Pourquoi je blogue ?

pexels-photo-916335

Cet article est la parfaite continuité de mon précédent post sur les réseaux sociaux. Il vous a d’ailleurs bien plu alors merci à vous. Je tenais depuis un petit moment à vous parler de pourquoi je me suis mise à bloguer ! Et c’est le commentaire d’Ophélie qui m’a rappelé pourquoi j’ai ouvert « Le modeste blog de Miss Bavarde » il y a de ça 6/7 ans. Lorsque j’ai ouvert ce blog je vivais depuis peu en région parisienne et ne connaissait pas grand chose. J’avais rencontré un gars via Adopte un mec (oui je sais, et comme dit précédemment j’ai eu ma période appli ^^), on est devenu potes et quand il m’entendait parler de mes histoires foireuses avec les mecs, il me disait « ouvre un blog » ! T’as de quoi raconter ! Et effectivement, j’avais de quoi dire sur les mecs, la vie à Paris, les gens qui vont et viennent dans ta vie. Et quasiment 6 ou 7 ans plus tard, je sis toujours là malgré ma pause de quasiment 2 ans.

J’ai donc ouvert ce blog pour raconter mes histoires foireuses. C’était étrange me direz vous, de raconter à de parfaits inconnus ses histoires de coeur, ses doutes et questions mais aussi ses bons moments. Mais les blogs au début, c’était ça : un partage. Je voyais cela comme une thérapie aussi pour m’aider à avancer et me rendre compte que, non je n’étais pas la seule à pleurer pour un homme. J’avais toujours voulu écrire, d’aussi loin que je m’en rappelle et tenir un blog était une façon de toucher cette envie lointaine. J’ai donc ouvert mon blog, alors que je n’y connaissais rien, je l’ai inscrit sur Hellocoton également, je publiais mes articles sur Twitter aussi et au fur et à mesure je me suis prise au jeu de l’écriture. Vous raconter mes déboires, lire les commentaires, échanger, lire les autres blogs et enfin, je me disais je ne suis pas la seule. Cela m’aidait de voir que c’était aussi galère chez les autres. Et petit truc sympa, j’ai rencontré pas mal de monde via le blog, et certains sont toujours dans mon cercle d’amis. Ce blog me permettait de partager honnêtement ce que je pensais et de vous poser des questions. Mais un jour, ce blog et mes copines ne me suffisaient plus pour avancer et évoluer. Je n’arrivais plus à écrire, j’étais bloquée, ça ne venait plus, je ne me retrouvais plus dans ce blog, j’ai donc fait une longue pause. J’ai procédé à quelques tests par ci par là mais non, ça ne servait à rien, j’étais mal.

pexels-photo-708392

Et donc comme vous le savez, j’ai été consulter une psychanalyste pendant près de 18 mois. Une révélation. Un travail sur soi très compliqué mais tellement salvateur, tellement révélateur sur qui je suis, comment je fonctionne, ce qui me convient et ne me convient plus, les doutes que j’avais et que j’ai compris… C’est comme gravir le mont le plus haut du monde, et chuter d’un coup, se relever et repartir en sachant qu’on va y arriver. Et je vous l’assure, apprendre de ce dont on est capable, prendre conscience de nos capacités et de force intérieure est la plus belle découverte du monde. Je sais désormais que je suis mieux hors de ma période de confort, je l’ai compris, intégré et je l’applique. Du temps a passé après ma psychanalyse avant que je reprenne ce blog. Quand je l’ai repris il y a quelques mois, je souhaitais partager mon évolution, car ce blog c’est ça, mon évolution au fur et à mesure des mois comme ceux qui me lisent depuis longtemps ont pu le remarquer. Et si il y a plusieurs années je parlais beaucoup des hommes et de mes doutes sur eux, mon célibat etc, aujourd’hui j’en parlerais encore évidemment mais pas seulement. Désormais, je veux surtout partager avec vous l’importance de cerner sa zone de confort et de faire ce premier pas pour en sortir. Je veux vous parler du bonheur que c’est d’en sortir, que faire fi de la pression sociale sur le célibat à 36 ans, que oui, la vie c’est parfois remplie de chieurs, de doutes, de peurs, mais aussi de joie, courage et volonté. Ce blog, c’est ma façon à moi de montrer qu’on peut avancer dans la vie, qu’on peut évoluer et progresser et entreprendre ce dont on ne se savait pas capable. Bref ce blog ne tournera pas qu’autour des hommes car ma vie ne tourne pas autour d’eux. J’ai mis beaucoup de temps à le comprendre mais je l’ai compris. Ce blog c’est qui je suis aujourd’hui, à 36 ans, au chômage et en freelance, célibataire, propriétaire avec un chat. Alors quand je vois qu’il y a près de 4 ans vous étiez plus de 200 000 à me lire chaque année, je me dis que j’ai bien fait de reprendre l’écriture car si je peux, par mes petites histoires vous aider, conseiller, accompagner, et vous montrer que tout peut s’entreprendre alors j’espère aider 500 000 personnes 🙂

Publicités

16 commentaires sur “Pourquoi je blogue ?

Ajouter un commentaire

  1. Alors vivement la suite 😉 Si tu as 5 mn viens voir mon blog et me dire ce que tu en pense, j’ai commencé il y a 1 mois et demi et tout les avis sont bons à prendre, à bientôt j’espère

    1. Merci 🙂 et bien écoute pour une qui débute c’est plutôt pas mal ! Essaie de faire des articles assez longs comme la poudre magique ^^ et quand tu veux poster une photo ou un moment particulier, crées une sorte de rendez vous dans la semaine avec toutes tes photos 🙂 en tout cas continue ^^

  2. Je te lis depuis 2012 et effectivement, bien que l’on ne se connaisse pas dans la vie réelle, j’ai bel et bien noté une évolution dans ton état d’esprit.
    Je pense te l’avoir déjà dit sur twitter, mais avant, je trouve que ta vie semblait tourner beaucoup autour des mecs, des rencontres.
    A un moment donné, j’avais même raréfier mes visites, car moi aussi célibataire, à l’époque, je ne me reconnaissais pas du tout dans cette vision du célibat centré sur le  » Je veux rencontrer quelqu’un, je veux être en couple ». Je le répéterai toujours : le célibat n’est pas une maladie honteuse dont il faut absolument guérir.

    Ça me fait donc plaisir de voir cet état d’esprit différent depuis 2 ans. Tu sembles teeeeeeeellement mieux dans ta peau, plus sûre de tes choix et moins perméable aux pressions extérieures !!
    J’ai également énormément apprécié la sincérité et le courage dont tu as fait preuve en confiant (toujours sur twitter) que tu voyais une psy (à l’époque). Ça m’a inspiré à en voir une, moi-même 🙂
    Depuis, je vais mieux, j’ai repris le chemin du blogging aussi et mes projets d’écriture.
    Et pour cela je te dis merci, merci et encore merci 🙂

    1. Hannnnn mais merci beaucoup !!!! Le blog était devenu chiant ah ah ah !!! Non mais sérieusement ça a été compliqué de sortir de la pression sociale en fait mais une fois que tu t’en libères, quel bonheur ! C’est cool pour toi aussi je suis ravie 🙂

  3. L’important est d’échanger.
    Garder tout pour soi n’est pas une bonne idée surtout quand t’es seul : c’est peut être ca la zone de confort?
    Alors vivement qu’on en sorte 😉
    Merci pour tes post !

    1. Je pense qu’on partage plus ou plutôt différemment quand on est seul. La zone de confort n’est pas que de rester célibataire ou en couple, c’est valable pour tout un tas de choses 🙂

  4. C’est fou mais moi j’écris plus facilement quand ça ne va pas top, Quand quelque chose me choque ou m’énerve… mais mon blog a aussi été d’une grande aide et peu sont ceux qui me suivent du début jusqu’à aujourd’hui, mais les fidèles ont pu voir également une progression bien que je ne suis jamais satisfaite ahah. Les blogs sont une bonne thérapie en fait 😉 En tout cas je vais continuer à te suivre 😊

    1. Ah ah ah merci ma biche ! C’est souvent plus simple d’écrire quand ça va mal. Je trouve aussi. C’est thérapeutique effectivement ! Hâte de voir un article où tu diras tiens je me casse de Suisse lol

  5. Humour miss bavarde😉
    Il ne me reste plus qu’à créer un blog alors, car pour moi le psy, pas trop, sans doute à tort.
    Moi quand ça ne va pas, je compose des chansons et actuellement je déchante pas mal!
    Mais merci de nous motiver en démontrant qu’il est possible d’évoluer grâce à tes conseils et ton accompagnement!

  6. C’est marrant parce que je me reconnais un peu dans ton parcours, en ce qui concerne la thérapie et ce pourquoi tu écrivais à la base (ce besoin de parler de certaines choses, etc).
    J’espère que tu atteindras ton objectif ^^

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site vous est proposé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :