Échecs, réussites, déception… qui gagne cette année ?

pexels-photo-714027

Cette année 2017 doit-elle rentrée dans une catégorie, voire plusieurs ? Dois-je la mettre dans une case ou dans plusieurs ou est-elle un mix de plusieurs choses, ce qui la mettrait dans une case en demie teinte ? Cette année est une année en demie teinte. Autant 2016 fut une année charnière, autant cette année fut plutôt l’année du renouveau, du combat, de la déception, mais d’accomplissement personnel également.

Cette année fut compliquée, tant niveau professionnel que personnel. Beaucoup d’embuches, beaucoup de remises en question, beaucoup de doutes, et beaucoup de déceptions. Heureusement, ce tableau fut teinté de jolies petites joies, professionnelles en m’associant à une super nana, et personnelles grâce à mes 2 voyages en solo que j’ai pu faire cette année : New York pour mon anniversaire et Bali pour me ressourcer, me rencontrer, me recentrer et me retrouver, faire peau neuve dans l’esprit, le coeur et le corps ! Cependant, même si je me suis octroyée ces petits bonheurs et que cela m’a fait un bien immense, il n’en reste pas moins que beaucoup de déceptions ont entamé cette année. Je remarque juste que notre propre bonheur, on ne le doit qu’à soi, et non aux autres, par contre les déceptions viennent des autres. Souvent, voire toujours. Mes réussites personnelles, je ne les dois qu’à moi même. Je me suis donnée les occasions de réaliser mes rêves de voyage, et j’étais là ou je devais être à des moments clés de ma vie. J’ai décidé de changer (de nouveau) de voie professionnelle, sachant que trouver un nouveau job ne serait pas aisé voire rapide, et que je passerai forcément par une phase de remise en question. Mais quand cela devient trop difficile d’un point de vue moral et que nos convictions personnelles sont en passe de ne plus être respectées, il faut savoir prendre une décision, que je ne regrette pas. Alors je passe entretiens, sur entretiens, en sachant qu’une fois la porte franchie, les décisions ne m’appartiennent plus alors je pars en ayant fait mon maximum. Je me donne les moyens pour trouver le job qui correspondra à ce que je suis aujourd’hui et ce à quoi j’aspire.

pexels-photo-307008

Puis viennent les autres déceptions, celles que j’ai évitées en 2016 et dont j’aurais aimé éviter encore un peu. Les déceptions sentimentales (et parfois amicales, car oui il y en toujours un peu) sont celles que j’ai du mal à vivre. Peut être parce qu’à bientôt 36 ans, je ne construis rien, que ceux que je rencontre ne sont pas en phase avec mes envies, et à chaque fois je me fais avoir. Mais si on ne prend pas le risque, à quoi ça sert ? Mais 2 déceptions en 1 année, ça reste trop. Celui qui vous dit blanc, fait noir et donc, au final ne respecte pas ses dires, et est, bien entendu, une des personnes les plus moralisatrices que j’ai jamais rencontrées. Même si j’avais décidé de ne rester qu’amie avec lui, je pense que j’aurais aussi été déçue par son attitude. Je me remets souvent en question, mais là j’avoue que ce n’étais pas à moi de le faire, je sais que moi j’étais fiable et suivais mes dires, mais plusieurs signes me montraient qu’entre lui et moi ça ne collait pas, je les ai juste vus trop tard mais mieux vaut tard que jamais paraît-il. Puis il y a eu cette histoire express mais magique à l’autre bout du monde. Celle qui m’a fait vibrée, comme ça ne m’était pas arrivée depuis longtemps, celle qui me donnait des papillons dans le ventre, un sourire niais sur le visage quand j’étais sur la plage, celle qui me faisait rire constamment et m’a fait vivre tout simplement. Quand vous êtes à l’autre bout du monde, vous savez que les rencontres magiques ne durent qu’un certain temps. Alors vous vous en nourrissez, vous foncez, vous ne réfléchissez pas à l’après qui n’existera pas, car nous habitons à l’autre bout du monde l’un et l’autre, lui dans un pays que je rêve de visiter, j’espère l’an prochain d’ailleurs. Mais hélas, on ne peut éviter le petit pincement de coeur, celui qui était inévitable et ça fait franchement chier.

Je suis contente que cette année se termine, hâte de tourner la page même si ce n’est que du figuratif, contente d’en finir avec cette année en demie-teinte et frustrante et décevante. 2018 devrait m’apporter un job, en tout cas je fais ce qu’il faut, le mec, on n’en parle même pas, je ne m’attends à rien là dessus ça vaut mieux, et je l’espère des voyages. Pour cette partie tout dépendra de si j’ai un job et quand je devrais commencer bien évidemment. En tout cas je croise les doigts pour tout lier comme il faut et continuer encore à rebondir, ce que je fais sans arrêt depuis quelques années avec fatigue je l’avoue. Alors 2017, va chier et 2018 je t’attends au tournant.

Publicités

17 commentaires sur “Échecs, réussites, déception… qui gagne cette année ?

Ajouter un commentaire

  1. Vraiment des passages intrigants dans tes articles.
    Il me plairait d’ échanger avec toi autour d’un verre… je pense que ça pourrait être très intéressant.

  2. tu insistes sur le fait que le bonheur vient de toi seule tandis que les déceptions viennent des autres. Les déceptions viennent aussi de nos attentes. Et la belle histoire que tu as vécu à l’autre bout du monde a eu lieu parce que l’autre t’a accueilli comme tu l’as accueilli lui

    Êtes-vous toujours en contact ?

  3. Première intrigue : la déception vient des autres : on est tous amenés à le penser quand on est déçus par une situation : mais est ce juste et qui peut juger que c’est juste??? Ah!?!
    Je ne te jette pas la pierre, j’ai la même problématique 😁.
    La question à se poser est : ou est le vrai du faux quand tu rencontres une personne (amical, amoureux, pro) et la c’est un sacré boulot sachant qu’en plus, quand ça tourne mal, on ne te donne pas la bonne explication quand il y en a une… on aurait plutôt tendance à t’amener sur des chemins généralistes !
    Une chose est certaine, on ne peut pas changer la personnalité des gens et donc on ne peut pas leur en vouloir si ça ne le fait pas surtout que nous pouvons avoir un comportement inconscient qui amène l’incompréhension de l’attitude de l’autre.
    À suivre…

  4. Échecs, réussites, déception… il n’y a pas de vainqueur : tu es la seule gagnante car bien que ça puisse faire mal, toutes ces expériences te font grandir et te rendent meilleure. On peut douter de la condition humaine mais ta force est de ne jamais douter de toi. Haut les cœurs !!! Il n’y a pas de bonne ou de mauvaise année, c’est toi qui lui donne sa « couleur » 😉
    Joli coup de plume tu as 🙂

  5. En fait, ton billet me rend triste…

    Tu considéres être toujours déçu des autres et que ton bonheur n’ai créer que par toi même…

    C’est ta vision mais personnellement je considére que le bonheur n’est pas lié à ce que tu attends des autres mais bien a ce que tu leur donnes avant tout.
    Ma vision est peut être trés naïve mais généralement on me le rend et parfois au centuple. car si tes actions sont bel et bien desinterressé, tu ne peux necessairement pas être déçu d’un retour.

    Du coup c’est une réponse à ta réponse de William :
    Je vois les choses tout simplement différemment. Par exemple, lorsque tu aides un amis a demenager tu t’attends a être payé ? ou qu’il t’offre une bouteille. A moins que tu ne décides ne pas y aller car cela te fais chier…
    Si c’est le cas … j’aimerais pas être ton ami ou ni même ton mec.

    Eventuellement, tu peux espérer qu’ils te rendent ce même service le jour ou toi tu démenages mais tu ne peux pas leur reprocher de ne pas te le rendre à chaque fois.

    En gros ce que tu décris est un peu le probléme de notre société où on s’attend forcément avoir plus, sachant que l’on ne sait pas se contenter de ce que l’on a, c’est souvent l’origine des infidélités dans les couples. Donc dans ce cas, je dirais qu’il faut relativisé.

    Si tu as un jouveau Job, il faudrait que tu partes dans des pays moins développés que new york ou Bali, genre Perou ou pays d’afrique, je peux t’assurer que tu verrais la vie sous un angle un peu différent et que tu vois la vie plus belle qu’elle ne l’était avant.

    Bref je te souhaites de belles choses pour l’année prochaines avec les réussites que tu souhaites 😉

  6. Tout est question de position de curseur chez l’un et chez l’autre.
    Quant au manque de respect, c’est qu’on a mal sondé la personne qui, par je sais quel écran de fumée, nous a pas laissé voir l’arnaque si je puis dire.

  7. Coucou, je pense qu’il faut un petit peu de tout ça pour évoluer mais c’est vrai que c’est difficile de remonter la pente quand on est au plus bas. Il faut simplement continuer à croire en soi.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site vous est proposé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :