1 an après, petit bilan de la jeune Freelance que je suis

forest-girl-person-244200

Cela va faire bientôt 1 an que j’ai signé ma rupture conventionnelle et ai donc quitté mon emploi en CDI. Salaire « correct » pour payer mes factures, mon prêt, économiser quelques euros et partir en vacances régulièrement et donc me faire plaisir. 1 an bientôt que je ne vis que du chômage, mais surtout de ce que je gagne en tant que Freelance.

Cela fait bientôt 1 an que je me suis assise sur ce salaire « correct » pour vivre avec beaucoup moins, soyons honnête. Je ne gagne pas encore un revenu incroyable avec mon auto entreprise mais j’arrive à vivre avec cela, surtout car je ne suis pas dépensière. Mais chaque euro est savamment dépensé, je ne le cache pas. Et vous savez quoi ? Je ne changerais ma décision pour rien au monde.

Pourquoi je ne changerais rien si c’était à refaire ? Tout simplement pour ma santé d’esprit, pour mon bien être personnel et physique. Mon moral est meilleur, prendre du recul est plus facile, le stress est moindre et je me sens plus libre, plus adulte, plus autonome encore… Ca vous étonne quand je vous dis moins stressée ? Et bien moi non, car le stress quand on est en poste, en tout cas celui que je subissais plus que je ne le vivais était malsain. Celui que je vis aujourd’hui est sain, car je l’accepte et le vis bien.

Quand j’ai un mois creux dans mon activité de Freelance, le chômage compense mes revenus, et me verse un complément calculé par rapport à mon revenu journalier, différencié au montant de mon CA déclaré. Sauf que le chômage, je vous le dis direct, c’est pas grand chose, uniquement 52% de mon ancien salaire brut (si je ne me trompe pas). Et pas grand chose veut dire que mon chômage paie mes factures uniquement, et à peine un mois de courses. Mais je m’en sors.

Je me suis imposée une routine que je tiens depuis quelques mois maintenant. Disons que je m’écoute, et travaille quand je me sens prête et concentrée, et je travaille beaucoup le soir. Je me suis focalisée sur mon activité de Freelance qu’en début de cette année, soit assez tard je vous l’accorde. Comme vous le savez, je suis partie me ressourcer à Bali juste après mon départ, à mon retour j’avais une mission de quelques mois dans une petite agence que j’ai quitté très vite avant de retomber dans des travers avec un client vraiment con ! 2017 ne fut pas une bonne année pour le patronat/client pour moi je vous l’accorde. Mais 2018 est différente.

abstract-asphalt-bitumen-1030939

J’ai actuellement 3 clients réguliers pour le moment et 1 qui vient de temps à autre. Je prospecte au quotidien sur Linkedin, et par mail pour développer ma clientèle mais je me heurte souvent à des non réponses, ou à des clients potentiels intéressés par mon profil et qui, un jour ne te répondent plus. Respect nous voilà ! Ca me dépasse mais ça fait partie de la vie de Freelance. Je vais être déçue bien sûr car j’ai envie de diversifier ma clientèle et sortir de ma zone de confort de mes 3 clients, mais la déception passe vite. Je me dis que c’est le client qui en pâtira et non pas moi. S’il ne s’intéresse pas plus que ça à mes prestations, je ne vais pas forcer les choses et je me dis que c’est tout simplement parce que ce n’est pas le client pour moi.

Etrangement être à mon compte m’aide à prendre du recul dans ma vie professionnelle beaucoup plus facilement. Dans ma vie perso il y a encore du boulot car des déceptions j’en ai encore vécues quelques unes, mais c’est mon lot annuel on va dire. Tant pis pour ces personnes, et grâce à elles, toujours de bons conseils bien sûr (conseils difficiles à suivre de leurs côtés en général), je comprends pourquoi je n’ai pas besoin d’être entourée d’un tas d’ami.e.s/ et je sais que je dois d’autant plus « sélectionner »! Je sais c’est moche, mais dans la vie, il vaut mieux s’entourer de ceux dégageant de belles ondes et nous méritant. Dans le boulot c’est pareil, certains clients potentiels m’ayant contactée, j’ai de suite senti qu’ils étaient du mode chiant ! Du genre de celui qui sait comment faire ton boulot et qui, bien évidemment, souhaiterait que tu baisses tes tarifs. Pour ma part, je ne baisse pas mes tarifs (sauf cas exceptionnel), et quand je ne sens pas un client, je ne prends pas la mission. Pourquoi ? Parce que dans Freelance, il y a free, soit libre et ma liberté j’y tiens. Liberté d’agir, de penser et de pratiquer mes tarifs, ceux qui me semblent justes.

Après 1 an, je suis sereine, en tout cas la majorité du temps. Ma routine, surtout actuellement avec les beaux jours, m’aide également. Bien sûr j’ai des doutes, des craintes mais ce que j’aime par dessus tout, c’est sortir de ma zone de confort, j’ai bossé sur mon site professionnel et ça ne sera pas vain, je prospecte chaque jour, et même si je n’ai pas beaucoup de réponses, je continue car il suffit d’un mail. Quand on croit en son projet, en soi, en ses capacités et compétences, on avance et on réussit. Et si un jour cela ne marche pas, j’aurais acquis assez d’expériences pour contacter des agences pour un emploi en interne. Pour le moment, je n’en ai pas envie mais je ne sais pas de quoi demain sera fait. Alors 1 an après, je n’ai aucun regrets, si ce n’est parfois être trop raisonnable 🙂 

Publicités

22 commentaires sur “1 an après, petit bilan de la jeune Freelance que je suis

Ajouter un commentaire

  1. Bravo à toi, tu as bien raison ! Je ne savais même pas que ce métier existait en freelance 😉
    Pour ma part, je suis graphiste illustratrice freelance aussi et ce n’est pas évident non plus pour démarrer mais il faut s’accrocher ! 😉

    1. C’est ça on doit s’accrocher ! Franchement parfois quand je vois ce que les agences font comme suivi ou reporting ou lien avec les blogueurs c’est à dire quasi rien je me dis que j’ai raison de tenter 🙂

  2. Bravo ! C’est chouette ! j’ai vraiment hâte de me lancer à mon compte même si biensur cela me fait très peur Ton article me rassure Comme toi je sais ce que je vais perdre (un confort de vie) mais aussi ce que je vais gagner Je te souhaite en tout cas beaucoup de réussite !

  3. Merci pour ton témoignage rassurant! Même s’il faut faire quelques sacrifices dans la vie pour moi le but est d’être heureux au quotidien dans son travail

  4. Un grand bravo pour cette expérience et ce bilan ! C’est rassurant, car je m’engage également sur une voie similaire (passer, dans le futur, de fonctionnaire à l’auto-entreprenariat), et ça fait plaisir de voir que ce que j’espère est vécu par quelques d’autres. Cette liberté et cette sérénité, j’ai hâte de la trouver également !

  5. Tu as très bien résumé la première année 😉
    Je pense que c’est un état d’esprit et pas tout le monde a la capacité ni le courage de tout quitter et se lancer.
    Pour ma part c’est ma deuxième année que j’ai lance ma petite entreprise et je ne suis pas encore tout à fait sereine…
    D’ailleurs, je pense que l’on est jamais serein quand on lance son entreprise (même si celle-ci décolle). On découvre d’autres facettes de nous-même, on perd des amitiés mais on en gagne aussi et je peux le dire aujourd’hui je suis libre ! 🙂

    Continue dans cette belle aventure!:)

    1. Merci beaucoup 🙂 en ce moment ça a du mal à décoller mes mails n’ont jamais ou presque de réponses c’est pas simple mais je suis patiente et j’y crois 🙂 courage à toi et bravo pour cette seconde année !

  6. Bonjour, j’aime beaucoup ton blog et la sincérité de tes écrits. Je suis également blogueuse et je souhaite savoir si tu serais intéressée pour faire partie du second numéro du magazine Blogs Le Mag que nous venons de lancer avec 8 autres blogueuses. Si tu es intéressée, je peux t’expliquer et te présenter notre travail par mail, voici mon adresse : mamantoutsimplement825@gmail.com
    Belle journée.

  7. Oui bravo Mistinguette ! Je te souhaite le meilleur ! Et même quand on est en CDI on a des hauts et de bas (on peut se faire virer, harceler… bla bla.. tu vois le genre) ! Bisous

  8. Tout comme toi, je suis en freelance ! Sauf que je n’ai le droit à aucune aide, mes mois sont quitte ou double… Mais ça apporte tellement davantage !
    Je t’encourage à poursuivre ton épanouissement dans ce type de travail 🙂

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site vous est proposé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :