Non classé

I hate you

20130527-210806.jpg

Paris. Ville Lumière d’égoïstes. Ville de l’amour où mon coeur est éparpillé un peu partout. Capitale de notre pays que je quitterais dès que l’occasion se présentera pour rejoindre mes côtes. Paris ville où tout est possible mais rien n’est faisable. Paris la ville accueillante mais où les rues sont remplies de masques tristes. Paris où l’on peut trouver un nouveau boulot et prendre des risques. Paris est la ville où pour la première fois de ma vie on m’a volé mon sac, mes papiers, mes biens.

Il est étrange de me dire que le seul endroit où je ne me sens pas à ma place et où tout est plus compliqué est l’endroit où je me suis trouvée véritablement. C’est dans l’adversité, dans les endroits où on doit se battre que l’on finit par se trouver soi même si on a le courage d’affronter ses craintes. Se regarder dans une glace dans la seule ville où la majorité de la population refuse de le faire. Je pense que lorsque j’aurais fait le tour de ce que j’ai à faire ici je m’en irais voir ailleurs. Ce jour n’est pas encore arrivé alors je prends de l’expérience, j’apprends et un jour je saurais. Et le jour où mon coeur sera prêt à faire confiance à un mec, alors ça arrivera, en attendant  je préfère rester seule dans cette ville et pas me brûler les ailes avec ceux qui n’ont jamais mérité de m’avoir dans leur vie. Mais on apprend de ses erreurs, on souffre de ces erreurs mais on sort tellement grandie que j’envierais mon futur ! Paris je te hais et grâce à ma haine de toi je grandis alors dans un sens merci de ce que tu mets comme merde sur mon chemin depuis que je te fréquente.

Publicités

8 commentaires sur “I hate you

  1. J’avais ressenti un peu la même chose à Paris lors de mon stage de 6 mois. Au début l’excitation de se dire que tout est possible, il y a de la vie dans les rues, les bars ouvrent tard, beaucoup de musées et d’offres culturelles. Au final, les gens qui font la gueule dans le métro, l’épuisement le soir et l’envie de me casser dans ma campagne et mes champs tous les weekend. Bien sûr il y a eu des bons moments, mais dans l’ensemble j’ai trouvé cette vie écrasante et je suis une provinciale convaincue (après je me dis qu’avec un super salaire ou une rente, la vie doit être bien différente ^^).
    Reste tant que tu arrives à ne pas en souffrir de trop, mais je te comprends totalement 🙂
    Des bisous !!

    1. Oh bah les salaires sont pas énormes non plus et tout est plus cher ! C’est vraiment une vie particulière mais hélas le boulot que je fais est pas ailleurs et je refuse d’être graphiste de nouveau 🙂 donc bon ca limite ah ah ah

  2. Paris Paris… c’est du Je t’aime et je te hais à la fois… La routine de Paris ne me manque absolument pas, ce qui me manque de Paris c’est ce qu’elle peut nous apporter côté culture et sorties… c’est tout… Ici, en Suisse, j’ai le calme, les paysages magnifiques, les vaches et le chocolat hihi. Je te souhaite de très vite aller là où tu seras complètement bien

  3. Bien désolé de ce qu’il t’arrive! Rassure toi, tu n’es pas la seule et pas seule! Courage! Garde espoir et prends de la force avec tous ces coups durs! C’est ça qui fait grandir! Certes, quand on a une épaule sur laquelle on peut poser sa tete, ça passe mieux, on est bien d’accord!
    Quel âge as tu? Qu’est ce qu’il t’arrive avec les mecs pour que tu ne fasses pas confiance en nous? Possibilité de continuer cette conversation par mail, pas de souci!

  4. Portrait peu flatteur. J’avoue avoir ressenti exactement le même ras-le-bol. Et depuis que j’ai quitté la région parisienne, j’avoue apprécier mes visites à Paris. Paris je l’adore mais quand je n’y vis pas…
    Au moins tu sais ce que tu me veux pas grâce a cette ville xD c’est clair !
    Moi j’ai décidé de profiter sans me prendre la tête ^^ J’ai tout de même l’impression que je ne retomberais jamais amoureuse…
    Bien sûr que tu vas le kiffer ton futur ! Continue à kiffer ton nouveau métier en attendant de pouvoir le vivre là où tu seras bien ! Courage !

    1. Merci ma belle 🙂 quant à tomber amoureuse ca t’arrivera de nouveau 🙂 je me dis que ça me tombera dessus quand ca sera le bon moment ! Courage aussi et gros bisous (faut que je t’écrive !!)

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s