéressant de ta part et pour une fois je commente.
    Le sujet sur le célibat ne me concernait pas jusque dernièrement, maintenant un peu (beaucoup même). Ce qui me rassure c’est que les petits plaisirs comme se préparer un bon petit plat et un bon verre de vin ne sont pas des plaisirs solitaires perso ! Ou alors j’ai déjà des habitudes de vieux célibataire…

    Quoiqu’il en soit il y a tout de même des choses concordantes, célibataire endurcie ou nouveau sur le marché…

  7. Bonjour,
    Ce n’est pas toujours simple de trouver du réconfort dans les moments difficiles et il est vrai que parfois les bras d’un homme peuvent aider énormément. Mais tout comme toi, j’ai appris à chercher le réconfort là où il ne se trouve pas, dans les petites choses simples de la vie. J’ai parfois peur de ne plus avoir besoin d’un homme dans ma vie. Ce sentiment me rassure et me fait peur en même temps.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Ce site vous est proposé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :