Humeurs

Même pas peur

  
Notre imaginaire crée nos peurs, ce que l’on ose affronter nous fait peur et notre imagination s’emballe pour extrapoler, noircir une chose à laquelle on ne veut rien à voir à faire. Être effrayée peut montrer bon nombre de choses que l’on ressent inconsciemment.

Lorsque j’étais gosse je faisais un cauchemar récurrent. Pour rejoindre la petite pièce qui se trouvait dans le garage où je jouais avec mon frère, je passais plusieurs portes et une de ses portes était gardée par une sorcière. Que représentait la sorcière véritablement je l’ignorais ! Elle était juste la représentation de ce qui m’effrayait inconsciemment. Mon imaginaire a représenté ma peur par une sorcière, le personnage que je devais voir dans bon nombre de dessins animés avait l’aspect effrayant qui représentait mes peurs. À chaque fois que je voyais cette sorcière, je me réveillais de mon cauchemar incapable d’aller plus loin et de rejoindre ma petite pièce. Puis un jour sans trop comprendre ce qui se passait je me suis arrêtée auprès de cette sorcière pour lui parler et affronter ma peur. Et mon rêve a pu continuer et le cauchemar n’est jamais revenu.

  
Ce jour là je devais être prête à faire face à ma peur, m’y arrêter et l’affronter. Et j’ai réussi sans trop de difficulté au final. Et j’ai grandi. Des peurs j’en ai eu bon nombre et dernièrement j’en avais un paquet d’ordre personnel. Peut être que celle qui me faisait le plus peur c’était moi. Affronter qui j’étais devenue, regarder en face mon comportement, ma façon d’être qui ne me rendait pas heureuse et y faire face. Et j’ai affronté. Je me suis battue, j’ai appris, compris, accepté, j’ai grandi et j’ai fait un bon de géant dans ma vie privée. Et ce qui m’effrayait est devenue ce dont je suis le plus fière aujourd’hui. Affronter mes démons m’a fait grandir, devenir forte et sereine et bien dans ma vie. Je n’étais pas si effrayante que ça et j’ai surmonté cette peur lentement mais sûrement et depuis c’est derrière moi. Depuis mes peurs ne sont plus aussi effrayantes, les regarder, les passer devient facile, plus aisé et je suis plus légère. La vie et ses surprises ne m’effraient plus, je suis là ou je suis censée être et mes angoisses m’ont rendu forte et fière. Ma confiance en moi se porte comme un charme et mon imaginaire est depuis tourné vers du beau, du bon du fun et ce n’est que du bonheur. 

S’arrêter face à sa peur, la prendre à bout de bras demande un effort et pas n’importe lequel. Admettre que l’on a tort parfois et que l’on a raison aussi, admettre et comprendre que notre vie se vit pour nous avant toute chose,  que l’on doit abandonner certaines croyances et lâcher ses œillères pour se confronter à la réalité n’est pas facile je le reconnais et je sais de quoi je parle mais croyez moi ça vaut le coup !! Je vous souhaite de ne plus avoir peur de rien et de vaincre ce qui vous effraie consciemment ou non, et je vous assure le bonheur et la sérénité sont juste après votre sorcière 🙂

Publicités

29 commentaires sur “Même pas peur

  1. Jusqu’à présent, la vraie peur ne s’est exprimée qu’à trois occasions chez moi dans un contexte santé. Pour le reste, la logique et le bon sens seront toujours là pour me guider globalement… Se remettre systématiquement en question, s’en poser trop (de questions), s’auto analyser, (se) prouver quelque chose, se justifier, surinterpréter, paraître, (se) convaincre,… pfiou trop fatigant pour moi tout ça… D’où l’intérêt pour moi d’être plus basique/efficace en la matière (qqchose qui ne s’arrangera pas avec l’âge)…

  2. Hey hey tu te rappel de moi ? On avait pas ma discuté sur ton article des mecs qui prennent le temps de répondre.
    Tu vas bien ?
    Finalement j’ai tenter énormément de choses pour qu’il me reparle puis pendant mon attente sans dire merde il m’avait « effacé » de sa vie, donc la vexé a envoyé un message un sur fb et l’autre par snap car j’avais plus de tel a ce moment la et que je pense qu’il m’avait bloquer sur messenger quoi, bref après ça je l’ai effacé matériellement et essayé aussi mentalement parlant même si c’était dur, j’y pense encore mai beaucoup moins. Cette histoire m’as fait réaliser mes peurs.. la peur de la nouveauté, de se dévoiler encore a quelqu’un.. la peur du regard des autres comme ma famille, peur de passer a l’acte.. et peur de pas faire ce qu’il faut et donc qu’il faudrait je me remette en question. Après j’ai évidemment d’autre peur sur certains autres sujet de la vie comme le boulot, la vie tout simplement…
    Et aujourd’hui, encore confronté a la peur de l’amour…j’ai depuis le temps rencontrer quelqu’un d’autre..(via un site de rencontre connu) et franchement je savais pas ou je mettais les pieds, au début je me sentais pas faire un truc avec quoi.. 😮
    Puis je me suis senti mieux, et bien a force de le voir mon intérêt a surgit ( physiquement pas mon genre et l’histoire de l’ancien rencard a du jouer et j’étais  »aveuglé » peut être…)
    J’ai décider de le rencontrer plusieurs fois et on s’est embrasse que la 4eme fois, il me respect. Après moi je veux « prendre mon temps » vu que j’ai la contrainte d’être encore en contact avec mon ex sur un truc non régler, je n’ai pas envie de précipiter les choses déjà que la le rythme c’est accélérer…et va un peu vite pour moi. Bref sinon il sait pourquoi je prend mon temps…et m comprend et essaye de respecter ça mais lui il a des sentiments plus « fort » que moi. En fait c’est un mec « needy » quoi mais j’ai bien vu que c’était un mec bien donc j’ai pas pris jambe a mon cou x).. après plus ça va plus les questions et les peurs fusent dans ma tête…
    Je me sens pas prête a me dire « on est un couple » même si je me sens bien avec et tout quoi..et la j’ai la « peur de le perdre » mais bon j’ai l’impression d’être hyper compliqué /:

      1. Peut être mais je veux tellement faire les choses bien avec et pas blessé la personne que voila.. :/
        Puis c’est horrible de encore pensé a mon passé alors que quelqu’un d’autre et dans mon champ de vision..mais bon une fois passé le cap je passerai les autres petits à petits.. Pour le coup j’ai pu parler et être réellement écouter x)

      2. Oui c’est sur 🙂
        Oui après vas falloir surmonter ma peur de me mettre en couple  »officiellement » et de le dire a mes parents huhu x)
        bref merci 🙂

      3. Mes plus grandes peurs se sont réalisées… j’en avais parlé un peu a mes parents. Je me sentais prête a dire « on est un couple »… c’etait plus une formalité. Mais maintenant ce n’est plus du tout le cas, j’ai fais une erreur sans chercher a blessé je suis passé a l’acte avec mais ça na pas était a la hauteur de ses espérances… il s’est senti « rejetée ». C’est une situation plus complexe mais je vais pas m’étaler…
        Aujourd’hui tout a pas était dit mais il m’as dit se prendre la tête sur nous et ça et que dans ça tête rien ne s’arrange que ça le rend mal à l’aise…
        Je lui répond, je cherche plus d’explication mais rien…je me sens incomprise, et bête d’avoir fait « ça ».
        Ma déception est à la hauteur des espoirs que je nourris.. et encore rien est terminer.

      4. J’ai envie d’arranger les choses mais c’est un sujet délicat pour lui ça le  »saoule »..je sais pas quoi faire vraiment…

        merci, oui…

      5. J’ai répondu a son message puis depuis je lui ai pas parlé (1 jour), ça le saoule de parlé de cette situation avec moi. Le sujet est délicat pour lui…
        Je force rien j’ai juste besoins de réponses, et je voulais et veux toujours arranger les choses. Je sais juste pas comment m’y prendre, et lui n’y arrive pas dans sa tête…

      6. Oui après avoir insisté (grosse erreurs) j’ai compris, on parlé donc d’autre choses plate…puis il a finis par me dire  » je me prend la tete sur nous et ça s’arrange pas dans ma tete, je vais rester celib en vrai je pense mdr…
        rien que d’y repense me rend mal a l’aise. »  » bon je te laisse, ça me saoule bonne nuit à demain » voilà les derniers messages que j’ai eu, j’ai bien sur répondu puis je ne lui parles plus… un jour est passé la sans que je lui parles.

        Je penses que ça le « saoule » d’abordé le sujet, d’arranger les choses…concrètement. Alors que dans le séjours il n’y a pas que ça qui devrait compter je pense…:/

        Je pensai le mettre au pied du mur sur cette abandon, fuite..mais si tu penses que c’est encore insistait sur ça… :s

      7. Oui je pense que c’est encore insister pour avoir des réponses qu’il ne peut peut être pas te donner ! Laisse couler et prends tes distances même si c’est dur ! Les mettre au pied du mur ne sert à rien je pense !

      8. Pour ça que je pensai reprendre juste des nouvelles pour commencer. Je peux pas moi rester au pieds du mur..si je fais tout ça c’est que voilà mes sentiments sont vrais puis c’est plus pour faire comprendre que le week-end amoureux est juste devenu un truc que sur le sexe quoi…
        Et que y a pas que « ça ».. raté ne fais pas tout raté…

        On était presque en couple… et moi je me sens bafoué, utilisée limite…

      9. Oui je sais…
        J’aurai au moins essayer … quand on aime on fais souvent des bêtises. Après c’est pas juste pour moi ou qu’il me choisissent…

      10. Oui c’est sûr je l’ai choisi lui mais maintenant c’est finis..
        Il était buté sur cet échec et c’est position… impossible d »assumer le moindre tords. Il a fait l égoïste et préfère en arrêté la et ne veut pas de relation tellement ça l’a « dégouté  » il l as dit lui même… Bref j’ai eu une réponse et je suis plus au pied du mur… Ça va encore être dur mais voilà. Je vais m occuper de moi en attendant et profiter d être célibataire pour retrouver mon amour propre et ma confiance

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s