Les applis de rencontre sont-elles bonnes ou mauvaises pour l’amour de soi ?

Je dirais direct les 2 mon capitaine ! Vous savez que j’ai un avis assez tranché sur les applis de rencontres et pourtant Adopte un Mec je l’ai fréquenté un moment, mais en vrai, avouons le, les applis des débuts et maintenant ont évolué, enfin ce sont les utilisateurs qui ont évolué je pense ainsi que les attentes. Adopte un Mec a été créé en 2008, si en province j’avais commencé à tester Meetic, arrivée sur Paris et après avoir quitté mon mec de l’époque, je me suis mise sur la nouvelle appli tendance Adopte un Mec. Puis quelques années après j’ai testé Once je crois. Et au final après des années d’utilisation, j’en suis venue à la conclusion suivante : ce n’est pas définitivement pas pour moi. Du moins ça n’est plus pour moi. Même si cela reste un moyen de faire des rencontres plus rapidement, je n’aime plus ce côté « contrôle » que les applis provoquent.

Photo de RF._.studio sur Pexels.com

Comme je le disais, j’ai utilisé ces applis pour faire, durant quelques années, beaucoup de rencontres, et je ne m’en rappelle de quasi aucune. Pourquoi j’avais tant besoin d’enchaîner les rencontres ? Pour me rassurer après ma rupture et chercher qui j’étais à travers le regard des autres mais comme je le disais dans un précédent article, désormais celle auprès de qui je devais trouver grâce et qui me dirait qui je suis c’est moi et pas les autres. Mais quand j’ai commencé à faire ce chemin, je me suis rendue compte que les applis ne me convenaient pas car trop chronophage, trop dans le contrôle de ce qu’on écrit, pas de spontanéité et mine de rien, cela joue beaucoup beaucoup sur notre appréciation de nous mêmes et peut vite nous plonger dans un état vraiment pas positif. Pour moi qui fuit tout contrôle, je me suis aperçue après avoir fait des rencontres dues au hasard, à la providence que ce type de rencontre surprise me convenait mieux car tout était spontané.

Sur les applis de rencontre vous allez contrôler votre photo, mettre évidemment celle sur laquelle vous êtes à votre avantage car avez-vous déjà vu une photo d’un mec ou une nana sur une appli quand il fait la grimace, avec un bouton ? Non je ne crois pas et ceux qui le font, Big Up les gens ! Donc déjà vous « contrôlez » la photo que vous mettez car vous avez envie d’être à votre avantage. En même temps c’est logique, quand on sort entre potes, souvent, on va lâcher le jogging pour un jean confortable, se maquiller un peu histoire d’avoir une bonne mine. Mais ce qu’on ne contrôle pas en soirée c’est la rencontre imprévue, les balbutiements si la personne qui nous parle nous fait craquer, on ne contrôle pas le rouge aux joues trop cute, la timidité, la gaucherie qu’on a tous quand on rencontre une personne qui nous plait et avec laquelle on n’a jamais échangé auparavant sur une appli. Ce sont ces rencontres là qui font vibrer, car elles sont pleines de surprises. Alors bien évidemment, vous pouvez aussi être surprise lors d’une rencontre qui suit des discussions sur une appli, mais les débuts auront déjà été faits, contrôlés via l’appli. Au premier bonjour reçu ou like (j’avoue que je ne sais plus trop comment ça fonctionne désormais) vous allez réfléchir à comment dire bonjour. Vous allez trouver ça cliché mais qui ne s’est jamais demandé s’il valait mieux dire : bonjour, hey !!, hello ! salut comment ça va ? Et qui pose le ça va en premier ? Est ce que je demande ce qu’il fait dans la vie de suite ? Est ce que je mets un smiley…. Ne me dites pas que vous ne contrôlez pas un minimum les infos mises sur les applis, rien que pour vous présenter, je passais des heures à le faire car je ne savais pas quoi mettre qui rendrait mon profil intéressant. Je ne m’aime pas en photo (et ça n’a jamais changé) donc je ne comptais pas dessus pour faire du clics ah ah ah alors je me disais, mets des trucs intéressants sur toi. Bref vous voyez ce que je veux dire.

Photo de cottonbro sur Pexels.com

En revanche, ce qu’on ne contrôle pas lors d’une rencontre due au hasard, c’est le fait de craquer chaque minute un peu plus sur ce gars, se dire OMG il est trop top, j’adore ! C’est le fait de sourire parfois niaisement et qu’il le voit (car derrière votre téléphone vous pouvez rire niaisement aussi et c’est mignon mais la personne en face ne le saura pas, il verra juste un smiley). Et un smiley est-il plus mignon que vous en train de sourire et rougir légèrement ? Je ne pense pas. Les applis peuvent vous aider à forcer le destin, je le sais mais cela reste pour moi, moins fun que la rencontre due hasard. Ce qu’on ne contrôle pas aussi dans la rencontre de la providence, c’est comment vous êtes habillée ce jour là. Par exemple, lors de mon voyage à Bali il y a 3 ans, une copine qui vivait là bas m’avait envoyée un whatsapp en me disant : alors pas de rencontres durant ces derniers jours ? Ma réponse bah non tous ceux que je croise ont toujours une nana assise derrière eux sur les scoots (des australiens surtout car j’étais à Uluwatu). Sur ce, comme chaque matin une fois le petit déjeuner englouti, je m’en vais me balader dans les environs à pied sous 35 degrés je pense. Quand je suis en mode vacances je suis en tong, short et tee shirt maillot, la base quoi. Pas coiffée, avec surement des petits coups de soleil, transpirante bref à mon avantage mais en vrai je m’en fiche, je suis nature et c’est comme ça que je suis. Sur ce après avoir fait ma petite balade, je décide toute transpirante et avec mon teeshirt rose et son éléphant hindou dessus je décide de m’arrêter dans un café que je connaissais. Je repère des tables vides mais étant seule je privilégie un tabouret et une grande planche en mode bar avec vue sur la rue à 3 sièges d’un mec qui prenait son petit déjeuner. Je ne remarque pas plus ce gars là. Quelques minutes après que je me sois installée et après avoir checké ce qu’il mangeait en recherche d’inspiration je passe ma commande et il me parle, en anglais. Et nous commençons à discuter. Et je me rends compte au fur et à mesure, que monsieur est carrément craquant, souriant, australien, surfeur (d’ou le fait qu’il soit torse nu et je vous assure que je n’avais même pas noté car tout ceux qui ont été à Bali savent que tous les mecs sont torse nus donc on ne fait même plus attention). Et plus on parlait et plus dans ma tête c’était la grosse fête. On décide de se revoir le soir même et ce fut les quelques jours les plus dingues que j’ai vécu à fond. Je n’ai rien contrôlé, je me suis laissée porter et ça, vous ne pouvez le vivre via une appli car toute cette découverte de l’autre, du prénom au métier etc aura déjà été abordé en amont.

Et puis si je me dois d’être honnête, sur les applis, quand on a passé du temps à travailler notre profil, et que les rares mecs qui nous tapent la causette ou likent nos profils ne nous plaisent pas, c’est dur. On se dit j’attire que les moches, pourquoi ce mec m’a pas répondu alors que je corresponds à sa recherche etc etc… bref on fait notre marché via des photos et des textes et c’est comme si on défilait notre Instagram. C’est frustrant, agaçant et le moral en prend un coup. Alors évidemment quand vous repérez dans une soirée un mec ou une nana qui vous plait mais que c’est pas réciproque c’est tout aussi frustrant je le reconnais mais vous ne serez pas tentés de revenir ensuite sur son profil ou de lui écrire pour voir si quand même, il vous répondrait pas. Cet australien ne m’aurait pas parlé à Bali, je ne l’aurais peut être pas remarqué ou trop tard. Mais c’est la vie. Alors vous allez me dire, mais attends sur une appli aussi, on peut tomber sur ton profil par hasard sauf que je ne pense sincèrement pas que ça soit le cas car vous avez des moteurs de recherche et des petits bots qui derrière vont vous connecter et faire apparaitre des profils qui peuvent vous plaire. Comme si on vous forçait la main. Alors je sais que certains ont rencontré leur moitié via des applis, que c’est l’amour fou et c’est génial. Mais aujourd’hui fin 2020, les applis ne sont plus pour moi. Je rêve d’une nouvelle rencontre impromptue, de rougir et sourire niaisement mais c’est ce qui fait tout le charme de la personne non ? Est ce que si j’avais rencontré mon australien via une appli (car oui c’est le mien même si dans les faits non mais que voulez vous ce mec est mon gros gros gros coup de coeur), est ce que je lui aurais parlé des licornes auxquelles je crois ? J’en sais rien, surement car souvent on me prend pour une folle mais pourtant j’en ai parlé. Par contre une chose est certaine c’est que si je l’avais rencontré via une appli, il ne m’aurait pas vu me prendre la baie vitrée en pleine face alors qu’on était sur son balcon. Mais est ce que cet épisode m’a desservi ? Non bien au contraire 🙂 Alors oui, vous avez le droit d’être maladroite, de parler de licorne si vous le souhaitez, de rougir et sourire et avoir le coeur qui palpite derrière votre téléphone car vous craquez sur ce mec hyper cool avec qui vous discutez, mais n’allez pas me faire croire que vous ne contrôlez pas un minimum la tournure de vos phrases et que si vous aviez cette même discussion lors d’une soirée vous n’agiriez pas différemment !

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site vous est proposé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :