F**k you, zone de confort

adventure-atlas-business-1051075

La zone de confort, cet endroit Doudou dont je vous ai déjà parlé ici mais que, beaucoup d’entre nous, ne souhaite pas quitter. Par choix ou par les difficultés rencontrées lors de ces petites escapades. Notre zone de confort c’est notre endroit cocooning, celui où rien ne peut nous arriver car on ne sort pas de cette zone de sécurité. Mais pourquoi rester dans cette zone ? C’est comme si vous ne sortiez pas de votre appartement pour aller voir ce qui se passe en dehors de votre porte. Pourquoi ne pas être curieux et courageux ?

Qu’est ce qui vous retient dans votre zone de confort ? Lorsque vous tentez, vous ne risquez rien à part peut être une légère déception. Mais ne vaut-il pas mieux être déçue et avoir vécu une expérience un peu novatrice ?

J’étais de celle qui aimait contrôler sa vie, les réactions des autres et tout prévoir. Cela me rassurait de contrôler mon monde sans prendre de risques. Ma zone de confort était celle ci. Mais qui dit confort, dit confortable, et force est de constater que je n’étais pas confortablement installée dans ma petite zone. Je l’ai compris assez tard, mais mieux vaut tard que jamais n’est-ce pas ? Voir une psy m’a énormément aidée à le comprendre et avec les séances, j’ai pris la décision de dire f**k à ma zone et d’aller voir ailleurs ce qui s’y passe !

J’avais des barrières autour de moi, je me fixais des limites pensant très sincèrement que, si j’étais rassurée en contrôlant tout, tout irait bien et ce dont j’avais toujours rêvé arriverait forcément ! Quelle vaste blague. J’ai fini par comprendre qu’être « control break » ne sert à rien à part se freiner, et ne pas vivre sa vie. Se trouver des excuses ne sert à rien, ce sont juste des excuses pour ne pas avancer. J’ai appris à ne pas douter de moi et à y aller ! Et bien vous savez quoi, c’est très sympa ce qu’il y a en dehors des frontières qu’on s’érige pour se rassurer. Faire un pas, puis l’autre devient plus facile avec le temps et devient extrêmement sympa, fun et surprenant. Et ce n’est pas si compliqué que vous le pensez. Le plus difficile est de faire la démarche et donc le premier pas. Sortir de sa zone de confort ne veut pas dire partir en tour du monde hein 🙂 Cela peut être sur des petites choses du quotidien. Par exemple, vous rêvez de partir en voyage en solo, mais ça vous effraie. Trop de questions, d’inconnu, la peur d’être seule avec vous même etc et vous ne vous en sentez pas capable ? La seule personne à qui vous devez prouver quelque chose c’est à vous-même. Alors si un voyage à l’autre bout du monde vous effraie, pourquoi ne pas déjà tenter juste un week end ?

activity-adventure-alone-1266021

Un week end c’est une petite période, vous partez un vendredi et revenez un dimanche. Le lieu est pour moi à chaque compliqué à trouver car je veux aller partout 🙂 Ensuite trouvez vous un hébergement via Booking, un hébergement sympa, dans un quartier bien situé là où vous allez pour ne pas être excentré ! Ne flippez pas de dîner seule car quand on voyage, on se fout de ça, et ce n’est pas perçu comme en France. Vivez cette expérience inédite et faites vous plaisir et appréciez chaque moment. Vous seule connaissez votre zone de confort et ce qui vous effraie. Si vous n’avez jamais été au cinéma seul car cela vous fait bizarre, vous avez envie de discuter avec une personne avant ou après le film, dites vous que ça ne change pas de votre canapé quand vous regardez un film le dimanche soir avec votre tisane, vos pop corn ou autre. Le changement c’est la taille de la salle 🙂

La seule personne qui vous oblige à rester dans votre zone de confort c’est vous même. Se faire violence, sortir de vos lignes, repoussez vos limites ne peut que vous aider dans la vie de manière générale. Chaque petit pas loin de vos barrières est un grand pas dans l’expérience de la vie. Laissez vous surprendre, ouvrez grand vos yeux, vivez l’instant et avoir peur est normal. Tentez l’expérience, prenez votre courage à deux mains et foncez, je vous assure que vous le regretterez pas ! Et surtout n’oubliez pas d’emmerder votre zone de confort lorsque vous en sortirez 🙂 Elle sera toujours là quand vous en aurez besoin !

20 commentaires sur “F**k you, zone de confort

Ajouter un commentaire

  1. Oh que ton article fait du bien ! Merci 🙏 Avec mes petites audaces c’est ce que j’essaye de faire au quotidien Merci pour ce coup de fouet 😊

  2. Que ton article me parle !!! C’est tout moi çà, rester dans ma zone « doudou en me suçant le pouce » ;-). En m’efforçant à en sortir, par nécessité la plupart du temps, m’a permis de faire des rencontres et de voir des choses très belles. Mais au moindre « coup », je me réfugie très vite dans ma zone de confort. Je n’ose que très rarement en sortir mais je me soigne 😉

    1. C’est déjà bien de se soigner 🙂 faut faire petit pas par petit pas ! J’y suis allée fort en changeant de voie professionnelle et même si ça a été une cata, ce n’est pas moi qui devait me remettre en cause !

  3. Merci pour cet article 🙂 Je reviens de 5 mois de voyage solo et déjà j’ai l’impression de m’être réinstallée dans ma zone de confort… Il va falloir que je prévois rapidement de repartir à l’aventure pour y remédier… 😉

  4. Je suis tout à fait d’accord avec toi. Là où vous avez peur, là où vous doutez c’est exactement là où vous devez être et ce que vous devez faire. C’est en sortant de sa zone de confort que l’on ouvre son esprit et que l’on danse avec la vie. Il ne s’agit pas de se mettre en danger mais de faire un 1er pas hors des sentiers battus. En faisant cela vous gagnerez en estime de vous même et en confiance en vos ressources et capacités. De plus, vous vous laisserez surprendre par la vie et augmenterez vos capacités d’adaptation.
    En tant qu’happy thérapeute, j’accompagne chaque jour des femmes sur le chemin d’une vie plus en phase avec elle même et surtout riche de sens.
    Je vous conseille de lister sur une feuille 10 choses que vous avez envie de réaliser et de faire un le 1er pas vers vers ces objectifs.
    Imaginez, si nous n’étions pas sorti de notre zone de confort, si nous n’étions pas tombé étant enfant, si nous n’avions pas fait d’erreurs, alors nous serions toujours à 4 pattes incapable de marcher. Et pourtant, nous avons osé sortir de notre zone de confort pour avancer et prendre confiance. Aujourd’hui cela nous semble d’une facilité déconcertante, évidente et nous n’y pensons même plus.
    C’est exactement pareil avec d’autres challenges.
    Merci pour cet article Miss Bavarde. 😉

  5. Hello,
    Pour répondre à ta question « Pourquoi ne pas être curieux et courageux ? », c’est parce que j’ai peur d’avancer à l’aveuglette. J’ai tendance à tout planifier et le fait de me diriger vers l’inconnu me frustre beaucoup. C’est pour cela que je ne sors pas de ma zone de confort.

      1. Je te crois ! Le problème c’est que poru les autres c’est top. mais pour moi, on dirait que sortir de ma zone de comfort, c’est comme dépalcer des montagnes ! Je vais essayer de changer cela, je pense y arriver petit à petit. Enfin, je crois ! 🙂

  6. Sortir de sa zone de confort ouvre tellement de perspectives et de nouvelles portes. Je le souhaite à tout le monde et n’importe qui peut le faire ! Ce n’est pas forcément évident au début mais, comme tu le dis, en y allant petit pas par petit pas, ça fonctionne !

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site vous est proposé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :