Il était une fois

  
Il était une fois une licorne rose qui aimait voir des paillettes et être entourée de paillettes. La petite licorne rose n’était pourtant pas dupe, elle savait que derrière les paillettes et le rose bonbon se cachait beaucoup de merde. Mais elle était aussi persuadée que les vraies pépites d’or existent et qu’une en particulier existe pour elle. 

Dans la vie de la petite licorne les gens vont et viennent c’est ainsi. Au début elle ne le prenait pas bien. Mais quand derrière les relations remplies de pseudos paillettes elle a pu distinguer la merde et ce qu’elle traînait derrière elle, elle a arrêté d’être triste. Chacun est maître de sa vie, et de ses choix. Quant à les assumer là c’est encore autre chose. Alors la petite licorne qui aimait toujours les paillettes décida qu’il valait mieux avoir seulement quelques pépites mais des jolies que des petites pierres brillantes qui ne valent pas grand chose. 

La petite licorne a donc appris à lâcher prise et à laisser partir les gens car les retenir ne sert à rien à part perdre de l’énergie et ternir du coup son éclat. Ça ne l’empeche pas parfois d’être triste mais la petite licorne sait désormais secouer ses sabots dorés pour se débarrasser de la crasse et des boulets. La petite licorne a trouvé sa place, elle se déploie et galope dans sa vie en se laissant porter et refuse de se laisser freiner. La licorne aime les paillettes au fond des yeux des autres et un jour un bel étalon  verra des paillettes dans les yeux de la licorne et l’envie folle lui prendra de rester avec elle et semer de l’amour autour d’eux !

Publicités

11 commentaires sur “Il était une fois

Ajouter un commentaire

  1. L’histoire ne peut que bien finir avec un tel personnage central. Bon sauf si c’est du Woody Allen mais lui c’est parce qu’il aime bien prendre le contre pied de ce qui doit arriver 🙂

    1. Woody Allen offre une poesie ringarde mais o combien savoureuse dans ses histoires (sauf un film sur deux qui est aussi fade qu’une soupe sans sel). On se delecte de la mise en scene littéraire -et donc parfois cinématographique- de ces imperfections!
      Pour conclure je ne dirais pas qu’il prend le contre pied de […] mais qu’il tord le cou a toutes ces destinées clichées qui cloturent les productions hollywoodiennes.

  2. C’est sympa comme histoire ! Ca montre la positivité des choses avec beaucoup de décalé x) J’avoue qu’au début je me suis dit « c’est quoi ce truc » et puis je me suis dit « c’est du génie ! » parce que c’est super malin comme manière de dire des choses qu’on peut voir d’écrit partout 😉

  3. Bonjour petite Licorne, ça fait deux fois que je lis ton histoire qui me touche particulièrement parce que je sais parfaitement ce que tu ressens.
    Même si je me pose également des questions par rapport à ma situation et mon avenir, je garde toujours l’espoir même si la vie et ses complications ont tendance à te faire baisser la tête! Mais jamais, crois y, tu as le droit d’être heureuse, comme tout le monde, il n’y a pas de raison.
    C’est d’ailleurs ainsi que finit ton histoire, tu as bon esprit, l’esprit qu’il faut!
    Tu es très lucide par rapport aux gens qui nous entourent, mais, tout le monde n’est pas pareil, je t’assure. Le souci, c’est qu’il faut croire que les « bonnes » personnes sont de plus en plus rares ou déjà accaparées… C’est ainsi. Mais laissons le temps agir, meme si c’est vrai on est toujours pressés d’être heureux!
    Reste passionnée…
    Je te souhaite le meilleur! Au plaisir de te lire!😃

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Ce site vous est proposé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :